Tipi IV

tipi mobile de vieux sauvage moi

.
.
.
Je retombe en enfance, j’ai fait un beau dessin pour ma Famille l’Humanité.
.
Tous-Vous-autres.
.
Êtes-Vous contents ?

.

.

.

J’utilise mon sang virtuel pour former les mots que je Vous adresse: le sang du texte sur le dessin est déjâ tout noirci alors que ce que je Vous écris sur le mur de peau couleur de vieil ivoire tire plus sur le sang brun-rougeâtre de vieux sauvage moi.

.

.

.

Je Vous écris pour Vous dire que je fais de mon mieux pour Vous aimer p’is que je réussis câll-ass: je Vous aime numéro un.

.

.

.

Je Vous colle çâ sur le mur virtuel…, des p’tits billets qui contiennent je t’aime, je Vous aime, je L’aime…: j’adore Çâ les relire.

.

Je les relis, je le revis, j’aime Çâ en nastifi p’is je Vous aime.

.

Bon restant de Vie.

.

p…

.

.

.

 

195 Responses to Tipi IV

  1. Georges 21 août 2015 at 20 h 17 min #

    C’est dans les 24 heures que va avoir lieu l’inauguration du nouveau tipi IV; je vas l’annoncer sur https://www.facebook.com/jardin.des.meres.fees .
    .
    Facebook se prête plus @ des interactions avec des bonnes fées; je remercie les bonnes âmes, principalement FÉE-minines, qui existent comme des muses, des émettrices de bons voeux, des génératrices d’AMOUR ainsi que de commentaires sympathiques…: j’aime assez Çâ moi lâ !!
    .
    J’adore le Cosmos de contenir tout Ce qui est adorable de Vous-autres, je me câll-hisse de sa marde autant que de la vôtre qui méritent pas mon attention pour le moment p’is je Vous recommande de pas oublier que je Vous aime.
    .
    Tout en Vous souhaitant bonne Vie beaux rêves.
    .
    ti-pit, NNNNNNNNNNNNNNHug…
    .

  2. Georges 22 août 2015 at 4 h 43 min #

    De toutes les créatures que peut comporter la Création…
    .
    Certaines engendrent de la souffrance, d’autres peuvent engendrer de la peur…
    .
    Moi je n’en connais qu’Une seule @ pouvoir engendrer de l’AMOUR vrai.
    .
    C’est le fait unique @ ma Famille l’Humanité: comme le fait de pouvoir rire ou encore, celui de pouvoir pleurer.
    .
    C’est aussi Ce qui fait que je Vous aime et que j’adore le Créateur de Vous créer jour après jour.
    .
    Je Vous souhaite un excellent restant de Vie.
    .
    p…

  3. ti-pit Yourlou 22 août 2015 at 5 h 16 min #

    p… – C’est ma nouvelle signature…, pour l’inauguration du tipi IV… – un vieux «pet» agonisant vu de côté les 2 yeux bouchés bein dur, la langue qui pend p’is 3 p’tites gouttes de bave qui coulent horizontal…, défiant la loi de la Gravité universelle.
    .
    P’is dans mon vieux coeur, je suis un p’tit garçon… qui cogne @ la porte chez la voisine pour demander si l’enfant de la place aurait pas le goût de venir jouer dehors avec lui…
    .
    Ça Vous tente-tu ?
    .
    Avant que je déménage final… lâ, t’sais…
    .
    Bon bein bye lâ: oubliez surtout pas que je Vous aime.
    .
    p…

  4. ti-pit Yourlou 22 août 2015 at 23 h 54 min #

    Par les temps qui courent, je joue au jeu de la Vie: tu peux être un père, une mère, une p’tite, un p’tit, un pépère comme moi, t’sais…: T’es ce que T’es p’is on joue tou’es 2 tout en jouant avec plein de Monde du bout(te).
    .
    Vu qu’on joue dans le Cosmos p’is qu’y a pas moyen d’En sortir, que C’t’infini sans bout(te) pas de bout(te), on est bein ouverts @ vos commentaires même si Vous êtes aussi loin qu’au bout de la marde du Monde… notre planète est bein p’tite, par rapport au Cosmos qui est bein Grand han ?
    .
    Ch’te regarde lâ…; je serais bein curieux de savoir quel(le) de nous 2 a le plus de ressemblance avec le type cavernicole du grand-père avéré de la Famille Humaine ???
    .
    Toi ?, de que c’est qui t’intéresse dans’a Vie ??: moi C’est AMOUR et BEAUTÉ, Çâ, l’Humanité, p’is toi !!
    .
    Vous me comprenez p’is je trouve Çâ beau…: Vous êtes capables d’aimer:::, je Vous aime assez lâ !!
    .
    Vous êtes des zastifi de belles p’tites poussières.
    .
    Bonne Vie beaux rêves.

  5. Georges 23 août 2015 at 2 h 30 min #

    Une pêche d’Ontario, 3 p’tites prunes jaunes d’origine inconnue, ±100 grammes de bleuets au chocolat Lulu du Lac Saint-Jean très bons mais moins que ceux-lâ des trappistes, 2 grands verres de vrai lait pure vache, 5-6 poignées de «cashews» salés…
    .
    C’pas avec çâ que je vas tomber dans le coma diabétique.
    .
    C’est là-dessus que je vas aller me coucher, non sans avoir songé @ Vous, Vous avoir contemplés, aimés, appréciés…: je suis repu et satisfait.
    .
    Je Vous aime, bonne Vie.
    .
    pépère

  6. ti-pit Yourlou 23 août 2015 at 21 h 32 min #

    Ça avance pas vite, tu fais du sur-place, t’as l’impression de juste exister…
    .
    Y faut que tu te dises que la Mère Nature itou, À se contente d’exister…
    .
    Elle jouit d’un bord et souffre de l’autre p’is avec l’expérience de la Vie, Elle a appris que le neutre est excellent.
    .
    Ça te permet de jouir des belles affaires tout en noyant la marde parmi le neutre…: comme je le fais lâ lâ… j’aime vos belles affaires p’is Vous-autres jusqu’@ l’adoration p’is je noye la mauvaise impression que peuvent me faire vos vices parmi l’effet que me font les élections fédérales.
    .
    Je Vous aime assez ! lâ !!
    .
    Bonne Vie beaux rêves.
    .

  7. Georges 23 août 2015 at 22 h 53 min #

    Depuis mes descentes multiples aux enfers diabético-angineux, je fais plus attention @ ce que je mange.
    .
    Je viens de me bourrer avec du bon fromage Brie double crème en bas de 30% d’Ontario de chez Costco… texture un p’tit brin caoutchouteuse et p’tit goût insignifiant indéfinissable…
    .
    Accompagné de 5 p’tites toasts melba minces et sèches de rien multigrains avec des bons gros mottons de p’tites graines concassées…, c’est bon pour la santé.. non seulement ça te tient loin du coma diabétique mais ça te fait faire de la bein belle marde molle qui descend bien…
    .
    C’pas avec çâ que je vas Vous faire faire un tour d’Infini ici(tte) @ soir; je vas me contenter de Vous aimer ordinaire p’is de Vous souhaiter une bein bonne Vie.
    .
    pépère

  8. Georges 23 août 2015 at 23 h 35 min #

    Je m’en allais me coucher la mort dans l’âme…
    .
    Fini pour l’infini pendant le reste de ma p’tite vie…, c’pas jojo, te priver de manger pour continuer @ respirer…
    .
    J’me suis dit – phoque le pot-de-chambre, Napoléon avait raison: vaut mieux un instant de vie de lion que toute une p’tite vie de vieux mouton.
    .
    J’ai été patrouiller dans la dépense, j’ai capturé le paquet flambette de biscuits décadents du président, j’en ai mangé 6 p’is lâ, mes vieux neurones commencent @ être bein sérieux.
    .
    Ils saucent dans de la lymphe circulante @ haute concentration en glucose…, en provenance du sucre des biscuits p’is des pitons de chocolat.
    .
    Ça leur donne un surplus de combustible, mon feu intérieur s’avive, je ressens mieux mon état de vie p’is je me sens bein.
    .
    J’ai plein d’électrons qui sautent d’un neurone @ l’autre, d’un atome @ l’autre, ça me fait «buzz»er le champ magnétique @ haute fréquence diabétiquement amplifiée.
    .
    Je pense @ Vous-autres et p’is je Vous aime, Ça fait comme un gros «flash» d’AMOUR qui illumine l’Infini de l’Espace, comme une belle p’tite super nova toute «cute».
    .
    Jusqu’aux confins sans fin du bout sans bout de la marde.
    .
    Bon bein bonsoir bonne Vie lâ; le vieux lion vivant repu moi s’en va se coucher content.
    .
    p…

  9. Georges 25 août 2015 at 0 h 29 min #

    Le 24 août aura pas été une bonne journée.
    .
    C’est bein sûr:, je Vous ai pas fait de p’tit billet-de-mur-de-tipi le 24:, on est rendus au 25 p’is du simple fait(te) que je sois en train de Vous écrire, je sens venir que je vas Vous écrire que je Vous aime, prendre le temps de le ressentir… le 25 est déjâ une nettement meilleure journée.
    .
    Je Vous le dis.
    .
    D’autre part, j’ai été obligé de me coucher par manque d’énergie- fatigue épuisante hier après-midi…: quand je me suis levé, l’orage grondait p’is des éventuelles fécondations potentielles voient leur degré de probabilité frôler le zéro quand y mouille: ça lave tout le pollen: j’ai perdu un trône de velours, plusieurs Ti-Rouge, plein de belles fleurs qui se gaspillent.
    .
    Pour couronner le tout, les escadrons de la mort des maringouins suceurs m’ont sucé @ plusieurs endroits sur les tibias et les chevilles, quand ch’us sorti prendre l’air en tirant une couple de «puffs» de ma pipe.
    .
    Ça allait pas bein, lâ ça va mieux, je Vous aime de mon mieux, je réussis nettement pas pire, je jouis de mon AMOUR @ votre égard… je m’en vas me coucher là-dessus p’is je Vous souhaite bonne Vie beaux rêves.
    .
    Ch’t’un vieux pépère bein fatiqué: «ciao».

  10. ti-pit Yourlou 25 août 2015 at 22 h 33 min #

    Il ne S’est pas créé Lui-même, Il Se crée au présent du moment actuel depuis le fond sans fond de la nuit des temps infinis.
    .
    Il existe.
    .
    Il crée le temps sans début ni fin…, tel un escargot se sécrète une maison: Il L’habite: Ça fait partie de Lui.
    .
    Il engendre de l’Espace pour Se créer du volume, le remplit de sa Substance, ondulant pour l’Éternité une danse qu’Il est Seul @ danser.
    .
    C’est sûr que oui: y a pas d’autre Cosmos, j’En fais partie p’is j’adore Çâ.
    .
    Le Cosmos est aussi une Femme…, une mère, une épouse, une Fée, une compagne, une source de Vie vivante…, Une génératrice d’AMOUR.
    .
    Venez pas me dire que C’est pas de toute BEAUTÉ !
    .
    C’t’en partie pour Çâ, que je Vous aime.
    .
    Bonne Vie beaux rêves.

  11. Georges 27 août 2015 at 1 h 49 min #

    Il semble que j’aie sauté le 26…
    .
    C’est ce que dit le calendrier.
    .
    Que m’importe le temps qui passe ??
    .
    Je m’en câll-hisse en profitant du plaisir de Vous aimer.
    .
    Je laisse toutes mes préoccupations en friche…
    .
    Je me concentre sur Ce que le Cosmos peut avoir de beau…
    .
    Je tombe sur l’Humanité ma Famille,,,
    .
    J’adore votre existence, j’adore Vous voir cultiver de l’AMOUR…, j’adore le Créateur de Vous créer…, j’adore le Cosmos d’être tout Çâ.
    .
    J’adore le Seul astifi de Manitou possible han ?
    .
    Y est non seulement possible mais j’En vois un p’tit bout(te) entre vos oreilles: l’âme en personne de la Mère Nature répartie dans plein de bon Monde aimables… capables de rire, de penser, de pleurer… capables d’AMOUR vrai.
    .
    Ça existe pour vrai, j’En fais partie p’is j’adore Çâ.
    .
    Je Vous aime.
    .
    Bon bein bonne Vie lâ.
    .
    pépère

  12. Georges 28 août 2015 at 5 h 11 min #

    J’aime bein çâ, ma nouvelle signature… le p…: les 3 gouttes de bave qui coulent de côté de la tête penchée du vieillard baveux.
    .
    Ça me donne un rôle de vieux fou qui bave…, comme les fous-du-roi qui jouissaient du privilège de dire la Vérité sans se faire brûler sur un bûcher.
    .
    La Vérité étant que les atomes qui constituèrent jadis le Prophète, le Christ Jésus, le Bouddah en personne , Moïse p’is tous les autres… sont encore dans la biosphère… p’is que mon cousin Yves en a statistiquement que’q’z-uns… 2-3… en provenance de chacun de ces gârs-lâ.
    .
    Sur ses 10 puissance 26-27 t’sais…
    .
    Je passe pour un vieux fou, de voir çâ comme Çâ, mais rien n’empêche la chose d’être la Vérité.
    .
    Vous-autres c’est pareil: Vos atomes existent de toute éternité: ils sont faits d’Énergie du Cosmos et ils vont Y retourner.
    .
    J’adore Çâ.
    .
    Le Seul Cosmos @ exister qui danse la danse de sa Vie Seul avec Lui-même… une danse d’AMOUR… je pense sincèrement que c’est Ce qu’Il préfère.
    .
    Vous êtes son Chef-d’Oeuvre… la BEAUTÉ la plus belle de toute sa Création… C’est en Vous qu’Il S’incarne lorsqu’Il a envie d’aimer.
    .
    P’is moi je Vous aime.
    .
    Bon restant de Vie.
    .
    p…

  13. ti-pit Yourlou 28 août 2015 at 22 h 21 min #

    Lâ lâ, ch’u tellement épuisé que j’en ai l’esprit vide…: je trouve rien @ Vous écrire si ce n’est que je Vous aime.
    .
    J’espère que ça va rassurer les inquiets, moi ça me met dans des bonnes dispositions avant de m’endormir, c’est fait(te) p’is je Vous souhaite bonne Vie beaux rêves.

  14. Georges 29 août 2015 at 20 h 09 min #

    Tu pourrais câll-hisser un coup de pied dans une chaise de cuisine…, te casser @ la fois la chaise p’is le tibia en même temps…
    .
    Ça a pas d’allure, Tu feras pas çâ.
    .
    Tu pourrais t’écraser devant la télévision…, vivre la p’tite vie que les acteurs te proposent…, voir le Monde qui t’entoure filtré par les réalisateurs et leurs employeurs.
    .
    Je préférerais décider du contenu de ma p’tite vie moi-même, moi, lâ…
    .
    AMOUR et BEAUTÉ, je trouve Çâ pas pire: je m’apprête @ crever, @ me dissoudre dans le Cosmos qui m’entoure et que j’adore…
    .
    L’astifi de beau Cosmos qui contient Tout dont Vous…, des zastifi de belles Créatures… engendreuses de BEAUTÉ comme les Fleurs mais les Seules p’tites particules du Cosmos vivant en mesure d’engendrer de l’AMOUR vrai.
    .
    C’est Vous-autres, l’Humanité, ma Famille, Tous des descendants de mon grand-père originel qui était capable d’en faire autant.
    .
    J’adore Çâ.
    .
    P’is je Vous aime assez lâ !!!
    .
    Bon bein bonne Vie p’is oubliez pas que je Vous aime.
    .
    p…

  15. ti-pit Yourlou 30 août 2015 at 22 h 14 min #

    Vous êtes Ce que je vois de plus beau dans tout Ce qui m’entoure.
    .
    Vous offrez Ce que la Vie a de plus beau @ offrir.
    .
    Que m’importe la marde, la vieillesse, la violence, la cupidité, les vices, les démons, les religions organisées, les politiciens professionnels et la souffrance… pour le peu de temps qui m’est donné, je choisis plutôt l’AMOUR accompagné par de la BEAUTÉ.
    .
    Je Vous trouve bein @ mon goût p’is je Vous aime.
    .
    Bonne Vie beaux rêves.

  16. Georges 31 août 2015 at 17 h 12 min #

    Y a des fois… comme lâ lâ… je ressens un attrait fou pour l’éventualité de ma mort, ma dissolution dans le Cosmos qui m’environne, le fait de donner une chance supplémentaire aux p’tits atomes dont mon vieux corps souffreteux et vieillissant peut être fait(te)…
    .
    Certains de mes atomes vont statistiquement finir par passer par vos p’tits enfants p’is j’ai donc hâte de voir le plaisir qu’ils pourront ressentir…
    .
    Si je ressens rien, eux-autres vont ressentir de quoi p’is du simple fait(te) que je sois constitué d’eux-autres, bein, j’ai bein confiance de ressentir de quoi de pas pire.
    .
    Pour le moment, avant d’amorcer ma prochaine métamorphose…, je me câll-hisse de ma vieille souffrance de vieux du mieux que je le peux, j’escompte leurs sentiments et sensations @ venir p’is je trouve Çâ pas pire…
    .
    Ces enfants-lâ, qui seront fait(te)s avec ma Substance, mes atomes, mes concentrés d’Énergie cosmique du Seul Cosmos qui existe et duquel rien en tout(te) ne peut sortir… je les aime: c’est moi câll-ass !
    .
    Jouir de l’AMOUR en se câll-hissant de la marde…: c’est ce que je tente de faire durant mon agonie p’is je craierais bein que je réussis !
    .
    J’adore Çâ.
    .
    Je trouve Çâ bein beau p’is j’ai aucune idée suicidaire pour le moment.
    .
    J’ai trop de plaisir @ Vous aimer: ça fait des belles p’tites ondes cérébrales électro-magnétiques sans masse aucune qui vont voyager comme manifestation de ma vieille âme pour la balance de l’Éternité.
    .
    Je Vous aime.
    .
    Bon bein bye, bonne Vie.
    .
    pépère

  17. ti-pit Yourlou 1 septembre 2015 at 2 h 00 min #

    Depuis le début sans début du fin fond de la nuit des temps… de toute éternité autrement dit…
    .
    Le Cosmos vivant a vécu Ce qu’Il a vécu, l’Histoire du passé est immuable, Ce qui a eu lieu a eu lieu p’is y se trouvera rien ni personne pour changer Çâ.
    .
    Même pas Lui.
    .
    Le Cosmos en personne, je parle…: Y a vécu Ce qu’Il a vécu.
    .
    Y a vécu Ce qu’Il a vécu, Y vit Ce qu’Il vit p’is Y va vivre la somme de Ce que tous-Nous-autres allons Y faire vivre + le Reste.
    .
    Je me câll-hisse de la marde p’is je me paye le plaisir de cultiver de l’AMOUR.
    .
    Je craierais bein que si Y en prend conscience, Y devrait aimer vivre çâ.
    .
    Oubliez pas que je Vous aime et p’is bon restant de Vie lâ.

  18. Georges 3 septembre 2015 at 6 h 07 min #

    Aimer, c’est ressentir une nette préférence.
    .
    Aimer, c’est apprécier l’objet de son AMOUR.
    .
    Aimer, c’est réaliser la chance qu’on a d’avoir l’autre.
    .
    Je Vous regarde, je me dis que je ferais dur en nasti si j’étais seul avec moi-même…, je préfère nettement votre présence, j’apprécie qu’Il Vous crée p’is je me trouve donc chanceux que Vous soyez lâ.
    .
    Je Vous aime.
    .
    Asti oui !!
    .
    Bon bein bonne Vie lâ.
    .
    pépère

  19. ti-pit Yourlou 4 septembre 2015 at 4 h 48 min #

    Adorer, c’est aimer avec un exposant proche de la lumière.
    .
    Adorer, c’est opposer l’adorable @ l’exécrable.
    .
    Adorer, c’t’une réponse appropriée au premier commandement.
    .
    Adorer, c’est parmi tout ce que je peux faire ce que je préfère faire.
    .
    J’adore le Cosmos infini de Vous créer drette devant moi.
    .
    P’is Vous-autres… je Vous aime comme un vrai fou.
    .
    Bonne Vie beaux rêves.
    .
    p…

  20. ti-pit Yourlou 4 septembre 2015 at 18 h 22 min #

    Tu nais, t’es t’un enfant, un adulte, une personne d’âge mûr p’is tu finis p’tit vieux.
    .
    Peu importe le vocabulaire que tu vas choisir pour en parler, c’pas çâ qui va changer la nature intrinsèque des choses.
    .
    Printemps, été, automne, hiver.
    .
    Nous-autres, la race Humaine, On est capables de survivre @ plusieurs hivers canayens mais ça empêche pas les saisons de la p’tite vie de passer p’is l’hiver de ma p’tite vie de s’annoncer frette et dur en nastifi..
    .
    Moi ici(tte), je dirais que je serais dans l’âge mûr un p’tit brin trop mûr… j’irais même jusqu’@ écrire mûr avec du pourri lâ…
    .
    Je vois çâ comme de la marde, je tente de m’en câll-hisser de mon mieux, je me rabats sur de la BEAUTÉ qui est nettement plus trippative p’is je tombe invariablement sur tous-Vous-autres et/ou des fleurs.
    .
    Y a rien en tout(te) dans l’Entièreté du Cosmos Infini pour générer de l’AMOUR vrai sauf… Vous-autres, ma Famille, l’Humanité.
    .
    Comprenez-Vous pourquoi je Vous aime ???
    .
    Je Vous aime pour vrai p’is j’aime assez Çâ lâ…
    .
    J’adore Çâ.
    .
    Bon restant de Vie.

  21. Georges 5 septembre 2015 at 18 h 45 min #

    Jean-Marie me racontait… qu’André y avait conté…
    .
    Je parle d’André le frère André lâ`…, pas le frère André de l’oratoire, le frère André de la trappe @ Mistassini… le frère André en-trappe-ifié.
    .
    Y s’tait fait(te) attrapper @ l’âge de 14 ans par l’appel des trappistes qui sont un ordre religieux contemplatif de la religion organisée catholique romaine.
    .
    C’tait un contemplateur professionnel, le frère André, p’is y a raconté @ Jean-Marie que pour contempler le Bon Dieu, y a rien comme de câller le Saint-Esprit comme tu peux câller un orignal.
    .
    Tu câlles ton gibier, Y te répond… p’is tu finis par Le voir.
    .
    Qu’André disait…
    .
    Tout en lavant ton linge sale.., – ( tu fais le vide dans ta tête, c’est facile, pendant que les machines lavent ou bein que tu les vides, t’sais…) – – ( y a été frère buandier d’un monastère de plusieurs dizaines et même centaines de moines contemplateurs jusque dans sa vieillesse avancée.) y disait qu’en lavant ton linge sale, tu cries au Saint-Esprit, dans ta tête, Y est lâ…, tu Y cries, Saint-Espriiit !!…, es-Tu lâ ?!?
    .
    Lâ, c’est inmanquable, Y est lâ p’is tu finis par Le trouver.
    .
    P’is lâ lâ…, t’en profites pour Y demander d’allumer en toi le feu de son AMOUR.
    .
    Tu passes des zastifi de belles journées @ contempler et @ aimer des belles affaires que le Saint-Esprit t’inspire, tu te câll-hisses de la marde de moine qui peut souiller les sous-vêtements que tu laves, ça te fait une p’tite vie nettement pas pire assez pour que je trouve çâ proche de l’état de béatitude absolue.
    .
    J’ai entendu dire qu’y serait mort en odeur de sainteté. – Le frère André je parle.
    .
    Y a consacré sa vie @ contempler son Bon Dieu p’is Ce qu’Y y inspirait.
    .
    Y disait qu’y adorait Çâ.
    .
    @ Jean-Marie.
    .
    C’est Jean-Marie qui me l’a conté.
    .
    P’is moi je Vous le conte.
    .
    Je Vous aime.
    .
    Bonne Vie beaux rêves.
    .
    p…

  22. Georges 6 septembre 2015 at 20 h 38 min #

    Des fois, tu fais des affaires p’is tu le regrettes après…
    .
    Y a une fée, pas plus tard qu’après-midi…
    .
    C’te fée-lâ venait peut-être de loin, pour se chercher une épinette Christina pas chère: j’étais passé avant elle hier p’is je les avais déjâ achetées.
    .
    Les 5 p’tites épinettes étaient «flag»ées pôpa.
    .
    La p’tite fée Catherine m’a demandé si j’accepterais d’en vendre une, devant la madame p’is les épinettes, je m’adonnais @ passer par lâ…: j’étais attentionné au lutin Todor, @ ses abeilles qui en arrachent, au plancher de cave en ciment de mon nouveau domicile fixe de la rue Robert…
    .
    J’ai dit: Les enfants les vendent moins cher que ce qu’elles furent payées @ l’origine: je les ai achetées pour mon plan d’aménagement: on va les faire pousser dans les années @ venir: je veux pas les revendre tu-suite.
    .
    P’is j’ai été m’occuper de Todor.
    .
    Des fois, ch’t’un peu tôton… pôv’fée.
    .
    Si j’y avais dit: -Prenez-en une, je vas modifier mon plan d’aménagement, ça va agrandir mon action d’embellissement de mon environnement en passant par chez-vous p’is on va partager la BEAUTÉ d’une astifi de belle p’tite épinette fournie fournie qui reste p’tite p’is qui vient pas trop grosse vert foncé foncé zoné pour le frette canayen.
    .
    La fée aurait été satisfaite, je m’en serais fait(te) une amie, j’ai été trop tôton pour dire ce qu’il fallait: je pourrais-tu Vous l’écrire rendus au soir ?
    .
    C’est fait(te) je craierais bein, lâ, p’is je pourrais-tu Vous demander de faire lire çâ @ ma fée d’après-midi si Vous la connaissez: j’y ai pas demandé son nom.
    .
    Dites-y de venir me voir p’is je vas la laisser se choisir une épinette pas chère: j’ai changé de manières après réflexion.
    .
    Bon bein bye, oubliez pas que je Vous aime et p’is bonne Vie.
    .
    p…

  23. Georges 8 septembre 2015 at 22 h 10 min #

    J’ai autrefois été un être d’innocence…
    .
    Un p’tit bébé tout rose, blondinet aux yeux bleus.
    .
    Un enfant qui s’éveille au contenu de la Vie…
    .
    Et qui devient un homme pas mal moins innocent.
    .
    Mes yeux sont toujours bleus mais mon regard est autre…
    .
    J’ai vu tous vos défauts, j’ai constaté les miens.
    .
    J’ai été sarcastique en Nous voyant pleins de marde.
    .
    Pendant que je faisais çâ, je cultivais du caca.
    .
    Rendu au soir de ma p’tite vie, j’ai des lunettes pour lire…
    .
    Je choisis ce que je cultive car ma dernière saison sera courte.
    .
    Avec mes vieux yeux bleus, je regarde autour de moi…
    .
    De tout ce que j’ai pu connaître du temps de ma p’tite vie qui s’achève, l’AMOUR et la BEAUTÉ me plaisent nettement plus que de la marde.
    .
    C’est Ce que je veux cultiver pour le temps qu’il me reste…
    .
    P’is ça s’adonne que Vous êtes la quintessence de t’Çâ.
    .
    Je Vous aime assez lâ…
    .
    P’is j’adore Çâ.
    .
    Bon bein bonne Vie.
    .
    p…
    .

  24. Georges 9 septembre 2015 at 23 h 30 min #

    Y disaient aux nouvelles que le reine Bébette a battu le record de son ancêtresse la vieille Vic.
    .
    Le plus long règne de l’Histoire…: assise sur le trône depuis presque ma fête en 1952.
    .
    Assise sur le trône pendant + que 60 ans: à doit être constipée en tab’arnaque.
    .
    Ces gens-lâ prétendent m’assujettir par droit divin: le gouvernement de sa majestueuse majesté dépense plus qu’un million par jour @ 95% sans appel d’offres pour graisser les p’tits amis de General Dynamics, les «back-benchers» qui ont tous prêté serment d’allégeance disent tous «Yeah» p’is y envoyent des canons tirer en mon nom sur le pauvre monde en pseudo-mission de paix au moyen Orient.
    .
    Je les vois tous comme des crosseurs, je me dis que c’est de la marde, que je dois m’en câll-hisser, je leur pardonne en leur mentionnant que je les vois faire p’is je Vous aime.
    .
    Eux-autres itou, je les aime, mais pas pour çâ…; pour ce qu’ils ont d’aimable.
    .
    Bon bein bonne Vie lâ.
    .
    p…

  25. ti-pit Yourlou 10 septembre 2015 at 23 h 10 min #

    «All are One and One is All».

    C’pas nouveau, câll-ass, comment ça se fait ??? que le Monde Le voient pas ?
    .
    Ça me fait penser @ moi quand j’étais jeune…: je comprenais tout(te) mais je saisissais rien…
    .
    Y a juste Un Bon Dieu qui est tout Ce qui existe p’is tout Ce qui existe Lui appartient.
    .
    C’tu plus clair ?
    .
    Le Cosmos contient Tout et Tout est Lui.
    .
    C’tu mieux ?
    .
    Le Manitou est adorable de créer Çâ même si y a des p’tits bout(tes) qui laissent place @ de l’amélioration…
    .
    On est Lui, tab’arnaque, de que c’est qu’On attend ? pour améliorer Ce qui existe t’sais…
    .
    Je L’entends Nous dire qu’Allah fait ce qu’Y peut…, qu’Y fait dire que sa réputation de toute-puissance est bein surfaite, qu’Y regrette un p’tit brin d’avoir créé de la souffrance et p’is des démons, p’is qu’Y demande pas mieux que de Se faire aimer tout en S’améliorant @ travers Nous.
    .
    Un vieux fou dans mon genre, des fois, ça entend parler dans sa vieille cervelle… – Dieu-le-Père en personne astifi !
    .
    Vous-autres ?, ça Vous arrive-tu ?
    .
    Bon restant de Vie p’is oubliez surtout pas que je Vous aime.

  26. Georges 13 septembre 2015 at 4 h 37 min #

    Y s’est trouvé une fée pour invoquer Doux Jésus sur facebook, hier.
    .
    Moi, l’histoire de Jésus, ça fait dans les 2000 ans que ses ondes cérébrales voyagent… – 2000 années-lumière, ça commence @ être loin en nastifi.
    .
    Par contre, ces ondes-lâ ont influencé le comportement de bein du Monde, après avoir été générées, p’is je serais pas surpris que mon idée de cultiver mon AMOUR pour ma Famille l’Humanité vienne de lui p’is de ses recommandations.
    .
    Quand je pense qu’y s’est trouvé des grands-prêtres membres virils de religions organisées pour brûler des hérétiques tout vivants en se réclamant de lui…
    .
    C’pas grave, c’est juste de la marde: les 3-4 atomes de Jesus qui habitent aujourd’hui mon vieux «body» vivant me disent qu’AMOUR et BEAUTÉ, c’pas pire…, les 3-4 autres atomes en provenance de mon cousin Mohammad en disent autant tout en Nous rappelant qu’y a juste Un Seul Cosmos qui est Grand en tab’arnaque et p’is les 3-4 du vieux Moses me rappellent que c’est bein souhaitable d’adorer Çâ.
    .
    Je trouve Çâ en masse pas pire.
    .
    J’agonise p’is je m’apprête @ me dissoudre Dedans t’sais…
    .
    Je profite de mes derniers souffles vivants pour Vous dire que je Vous aime p’is le ressentir.
    .
    Ch’t’assez bein, comme çâ, lâ…
    .
    Bon bein bonne Vie.
    .
    pépère.

  27. Georges 14 septembre 2015 at 5 h 03 min #

    Asti !!, j’ai encore oublié le tirage d’Opulence !
    .
    Y est 4 heures de la nuit(te), le monde dorment, c’pas le temps de faire un tirage.
    .
    Y a une fée qui a écrit pour me le rappeler; vous aviez pas un tirage de prévu ?, j’avais oublié; j’y ai écrit qu’on procèderaient en fin de semaine.
    .
    On est rendus @ 4 heures le lundi matin p’is j’ai encore oublié.
    .
    Câll-hisse d’alzheimer @’a marde.
    .
    On s’en fout: je Vous aime, c’est nettement plus rigolo.
    .
    Y a une fée qui me trouvait rigolo l’autre fois.
    .
    C’est nettement mieux d’être rigolo que d’être sénile.
    .
    Du simple fait que je Vous écrive que le tirage en retard s’en vient, Vous allez le voir arriver.
    .
    Bon bein bye lâ; bon restant de Vie.
    .
    p…

  28. ti-pit Yourlou 15 septembre 2015 at 6 h 27 min #

    Je penserais bein que le Père Noël existe pas p’is je trouve çâ de valeur…
    .
    Faute de pain, on mange de la galette: un vieux lutin un peu fou qui existe pour vrai, ça pourrait pas faire pareil ??
    .
    Le Père Nowel, c’t’Universel…: ça prend un nastifi de bon lutin pour le remplacer.
    .
    La «job» de lutin de remplacement du Père Noël peut être dangereuse…: si y a un ti-caille qui décrète que le Père Nowel est une ordure, le lutin de remplacement qui existe pour vrai peut aussi bein être pris pour cible de remplacement p’is ça peut être souffrant en sac ramant…
    .
    Mais…,,, faire exister un remplacement du Père Noël…, qui existe pour vrai… je craierais bein que ça vaut le risque.
    .
    Trouvex-Vous ?
    .
    En T’ cas, moi je Vous aime.
    .
    Bon bein bon matin lâ, p’is bonne Vie au Grand Complet.
    .
    ti-pit NNNNNNNNNNN juste pour ceux qui en veulent

  29. Georges 18 septembre 2015 at 4 h 39 min #

    Dans le jardin des Mères-Fées, la plate-bande rouge de rêve est peuplée de belles grosses «Big plumpy fatty Mamas» rouges dont je dispose des images pour Vous faire un p’tit montage…
    .
    Chacune de ces fleurs-lâ porte un organe femelle qui se termine par un p’tit renflement visqueux.
    .
    … en même temps que 6 organes mâles.
    .
    De quoi produire des belles p’tites graines…
    .
    Quand tu accouples les fleurs, soit par elle-même, soit 2 par 2, tu imagines la couleur, la grosseur et la forme des bébés-fleurs que la combinaison des gènes que tu choisis va produire…
    .
    Si tu choisis comme étalon du jour fournisseur de gènes du mâle, la plus grosse fleur rouge @ ta disposition…
    .
    Et que tu poivres son pollen sur toute grosse fleur rouge assez grosse pour mériter ton attention…
    .
    Ton action met en présence… de la BEAUTÉ en présence de BEAUTÉ, du rouge en présence de rouge, de l’énormité en présence de grosse corpulence… de formes variées.
    .
    C’est comme rien, tu devrais obtenir des fleurs rouges…, de grosses @ énormes en passant par extra-grosses… de formes variées mais c’est toujours beau.
    .
    J’ai butiné une bonne partie de l’été pour faire l’entremetteur, jouir du pouvoir créatif qui m’est prêté par mon Créateur…
    .
    J’avais le sentiment de Lui trifouiller sa Substance… tout en étant moi-même constitué de rien d’autre que la même astifi de Substance.
    .
    J’en suis @ récolter les fruits de mon labeur ludique p’is j’ai assez hâte de voir les bébés-fleurs qui vont sortir des p’tits embryons que contiennent mes p’tites graines faites de quoi ?, Vous pensez ??
    .
    Pure Substance du Créateur.
    .
    D’autre part, je Vous aime.
    .
    Bonne Vie lâ.
    .
    p…

  30. ti-pit Yourlou 18 septembre 2015 at 20 h 13 min #

    Au banquet de Famille sur table sphérique et paradisiaque de l’Humanité, en plein sur l’un des centres innombrables du Cosmos infini, y a des zasti de crosseurs qui empêchent une grosse partie de la population de manger.
    .
    Ils tirent des ficelles en signe de piasse pour agir sur des suppôts incarnés du démon orgueilleux qui se prennent pour le bout de la marde de la représentation du Peuple.
    .
    Y se prétendent en droit divin de choisir les questions @ poser aux p’tits peuples p’is y ignorent le vrai Peuple.
    .
    Y apparaît pas de frontière, spontanément, dans une prairie ou dans une jungle, p’is c’pas écrit nulle part dans le ciel que la loi de la jungle doit s’appliquer entre membres de l’Humanité.
    .
    Que les riches s’approprient tout(te) en faisant voter des lois locales pour protéger leurs privilèges, y a rien qui dit qu’y vont pouvoir faire çâ éternellement.
    .
    Je ne suis pas le Cosmos mais j’En suis une p’tite particule qui voit tout çâ.
    .
    Je dis @ toutes les autres p’tites particules en mesure de me comprendre: Vous trouvez pas ? qu’y serait temps de faire de quoi pour que Ça change.
    .
    En t’es cas, moi je Vous aime.
    .
    Bon restant de Vie.

  31. Georges 20 septembre 2015 at 21 h 25 min #

    Si je savais donc regarder, je regarderais jusqu’au fond de vos âmes…
    .
    J’y verrais de la tendresse, de la générosité, de l’AMOUR et plein de vices dont je me câll-hisse…
    .
    Du fait de me câll-hisser de votre marde, je me concentre sur vos belles affaires, je trouve Çâ de toute BEAUTÉ p’is j’adore Çâ.
    .
    Mon niveau de stress est bas bas bas…
    .
    Je Vous aime en tab’arnaque.
    .
    C’est comme Çâ que je Vous vois.
    .
    Bon bein bonne Vie lâ.
    .
    pépère

  32. Georges 23 septembre 2015 at 5 h 01 min #

    Je suis une singularité @ l’un des centres innombrables du Vide infini qui meuble l’Espace-Temps sans borne.
    .
    Je prends plaisir @ Vous aimer… Vous êtes des belles p’tites singularités.
    .
    Vous êtes capables de m’aimer et c’est Ce qui fait que je Vous aime.
    .
    Je vois mes ondes cérébrales aller… pour la balance de l’Éternité.
    .
    AMOUR dissous dans de la BEAUTÉ… que Nous importent les «steamers» de marde ?
    .
    Je vois le Cosmos Créateur Vous engendrer… et C’est Ce qui me porte @ L’adorer.
    .
    Bon restant de Vie.
    .
    Ça pourrait-tu être Çâ ? la Vérité absolue ??

  33. Georges 23 septembre 2015 at 5 h 47 min #

    Lâ lâ, si c’est pas ce que je viens d’écrire qui est la Vérité absolue…, moi, j’En vois pas d’autre.
    .
    P’is… si, en scrutant la Chose, Vous En voyez pas d’autre vous-autres non plus…,,, Vous rendez-vous compte ?? de Ce que Ça implique ???
    .
    Si Vous allez jusqu’@ partager ma vision du Créateur en action qui Vous crée lâ… dans le vide absolu sti… des âmes génératrices d’AMOUR pour vrai… qui chient de la marde réelle.
    .
    Si Vous partagez ma vision du Créateur en train de créer Çâ lâ… @ même sa propre Substance… Vous allez Vous câll-hisser de la marde, Vous allez adorer le Seul astifi de Bon Dieu possible, p’is si Vous êtes assez nombreux, Ça va unifier l’Humanité autour de Lui, On est déjâ Lui t’sais…
    .
    Humanité unifiée… p’us de guerres… les budgets de la défense pour Nous défendre de contre les famines, la pauvreté, les vrais ennemis, les maladies… la vieillesse câll-hisse ! et p’is l’ignorance !!
    .
    Vous trouvez pas ?
    .
    Vérité absolue… Ça existe-tu ?
    .
    Bon bein bye, je Vous aime, bonne Vie.
    .
    p…

  34. Georges 23 septembre 2015 at 6 h 34 min #

    La Vérité vraie, c’est aussi que ma mère que j’aime est jamais sortie du Cosmos infini qui contient tout Ce qui existe et dont rien ni personne ne peut sortir.
    .
    Je vois aller ses ondes cérébrales, qu’elle a émises du temps de sa p’tite vie…, en voyage vers l’Infini, emplissant le vide de l’Espace sans fin pour la balance de l’Éternité sans limite.
    .
    Je vois aller ses restes… en métamorphose… – p’tits atomes concentrés d’Énergie, bâtisseurs de Vie, disponibles autant pour les choux que pour les chats que pour Vous ou vos enfants.
    .
    Ce que j’aime le mieux, ce sont les fées.
    .
    Tout en adorant le Cosmos Créateur…
    .
    Ma mère, qui était une fée de première classe nettement pas pire…; elle m’a sûrement influencé.
    .
    Bonne Vie beaux rêves, je Vous aime.
    .
    ti-pit NNNNNNN

  35. ti-pit Yourlou 25 septembre 2015 at 0 h 16 min #

    Je parcourais le mur du tipi IV avant de Vous écrire…
    .
    J’aime bein çâ, me relire…
    .
    Ça me remet dans l’état d’esprit où je me trouvais au moment où je Vous l’ai écrit, je retombe en état d’AMOUR adoratif p’is j’aime Çâ en nastifi.
    .
    On est bein en câll-ass, quand on contemple Ce qu’on aime han ?
    .
    J’irais jusqu’@ Vous écrire que j’adore Çâ.
    .
    Bonne Vie beaux rêves.
    .
    Je Vous aime.

  36. Georges 25 septembre 2015 at 22 h 03 min #

    Dans le jardin des Mères-Fées, lorsque l’hiver canayen arrive, les enfants abrillent les plantes avec du géotextile blanc.
    .
    Pour aller au bout de la marde de la protection canayenne, mon «chum» François Lacasse abrille ses palmiers et figuiers avec le géotextile en question mais il rajoute 6 pouces de laine minérale plus un plastique blanc «heavy duty» traité de contre les ondes UV.
    .
    Ça serait sur mon programme de «coax»er les enfants pour qu’on Vous concocte des p’tits «kits» d’abrillage canayen pensés pour l’usage des jardiniers citadins ou banlieusards.
    .
    Si t’es locataire au balcon du 77ième étage, tu peux t’acheter un «kit» pareil: t’as juste @ emporter tes plantes ici(tte): la fée Mémé offre gracieusement des p’tites concessions de p’tits bouts de terrain p’is à se fait plein d’amis.
    .
    Changement d’@-propos, je regarde le Cosmos infini… j’En fais le tour vite @ la vitesse de ma vieille pensée… C’t’infini dans toutes ses dimensions: ‘faut que tu y alle vite en nastifi…: je vois rien en tout(te) de plus beau que Vous-autres, je Vous aime de tout mon vieux coeur… p’is j’adore Çâ.
    .
    Bon bein bye, bonne Vie lâ.

  37. ti-pit Yourlou 27 septembre 2015 at 23 h 12 min #

    Quand t’es bein occupé, des fois, les chats se mettent en compétition dans ton «line-up», pour se mériter ton attention… p’is que tu leur consacres un p’tit brin de ton restant limité de p’tite vie.
    .
    Moi, devant l’évidence que tout ce que je peux faire appartient au Cosmos qui contient tout y compris ma p’tite personne, je me suis dit que j’étais t’aussi bein de me consacrer @ Lui pour le peu de contrôle que je peux avoir sur les chats que je peux viser avec mon fouet(te).
    .
    Saisissez-Vous ??
    .
    Pas sûr sûr han ?
    .
    C’pas grave, l’essentiel c’est que je Vous aime: Ça me fait apprécier le Cosmos qui en est adorable de Vous créer drette lâ, aimables de même, p’is ch’t’assez bein, en état d’adoration amoureuse, de même, moi lâ…
    .
    Je vas aller me coucher là-dessus: bonne Vie beaux rêves.

  38. Georges 29 septembre 2015 at 19 h 36 min #

    C’est pas parce que j’ai sauté une date sur mon mur de tipi que ça veut dire que je Vous ai pas écrit.
    .
    … mais ça se pourrait…, que je passe une journée de 24 heures sans Vous écrire… ça serait juste une triste journée… c’est tout(te).
    .
    On fait pas juste ce qu’on aime dans une p’tite vie.
    .
    Mais… @ mesure que mon agonie progresse…, que je vois venir ma fin proche…, la fin de mon émission d’ondes cérébrales toujours…, ce qui empêchera pas les ondes déjâ générées de voyager… bein,,, plus ça va, plus j’aime Çâ Vous aimer.
    .
    Oubliez pas que je me prépare @ me dissoudre dans le Cosmos vivant moi lâ: plus je Le regarde, p’is plus je L’adore.
    .
    Vous êtes dedans, je Vous trouve @ mon goût, en masse aimables et en voie d’amélioration p’is j’ai assez hâte de recommencer dans autre chose qu’un vieux «pet».souffreteux.
    .
    Je voudrais faire un voeu du temps que ch’t’encore en p’tite vie…: je souhaite que mon atome constituant qui me fait générer le plus d’AMOUR @ votre endroit soit recyclé dans un p’tit bébé fille après mon décès… pour connaître les joies de la fée-minité. – ‘me semble que j’aimerais çâ…
    .
    Si moi je connais pas çâ, la p’tite fée le fera pour moi…
    .
    J’ai assez hâte pour elle…
    .
    En attendant, je Vous aime du mieux que je le peux comme un vrai fou.
    .
    Bon bein bonsoir lâ, p’is bon restant de Vie.
    .
    pépère

  39. ti-pit Yourlou 29 septembre 2015 at 21 h 04 min #

    La fée Mémé a fait bouillir 2 carcasses de poules mortes désossées avec des oignons p’is du céleri.
    .
    Ça sentait bon…
    .
    Y m’a pris une rage de soupe «chick’n-noodles» mais la fée Mémé regardait son programme… ça se fait pas, demander @ une fée de te faire de la soupe pendant son programme…
    .
    Je me suis dit que faire de la soupe aux nouilles, c’est bein ambitieux pour un vieux «pet» comme moi, j’ai «switch»é mes ambitions sur de la soupe «chicken with rice»: …garrocher une poignée de riz dans du bon bouillen, ça m’a semblé plus simple, moins compliqué, plus dans les cordes d’un «cook» inexpérimenté comme moi.
    .
    J’ai demandé conseil @ Mémé pendant une annonce…: à dit: – moi je mets 2 tasses d’eau bouillante pour une tasse de riz p’is le riz boit toute l’eau: fais-toi une recette @ ton goût.
    .
    J’ai mis 1/3 de tasse de riz, 2 tasses de bon bouillon, 20 minutes d’ébullition: ma première soupe «chicken with rice» @ vie était faite.
    .
    J’en ai offert un p’tit plat @ Mémé, @ déguster en regardant son programme…
    .
    Après le programme, on a convenu tou’es 2 que sa soupe est nettement meilleure que la mienne: mieux assaisonnée, plus finie.
    .
    C’est sûr, j’avais mis juste du bouillon p’is du riz.
    .
    Mais… le plat de soupe de Mémé était pas bein gros, p’is moi j’ai mangé le reste, avec 1/4 de livre de biscuits soda, mon sucre diabétique est @ 17.8 en hausse rapide…
    .
    Je vois venir l’Infini au triple galop, j’ai le regard fixe qui fixe au loin le bout sans bout du bout de la marde…
    .
    De toutes les créatures qu’a pu créer le Créateur, les étoiles, les molécules, les particules… l’Espace-Temps, la crotte de poule et les galaxies, c’est Vous que je préfère…, l’Humanité… surtout les fées, ma Grande Famille pour vrai… des beaux p’tits organites générateurs d’AMOUR du Seul Cosmos vivant @ exister.
    .
    Je Vous aime infiniment p’is j’adore Çâ @ l’avenant.
    .
    Bonne Vie beaux rêves.

  40. Georges 30 septembre 2015 at 22 h 47 min #

    Avec mon riz glucides-o-gène, j’ai presque fait un p’tit tour de coma diabétique hier au soir…; @ soir, j’ai fait attention.
    .
    En patrouillant un des congélateurs, j’ai capturé un méga-sac de pacanes format club price tout juste entamé.
    .
    La fée Mémé met des pacanes dans ses carrés @ l’érable légendaires qui contribuent @ sa réputation.
    .
    Le club price te vendent çâ une p’tite fortune mais t’as l’impression de faire une «bargain» vu qu’y en a pas loin de 45 gallons…
    .
    Je le sais que j’exagère mais y en a tellement p’is le paquet dure tellement longtemps que Mémé sent le besoin de les congeler pour pas qu’y goûtent le rance, qu’y moisissent ou qu’y viennent pleines de bibittes.
    .
    C’est plein de bonnes protéines et p’is de vitamines liposolubles… p’is ça libère pas de sucre diabétique pour la peine…
    .
    J’en ai accompagné plusieurs grosses poignées par 3 p’tits «revels» vanille-chocolat, 1/2 verre de lait et un p’tit bol de soupe aux poireaux-courges-et-patates.
    .
    La fée Mémé fait cuire une chaudronnée géante de poireaux, courges et patates…, à y goûte,, p’is à dit :- Hon !, ça goûte rien…
    .
    À’l a sorti son assortiment de condiments…, sel de mer aux herbes de Provence, poivre noir et piment rouge…, épices secrètes d’une «cook»esse sans pareille… p’is sa soupe pète le feu comme un incendie dans une forêt magrébine de la banlieue marseillaise.
    .
    C’est nettement pas pire p’is mon garçon devrait être fou de t’çâ.
    .
    C’est en carburant @ çâ que je Vous aime @ soir; on touchera sûrement pas l’infini diabétique avec çâ, je Vous souhaite une excellente Vie p’is c’est çâ qui est Çâ.
    .
    pépère

  41. Georges 30 septembre 2015 at 23 h 35 min #

    Je me suis relu avant d’aller me coucher…
    .
    La Provence, Marseille, le Maghreb, la Méditerranée… des belles places de ma planète… je me suis dit que je pourrais me payer une couple de tranchounettes de p’tites viandes d’Italie…
    .
    Capicollo péninsulaire @ la mode de la bottine méditerranéenne, mortadella avec des p’tits yeux poivrés et p’is des beaux gros pitons de gras blanc… prosciutto cotto @ odeur de Toscane… avec 2 grands cafés noirs d’Afrique pour m’induire de la tendresse.
    .
    Je Vous aime tendrement, ch’u bourré en Sirocco p’is je Vous souhaite bonne Vie beaux rêves.
    .
    p…
    .
    J’adore Çâ.

  42. ti-pit Yourlou 3 octobre 2015 at 2 h 11 min #

    La Vie vivante puise son existence au fond de Nous et tout autour de Nous.
    .
    Tout autour depuis la nuit des Temps infinis et en-dedans de Vous ou de moi…, actuellement au présent, et depuis notre naissance… la Vie existe @ travers tout Ce qu’Elle a créé.
    .
    Les p’tits atomes dont Nous sommes constitués nacquirent jadis au coeur brûlant d’étoiles aujourd’hui décédées…, les restes de poussière stellaire se répandirent dans l’Espace-Temps infini en un beau feu d’artifices de Super-Nova drette en action.
    ..
    C’est de toute BEAUTÉ, une Super-Nova, Vous êtes passés par lâ p’is moi’tou.
    .
    Du simple fait d’évoquer la chose, plein de p’tits atomes de carbone qui me constituent se souviennent soudain du jour précis de l’explosion de lumière qui eut lieu lors de l’explosion de leur étoile-mère…: ça fait longtemps en nastifi… c’est des zastifi de vieux atomes. — Y en a un qui crie: J’m’en rappelle !, j’étais lâ !!, 3-4 autres y répondent…: – J’m’en rappelle moi’tou !
    .
    Demandez aux vôtres; y en a probablement qui s’en rappellent eux-autres itou.
    .
    Ils furent forgés @ même l’Énergie du Cosmos vivant qui Se condensait en p’tites singularités étoilées depuis le jour du Big Bang…
    .
    Pour savoir ce que le Cosmos Éternel pouvait bein faire de sa Substance la semaine d’avant le Big Bang, c’est bein difficile @ dire… mais on sait pour sûr que la possibilité pour qu’Y existe de Quoi existait…: la preuve, C’est qu’Y existe de Quoi dont Vous et moi.
    .
    Vous auriez pu ne pas exister, le Cosmos en Vie aurait pu vivre autre chose mais Il a vécu l’Ensemble du passé, Il vit aujourd’hui la Somme de nos p’tites vies, la Société progresse et recycle @ la fois nos vieux débris et nos idées p’is j’ai bein confiance que mes p’tits atomes vont vivre dans des gens de plus en plus civilisés dans les générations futures.
    .
    Je serais pas surpris que l’Humanité ma Famille Se mette @ cultiver de l’AMOUR.
    .
    Vous avez beau être une grosse Gang de pleins de marde qui savent cultiver de la haine, du chauvinisme, de la rancoeur, de l’agressivité, de la petitesse, des vices et plein de péchés capitaux, les Fées Fée-minines dont plus de la moitié de Vous êtes constitués savent par nature cultiver de l’AMOUR, de la BEAUTÉ, de la tendresse, de la loyauté, du pardon réconfortant, de la générosité généreuse p’is plein de bonnes affaires @ manger…
    .
    Les Femmes vont prendre le dessus p’is les Hommes vont suivre.
    .
    Les Femmes sont les premières éducatrices auprès des Enfants p’is les priorités de la Société peuvent changer en une seule génération: il suffit que les Femmes s’Y mettent. — S’y mettent @ quoi ?… — S’y mettent @ cultiver de l’AMOUR et p’is des belles affaires t’sais… — Pour faire vivre de quoi de Beau au Cosmos Éternel et vivant…, Le civiliser…, L’améliorer… reconnaître sa Nature Unique, Vivante, Réelle, Véridique et Familiale… L’adorer.
    .
    Je trouve ça facile d’éduquer des Enfants avec Çâ: C’est nettement mieux que de l’astifi de «power»-peur-cupidité-crédulité dans un Monde de crosseurs pleins de marde tireurs de ficelles en dollars US.
    .
    Vous trouvez pas ?
    .
    Moi je dis qu’On S’en va vers Çâ. – La culture de l’AMOUR venant des Fées.
    .
    Bonne Vie lâ.

    Je Vous aime.
    .
    p…
    .
    J’adore Çâ.

  43. ti-pit Yourlou 5 octobre 2015 at 4 h 57 min #

    Avec l’aide de ± 10-12 biscuits «feuille d’érable» et de mon diabète, je vois clairement l’infini même s’il me reste inaccessible.
    .
    C’est Grand sans bon sens, Énorme et Gigantesque, Incommensurable et Illimité, c’est l’Écrin de l’Éternité généré par nul autre que le Cosmos adorable.
    .
    C’pas pire en nastifi.
    .
    Vous êtes deDans, parties prenantes, particules vivantes, capables d’AMOUR vrai p’is j’adore Çâ.
    .
    Je Vous aime.
    .
    Bonne Vie beaux rêves.

  44. ti-pit Yourlou 7 octobre 2015 at 0 h 02 min #

    Si y te prend l’idée d’invoquer le Saint-Esprit…;;; c’est nettement mieux que d’invoquer le démon comme certains peuvent faire…
    .
    D’une part…
    .
    P’is d’autre part…, pour le peu que j’En puisse voir…, Y me semble distinguer un genre de conscience animée de capacité d’aimer pas plus loin dans le Cosmos tout Entier que drette entre vos oreilles… !!!
    .
    J’adore Çâ.
    .
    P’is je Vous aime.
    .
    Bon restant de Vie.

  45. Georges 7 octobre 2015 at 0 h 44 min #

    Préparez-Vous, je viens d’ouvrir un gros plat flambette de bonne poutine au riz.
    .
    On va défier le diabète, on va frôler le coma, on va tutoyer l’Infini, on va en-glucose-ifier mes vieux neurones p’is je vas peut-être ? pouvoir cerner les bornes sans borne aucune de l’Illimité Éternel sans limite.
    .
    J’ai 1/5 du plat de mangé et un genre de sensation de satiété m’envahit.
    .
    Ça pourrait m’induire @ vomir si j’en mangeais +, je vas m’en tenir @ çâ.
    .
    Je Vous aime @ l’Infini… avec des belles p’tites ondes cérébrales @ saveur d’un soupçon de bonne poutine qui vont voyager vers l’Infini sans borne pour la balance illimitée de l’Éternité éternelle.
    .
    C’est bein que trop vrai !
    .
    Bonne Vie beaux rêves.
    .
    p…

  46. Georges 7 octobre 2015 at 1 h 07 min #

    J’ai remis le plat de poutine au frigidaire p’is j’ai ressenti comme un p’tit creux.
    .
    J’avais p’us tellement d’attrait pour la poutine mais je me sentais de la place pour un p’tit biscuit @’a gelée.
    .
    Je sors le lait du frigidaire, trouve la boîte de biscuits… les mouettes en avaient laissé 6: je les ai mangés avec 2 cafés.
    ..
    J’en suis @ Vous aimer tendrement infiniment, je vas aller me coucher repu là-dessus non sans Vous avoir souhaité la plus excellente des Vies possibles.
    .
    pépère

  47. Georges 8 octobre 2015 at 1 h 59 min #

    J’aime assez Çâ moi lâ… Vous mettre en perspective.
    .
    Vous comparer avec le Reste, apprécier ce que Vous êtes Seuls @ offrir, me sentir riche de Vous avoir dans mon environnement, drette lâ lâ, proche, en plein sur ma planète.
    .
    Si y fallait que Vous soyez tous ailleurs…, dans que’q’paradis perdu au yâble vert… une chance qu’y en n’a pas han ?
    .
    Non Madame, je penserais pas qu’y en ait ailleurs: on est pris pour vivre ensemble ici(tte)…; autant s’arranger pour s’apprécier.
    .
    Le plus beau, j’m’a Vous dire, c’est que je Vous trouve beaux p’is que je trouve Çâ facile de Vous apprécier p’is de me trouver chanceux de Vous avoir.
    .
    Je Vous aime.
    .
    Bonne Vie lâ.
    .
    p…

  48. ti-pit Yourlou 9 octobre 2015 at 2 h 04 min #

    Le + beau, avec AMOUR et BEAUTÉ, pour moi toujours, selon mon humble préférence, c’est Ce que tu ressens quand t’aimes de quoi ou quelqu’un intensément pour vrai.
    .
    Mon degré de satisfaction est nettement plus élevé avec les quelqu’unes et quelqu’uns que j’aime qu’avec les quelques choses…, au contraire des choses, vous êtes en mesure de me payer de retour, Vous êtes intrinsèquement capables d’aimer, je trouve Çâ de toute BEAUTÉ et vers Vous va ma préférence.
    .
    @ la Seule exception du Cosmos peut-être…: Lui, je L’adore.
    .
    Bonne Vie beaux rêves.
    .
    Je Vous aime.

  49. ti-pit Yourlou 10 octobre 2015 at 3 h 03 min #

    Les beaux yeux d’une fée, c’est souvent des fenêtres qui donnent sur son âme.
    .
    Tu regardes au fond de t’Çâ, tu vois de la tendresse…, tu vois du don-de-soi…, tu vois de l’AMOUR vrai p’is tu te dis que c’t’une belle p’tite particule de l’âme du Manitou.
    .
    Les yeux des lutins mâles sont semblables sauf que c’est souvent camouflé par l’astifi de testostérone.
    .
    Tu te câll-hisses de la marde, tu te concentres sur Ce que tu vois d’adorable, tu L’adores p’is t’es bein.
    .
    Bon restant de Vie: je Vous aime.
    .
    p…

  50. Georges 11 octobre 2015 at 5 h 33 min #

    J’ai sondé l’Infini…
    .
    J’ai cherché ses limites…
    .
    Y en n’a pas, C’t’Infini sti…
    .
    J’ai trouvé de Quoi de bein beau…
    .
    La BEAUTÉ de votre existence…
    .
    L’existence de la Vie…
    .
    L’existence de l’AMOUR.
    .
    Vous êtes les Seuls @ générer de l’AMOUR dans tout l’Ensemble de l’Oeuvre que le Créateur crée.
    .
    Je L’adore et p’is je Vous aime.
    .
    Bonne Vie beaux rêves.
    .
    ti-pit NNNNNNNN

  51. ti-pit Yourlou 11 octobre 2015 at 22 h 18 min #

    Le Cosmos Infini qui contient tout Ce qui existe contient aussi des chevreuils.
    .
    Un chevreuil qui se fait manger tout cru par un puma met pas bein bein de souffrance dans Ce que vit le Cosmos vivant…: y est bourré d’adrénaline, y ressent pas tellement de douleur, c’est assez vite fait p’is le puma repu et bien alimenté peut élever sa p’tite famille.
    .
    Par contre, si le puma manque son coup p’is que le chevreuil se sauve…; un chevreuil qui a mangé un coup de griffes sérieux @ partir du croupion jusqu’en bas du jarret…, si y a une infection généralisée, y va aller mourir lentement dans des souffrances atroces… p’is les p’tits du puma vont peut-être crever de faim.
    .
    Ces souffrances-lâ font partie du prix élevé que le Cosmos doit payer pour avoir créé des pumas p’is des chevreuils.
    .
    Le Cosmos qui contient tout contient de la souffrance, de la douleur, des bactéries p’is des râlements d’agonie lente.
    .
    C’est juste de la marde dont Il doit se câll-hisser s’Il veut se concentrer sur la BEAUTÉ d’un «buck» de 10-12 ans qui saute un fossé de 30 pieds d’un seul bond sans erre d’aller avec la grâce d’un archange…
    .
    Imaginez toute la souffrance, la haine et la frustration merdiques qu’Il endure pour Se payer le privilège de S’incarner en Vous pour générer de l’AMOUR.
    .
    Au cours des deux derniers siècles de Sa Vie Éternelle, Il a créé les antibiotiques et les anesthésiques @ l’aide de ses instruments Vous, le prix qu’Il paye en souffrances diverses va en diminuant, la métamorphose vivante se déroule, la civilisation progresse, ça fait longtemps que le grand inquisiteur n’a pas fait allumer de bûcher…
    .
    Vous êtes de plus en plus beaux, je Vous aime p’is j’ai assez hâte que mes atomes recyclés vivent de nouveau dans vos p’tits Enfants… le Monde va être meilleur han ?
    .
    Bonne Vie lâ.
    .
    p…

  52. ti-pit Yourlou 12 octobre 2015 at 22 h 26 min #

    C’est l’Action de Grâces aujourd’hui: c’était jour férié par ici(tte).
    .
    Les américains font çâ bein plus tard en mangeant du dinde mais moi j’ai mangé des sandwiches aux cretons pur porc aujourd’hui.
    .
    Mon cousin Beurnie m’a envoyé ses bons voeux de bonne journée d’action de grâce accompagnés d’une image de tom de dinde mâle en état d’excitation en-testostérone-ifiée – ébouriffée…. — Une grosse queue en rond comme un paon.
    .
    Il me demandait des nouvelles du Monde, j’y ai répondu ceci:
    .
    …collage…
    ….
    Pour ce qui est du beau Monde, ± le tiers de ma Famille l’Humanité crève de faim, les riches les traitent pire que des esclaves; ils se prennent pour des bon’yeux cupides qui se cachent dans des paradis fiscaux, tout ce beau Monde-lâ renferme un potentiel d’AMOUR de toute BEAUTÉ que s’il se fait cultiver par des fées, pourrait bein amener le Monde @ changer.
    .
    Pour ma p’tite part, j’adore le Cosmos infini de générer de l’AMOUR comme Çâ, j’Y rends grâce d’être fait(te) de même, je Le trouve nettement pas pire d’être en partie fait avec toi, p’is je Vous souhaite bonne Vie, autant @ Lui qu’@ toi.

    …dé-collage…
    .
    Je trouve que ça s’applique @ tous-Vous-autres, c’est pour çâ que j’ai pris la peine de Vous le coller.
    .
    Bonne Vie beaux rêves p’is oubliez pas que je Vous aime.

  53. Georges 14 octobre 2015 at 2 h 29 min #

    L’Unique…
    .
    Lui.
    .
    Le Cosmos Infini qui comprend Tout du tout au Tout t’sais…
    .
    Le Créateur vivant qui a Tout créé, qui crée Tout jour après jour, @ même sa propre Substance… qui S’incarne…
    .
    C’pas pire en nastifi, C’est capable d’aimer pour vrai, Ça le fait en passant par Vous-autres, j’adore Ça p’is je Vous aime.
    .
    Bonne Vie beaux rêves, je m’en vas me coucher.
    .
    pépère

  54. Georges 14 octobre 2015 at 3 h 10 min #

    La fée Mémé a fait des tartes.
    .
    2 tartes aux pommes selon la recette qui lui mérita jadis le titre de «Reine des tartes» ainsi qu’une nouvelle sorte d’excellente tarte aux poires asiatiques sautées au beurre et pitons de chocolat qui pourrait bien lui mériter un titre de déesse des desserts.
    .
    On verra l’opinion des mouettes demain mais pour le moment, je viens de manger 1/4 de tarte de 9 pouces de chaque sorte, je vois en elle la déesse «cook»esse de mes rêves, je l’aime infiniment p’is je Vous aime tout autant.
    .
    Bon restant de Vie lâ.
    .
    p…

  55. Georges 15 octobre 2015 at 0 h 36 min #

    Tu parles au Manitou au fond des yeux des Femmes…
    .
    Tu Y dis que ça serait le temps de Se manifester.
    .
    Faire valoir la puissance que recèle le grand nombre…
    .
    Faire triompher l’AMOUR par choix délibéré.
    .
    Le choisir, le ressentir, être bein tou(tte)s ensemble…, montrer Çâ @ tes Enfants avant de te dissoudre deDans.
    .
    Leur montrer la BEAUTÉ que génèrent les belles affaires… qui appartiennent toutes au Cosmos que j’adore adorer.
    .
    Leur mentionner la marde qui pue et qui existe… les inviter @ s’en câll-hisser: tu jouis mieux de ton état adoratif.
    .
    Je regarde au fond de vos yeux…, j’y vois l’Esprit en mesure de me comprendre…
    .
    Je Le vois en p’tites particules dont l’Ensemble forme l’Âme de l’Humanité.
    .
    Si C’est pas l’Âme du Cosmos, j’en vois pas d’autre plus attrayante.
    .
    C’est le Bon Dieu qui se matérialise @ travers Vous, les étoiles p’is les cailloux…: sa Création @ même sa Substance.
    .
    Un Esprit Saint qui pourrait avoir une attaque d’AMOUR si les Femmes se mettent @ Le cultiver.
    .
    Je vois les Hommes finir par suivre… Ils ont le don d’aimer autant que les Femmes… c’est juste l’asti de testostérone qui les fait puer du dessour de bras.
    .
    Je Vous aime.
    .
    Bonne Vie.
    ,
    p…

  56. ti-pit Yourlou 15 octobre 2015 at 19 h 21 min #

    Il génère des enfers, des démons, de la souffrance…, Il a créé le feu, les bûchers, les hérétiques p’is le grand inquisiteur.
    .
    Le Cosmos est plein de marde tel un poupon que t’aimes.
    .
    Il contient Tout ce qui existe dont toute la marde du Monde mais aussi le Monde, l’AMOUR, l’Espoir, la tendresse, le rire, les pleurs, et plein de belles affaires dont vos gènes d’Êtres Humains qui sont aussi les miens.
    .
    J’adore Çâ p’is je Vous aime.
    .
    Bonne Vie beaux rêves.

  57. Georges 16 octobre 2015 at 23 h 57 min #

    Je viens de manger 3 p’tits moka au chocolat avec 2 grands verres de vrai lait, j’ai pris mes 3 pilules anti-diabétiques, jonglé @ tout Çâ pendant ± 10-15 minutes p’is lâ je Vous écris dans un état semi-comateux.
    .
    Le fait d’avoir le taux de glucose qui frise des records m’induit les neurones qui composent ma vieille cervelle @ contempler l’Infini, @ Vous y mettre en perspective, @ Vous trouver bein @ mon goût p’is @ Vous aimer.
    .
    Je Vous aime infiniment p’is je trouve rien en tout(te) dans l’Entièreté du Cosmos Infini que j’adore pourtant…, je trouve rien pour Vous arriver @ la cheville: Vous êtes le joyau de la Création.
    .
    Je Vous aime.
    .
    P’is c’est là-dessus que je vas me coucher: bonne Vie beaux rêves.
    .
    p…

  58. ti-pit Yourlou 17 octobre 2015 at 0 h 42 min #

    Je me trainais pour ainsi dire, en m’en allant me coucher…
    .
    Je passe devant le frigidaire, j’ai ressenti comme un p’tit creux.
    .
    Je me suis dit que je devais manquer de protéines; les p’tits gâteaux en fournissent pas gros.
    .
    Je reviens sur mes pas, ouvre la porte du frigidaire, patrouille les lieux du regard…
    .
    Y avait un «tupperware» avec des bonnes p’tites viandes italiennes mais j’ai eu le «flash» d’avoir vu passer Mémé avec des huîtres fumées.
    .
    Ferme la porte du frigidaire, je m’en vas explorer dans la dépense…, je me suis poigné deux «cans» d’huîtres fumées p’is je les ai mangées.
    .
    Mes pilules ont eu le temps de faire effet, mon taux de sucre est en baisse, je Vous aime plus normal que t’@ l’heure mais je Vous aime en masse pareil,… comme un vieux fou que je suis.
    .
    Un vieux fou repu qui va bien dormir pesant en puant de la gueule tout en Vous aimant…: bon restant de Vie.

  59. ti-pit Yourlou 18 octobre 2015 at 1 h 35 min #

    Je pourrais écrire un épître aux Raisins de Corinthe…
    .
    C’est mon «chum» Robert qui m’a donné l’idée: je trouve Çâ pas pire; original, symbolique, quand même collé sur la réalité, poétique…, c’est même truculent ‘sti…
    .
    .
    .
    .
    Mes bien chers frères Raisins,
    .
    Soyez pas insultés si je Vous appelle mes frères; je me vois constitué des mêmes atomes que Vous, provenant de la même Source, créés par le même Créateur et Lui appartenant en propre.
    .
    Vous pourriez me dire que les Êtres Humains sont plus proches de moi que Vous mais Vous le direz pas parce que des raisins, ça parle pas.
    .
    C’est entr’autres pour çâ; la faculté de parler, d’écrire, de lire, que je préfère mes frères Humains @ Vous-autres.
    .
    Mais ça m’empêche pas de Vous aimer: excellents au goût, source d’atomes de fer, dont certains passèrent jadis par le «body» et le sang de mon grand-père…
    .
    Je suis bien-aise de constater votre existence, faisant partie du même Cosmos que moi, sous l’influence du même Manitou que moi, dont l’Esprit se concrétise plus dans l’Humanité que dans Vous-autres.
    .
    Je Vous aime.
    .
    p…
    .
    Bonne Vie.
    .

    .

  60. ti-pit Yourlou 20 octobre 2015 at 2 h 29 min #

    De toutes les pas pires affaires que le Créateur a pu créer, je trouve en masse @ mon goût l’AMOUR et la BEAUTÉ.
    .
    Vous me direz que ça a pas de masse… je Vous répondrai qu’y a pas de règlement pour réduire massivement le contenu de la Création.
    .
    L’AMOUR Vous est exclusif p’is je trouve Çâ de toute BEAUTÉ que le Créateur Se serve de ma Famille l’Humanité pour En générer.
    .
    J’aime assez Çâ, que Ça existe, moi, lâ…
    .
    J’adore Çâ.
    .
    P’is je Vous aime.
    .
    Bonne Vie beaux rêves.

  61. ti-pit Yourlou 20 octobre 2015 at 19 h 13 min #

    Dans le Cosmos qui m’environne, Vous êtes lâ, proche de moi, en plein sur ma planète…: mes frères et soeurs…: l’Humanité: l’Espèce Humaine.
    .
    Les descendants de mon grand-père…
    .
    Le joyau de la Création.
    .
    J’aime assez Çâ p’is je Vous aime assez lâ !
    .
    Astifi !!! que j’adore Çâ !
    .
    Je vas aller me coucher là-dessus p’is jongler @ Vous-autres tout en soignant mon rhume.
    .
    p…
    .
    Bon restant de Vie.

  62. Georges 20 octobre 2015 at 20 h 28 min #

    Sur mon chemin pour aller m’coucher, par un bon mardi soir-e
    .
    J’ai rencontré deux belles bananes qui m’ont fait m’arrêter – Oyez !!!
    .
    J’les ai poignées, je les ai mangées, c’est pas pire pour mon su-cre.
    .
    J’me su’rincé avec un café, ça m’induit de la tendress’ – Oyez !!!
    .
    Je Vous regarde comme le p’tit bébé-Cosmos vivant, dont Vous faites partie, qui vit sa Vie, @ l’échelle de l’Éternité…, p’is je Vous aime tendrement comme t’aimes un p’tit Enfant…: bonne Vie beaux rêves.
    .
    pépère

  63. Georges 20 octobre 2015 at 21 h 03 min #

    J’ai complété mon p’tit «nite cap» avec 30 cc de pur sirop d’érable surmontés de 50 cc de crème 35 % accompagnés de ± 80 gr de fromage en crottes, 4 biscuits sandwich chocolat-chocolat et 2 grands verres de lait.
    .
    Plus mes 3 pilules de contre le diabète.
    .
    Je Vous aime tendrement jusques’@ l’infini dans le Cosmos adorable que j’adore Infiniment en Le remplissant de mes p’tites ondes cérébrales d’AMOUR qui vont voyager deDans jusques’@ la fin sans fin des Temps Éternels qui finiront jamais.
    .
    Asti ! que je Vous aime donc !!!
    .
    Bye, bonne Vie lâ.
    .
    p…

  64. ti-pit Yourlou 21 octobre 2015 at 3 h 04 min #

    Je soigne ma gripette avec des «Contact-C» bleus anti-sinusite pour la nuit.
    .
    Ça me dope un p’tit brin, ça m’assèche les muqueuses morveuses p’is ça me facilite la respiration.
    .
    Tu baves moins itou.
    .
    Tu viens même la bouche pas mal sèche.
    .
    Ça m’a même réveillé: j’avais la langue épaisse, j’ai été boire de l’eau…: p’us capable de me rendormir.
    .
    Me voici avec Vous, mon clavier, mon café p’is ma cigarette…
    .
    Le dentier de ma mère que j’aimais p’is que j’aime encore,,,… dans le tiroir dessour le capteur «wireless» USB de mon clavier.
    .
    La chaise berçante de ma défunte belle-mère que j’aimais… y a des ondes résiduelles d’elle dans la chaise…, ça me passe par le cul p’is les bras p’is j’en inspire mes vieux neurones animés…
    .
    Ça donne ce que Vous lisez p’is Ça fait dire que plus que la moitié de l’Espèce Humaine est composée de Femelles.
    .
    Des Femelles qui savent que pour protéger leurs p’tits, le mieux, c’est de protéger aussi ceux-lâ de la voisine.
    .
    Des Femelles Humaines comparables @ celles que j’ai connues tout au long de ma p’tite vie: des émettrices intrinsèques d’AMOUR.
    .
    Des Femmes qui peuvent incarner la douceur du Bon Dieu, la petitesse des démons «cheaps», faire exister des anges de bonté… et aussi des langues de vipères… ::: si Vous saviez comme je Vous aime… quand je me câll-hisse de votre marde, surtout, lâ…
    .
    Vous êtes la quintessence de la BEAUTÉ du Cosmos que j’adore.
    .
    Je Vous aime; bon restant de Vie.
    .
    Les mâles itou mais pour d’autres raisons.
    .
    pépère

  65. ti-pit Yourlou 21 octobre 2015 at 18 h 58 min #

    @ soir, j’aurais envie de chanter mais d’une part, j’ai une voix pour faire fuir un troupeau d’auditoire…, p’is d’autre part, j’ai pas d’auditoire: ch’u tu-seul comme un dinde pour veiller en votre compagnie.
    .
    Mon clavier m’accompagne, ainsi que des reliques ayant jadis profité d’une exposition rapprochée aux ondes cérébrales qu’émirent ma mère et ma belle-mère de leurs vivants.
    .
    Y sont mortes toutes 2 aujourd’hui…
    .
    Mais y se trouvent des neurones dans ma vieille cervelle pour avoir été exposés aux ondes originales, en vibrer harmoniquement de plaisir d’AMOUR encore aujourd’hui en jonglant @ elles… p’is envoyer ces ondes-lâ dans l’Espace-Temps Éternel…, jusqu’@ l’Infini sans fin ‘sti…, pour vrai…, c’est pas pire en nastifi.
    .
    L’objet de mon AMOUR que je cultive, C’est tous-Vous-autres…: une-@-Une p’is un-@-Un: membres et membresses de l’Espèce Humaine.
    .
    @ la vitesse de ma vieille pensée…, faire une p’tite tournée de Famille, regarder au fond des yeux de Chacune et Chacun…, voir votre âme et Ce qu’elle génère p’is trouver Çâ bein @ mon goût.
    .
    Vous dire que je Vous aime p’is le ressentir jusqu’@ en être saoul p’is que la tête me tourne en rond.
    .
    P’is Vous souhaiter un bon restant de Vie…: aller me coucher là-dessus.
    .
    J’adore Çâ.

  66. Georges 22 octobre 2015 at 3 h 36 min #

    Pas mal mêmes circonstances @ soir que l’enchaînement circonstanciel d’hier…
    .
    «Contact C» pas de sinus bouchés, langue épaisse, pas de pipi au lit: insomnie.
    .
    …’fait que j’arrive ici(tte) au raz mon clavier en pleine nuit, je m’allume une cigarette, je me prends un café…
    .
    Je relis ce que je Vous écrivais sur mon dernier p’tit billet…
    .
    C’est lâ que l’enchaînement circonstanciel se coupe: le billet «post-Contact-C» est déjâ écrit…
    .
    Je le lis…
    .
    Je Le relis…
    .
    J’adore Çâ en nasti … p’is je Vous aime.
    .
    Bonne Vie beaux rêves.

  67. ti-pit Yourlou 22 octobre 2015 at 4 h 31 min #

    Le Cosmos que j’adore est un vieux poupon Cosmos adorable dans son berceau qui a la balance de l’Éternité sans fin en-avant de Lui pour vivre sa Vie.
    .
    Il est Ce qu’Il est actuellement, Il sera sûrement autre Chose demain mais Il sera aussi sûrement Lui-même.
    .
    Vivant, adorable et Infini p’is Ça existe pour vrai.
    .
    Vous En faites partie p’is moi’tou.
    .
    J’adore Çâ p’is je Vous aime.
    .
    Bonne Vie.

  68. Georges 23 octobre 2015 at 1 h 23 min #

    J’ouvre la porte du frigidaire @ soir…, j’aperçois-tu pas un plat en pyrex carré 9 x 9 avec du fudge suprême @ l’huile de bras @ l’AMOUR et aux noix qui me regardait…
    .
    Eille, çâ, c’t’une rareté p’is c’est bon en nastifi: y me parle en tabac «slack», je vas me prendre un glucophage supplémentaire p’is je vas me permettre une p’tite conversation.
    .
    J’en ai mangé une «strip» d’un pouce et quart par 9, ça m’a plu autant et plus que ce que l’apparence pouvait me dire en m’invitant @ y goûter: c’était divin.
    .
    De quoi décerner un ruban bleu @ la fée «cook»esse.
    .
    Ça me porte en masse vers l’Infini… que j’adore béat repus en Vous aimant infiniment comme un vieux fou.
    .
    Bonne Vie beaux rêves.
    .
    Je Vous aime p’is j’adore Çâ.
    .
    p…

  69. Georges 25 octobre 2015 at 7 h 08 min #

    Des fois je fouille dans ma vieille mémoire, comme dans un coffre-aux-trésors…, rempli de préciosités sans prix…, des souvenirs mémorables.
    .
    Avec mes gènes d’asti d’alzheimer @’a marde, ma précieuse mémoire mémorable est effaçable…: ch’u mieux d’en mettre par écrit.
    .
    …comme le soir du 25 octobre ’82.
    .
    Le soir de la nativité de mon fils unique et bien aimé.
    .
    C’est bein que trop vrai.
    .
    C’est bein pour dire han ?
    .
    La fée Mémé t’a accouché de c’t’enfant-lâ comme en expulsant un beau gros ballon de football américain bien graissé… y avait le crâne déformé en poire… ça l’a aidé p’is ça s’est replacé dans les heures d’après.
    .
    Dans le cas de mon ainée Lise, la chose accouchement-ière avait été nettement plus laborieuse…; elle avait un crâne en boule de bowling ainsi qu’une mère primipare «boost»ée au «pitocin» inducteur de contractions, le tout assorti d’un accoucheur esseulé, impatient parce que sollicité par six mères-poules pondeuses travaillantes en même temps…
    .
    Expérience traumatisante, saignante, scalpel-o-vulve-o-charcutière, douloureuse, pénible en masse, redoutable et redoutée en nasti la fois d’après.
    .
    Le 25 octobre ’82, ma bourgeoise-fée était toute heureuse de son fils qui se présentait en aidant sa mère @ effacer ses appréhensions et l’encourager pour donner suite au reste de la famille dont ma p’tite Catherine qui était encore @ l’état de projet…
    .
    J’ai fini ma deuxième journée d’accouchement @ vie en revenant de l’hôpital Le Gardeur dans mon vieux mustang… ou c’était-tu ? le plymouth K «station» ???, j’m’en rappelle p’us…
    .
    Mais je me rappelle en nastifi de la conversation que j’ai eue avec le Saint-Esprit-Manitou-Suprême…`p’is de mon char sur le pilote automatique.
    .
    J’ai dit au Bon Dieu Cosmos… au Père Éternel en personne…, j’Y ai dit: – Marci Dieu Créateur d’avoir créé mon p’tit si beau tout en ayant occasionné si peu de mal @ sa mère ma blonde.
    .
    C’est ta créature, il T’appartient, si Tu le veux reprends-lé, fais-en Ce que Tu veux, j’ai pas le droit de Te juger mais demande-moi pas jamais de Te l’offrir en sacrifice…
    .
    Comme dans l’histoire biblique lâ…, le grand-père Abraham, l’archange Gabriel, le p’tit d’Abraham, le grand couteau pointu et affilé p’is le mouton… en sacrifice, t’sais… bèèè. – Ayoye !
    .
    Je jonglais @ Çâ, en revenant de participer @ l’accouchement, mon char se conduisait tout seul, y avait de la lumière chez le père Berthiaume, j’y ai payé une p’tite visite…
    .
    Pour partager mon bonheur: quand tu partages, Ça S’amplifie.
    .
    J’ai annoncé ma bonne nouvelle au père Berthiaume: j’y ai dit que j’y devrais un cigare, que j’avais un p’tit gârs tannant potentiel qui venait de naître aujourd’hui, que j’avais pensé @ y offrir, comme p’tit nouveau voisin…, peut-être ? comme de quoi de comparable @ un genre de p’tit fils, si tu sais t’en faire un p’tit ami ??
    .
    Le père Berthiaume m’a répondu de faire attention @ ce que je peux dire, avec le directeur de la protection de la jeunesse qui voit des pédophiles bourreaux d’enfants partout, offrir un p’tit ami @ un vieux «pet» dans son genre…
    .
    J’y ai donné raison, on a ri comme des vrais fous, j’ai partagé avec lui le bonheur d’avoir un fils que j’aime plus que ma p’tite vie p’is c’te nuit, je partage mes souvenirs avec Vous.
    .
    Bonne fète, je t’aime.
    .
    …p’is je Vous aime Vous-autres itou.
    .
    ti-pit-pépère père
    p…
    .

  70. Georges 26 octobre 2015 at 2 h 42 min #

    Le 25 est passé, le 26 est arrivé, y faudrait que j’aille me coucher: je vas Vous faire çâ «short’n’sweet».
    .
    Je Vous redis que je Vous aime, j’en ressens un bon p’tit frisson, je Vous souhaite bonne Vie ainsi que des bein beaux rêves p’is je Vous dis bye.
    .
    p…

  71. ti-pit Yourlou 27 octobre 2015 at 3 h 55 min #

    Dans mon coffre-aux-trésors mémorables, y a la soirée du 25 janvier ’82 itou.
    .
    La conception de mon garçon.
    .
    Eille, çâ, ça serait de valeur que ça se perde…, dans que’q’dédale des arcanes maladives de ma vieille mémoire… vermoulue par la sac ramant de vieillesse en-sénile-ifiante qui me fait perdre mes moyens…
    .
    C’est juste de la marde p’is je m’en câll-hisse: je vas coucher c’veillée-mémorable-lâ par écrit p’is l’oubli pourra aller se faire «ream»er l’orifice de son choix sur un des piquets de la clôture qui ceinture Guantanamo…
    .
    J’ai mangé du manger de ma fée du foyer de 33 ans ce soir-lâ…, ma vieille mémoire en a oublié le menu mais je peux Vous garantir que déjâ, elle maîtrisait l’art de la «cook»rie familiale comme une reine, bein avant que les enfants soient en âge de lui décerner le titre de façon officielle.
    .
    J’ai connu le bonheur de donner le bain @ ma p’tite Lise, pendant que sa mère s’occupait de la vaisselle, la faire choisir son pyjama entre les ballons et les «cagons» (C’tait sa prononciation enfantine pour les imprimés de p’tits canards ou de ballons-sur-pyjama de ratine poilue chaude faite pour les enfants de l’hiver canayen…)
    .
    Lis une histoire, couche la p’tite…
    .
    Pendant que je couchais la p’tite, la fée Mémé, qui s’appelait plutôt la fée Maman dans ce temps-lâ, la fée Maman prenait sa douche.
    .
    Je me déshabille pour me coucher, je mets ma grosse robe de chambre en ratine épaisse et douce, y fait frette, on est en janvier canayen…, c’tait plate @’a TV: Denise Bombardier avec un invité plate…: je m’en vas dans la chambre de bain, j’ouvre la porte, la «steam» chaude m’a comme mouillé en pleine face: j’entre pareil…
    .
    L’atmosphère était saturée de vapeur, l’eau pissait sur les murs, le miroir était tout brouillé plein de coulisses…: comme j’entrais, Maman fermait la chantepleure et tirait le rideau de douche…
    .
    J’ai rêvé d’une belle femme nue dans la jeune trentaine @ travers la brume des temps passés mais ce soir-lâ, elle était lâ pour vrai.
    .
    Je m’en rappelle.
    .
    Elle m’attirait comme un aimant: je me suis approché d’elle et j’ai pris une serviette au mur, pour l’aider @ se sécher.
    .
    Je me suis collé sur elle, j’ai séché son dos en commençant par le bas croupion, en remontant du long de la longe, en finissant par la nuque…, tout en ramenant sa tête vers la mienne…, lécher une p’tite goutte d’eau, qui perlait sur sa lèvre… en la regardant dans le blanc des yeux, elle me souriait, consentente…
    .
    Elle ovulait et elle le savait.
    .
    Moi’tou.
    .
    Tout en lui massant les p’tits filets de viande de part et d’autre des vertèbres lombaires @ l’aide de ma main gauche, lui assécher la mamelle gauche de ma main droite…, d’abord avec la serviette, puis ensuite @ main nue… un genre de p’tit massage…, tu sens mieux la bonne texture de mamelle maternelle, @ main nue.
    .
    Pendant que mes mains massaient ma réelle vision brumeuse, ma langue rencontrait la sienne, pour des échanges linguistiques extra agréables… qui sont d’ailleurs l’une des raisons de ma nette préférence pour les fées.
    .
    Je l’ai prise dans mes bras et je l’ai apportée sur le lit dans sa chambre.
    .
    Elle était nue comme au jour de sa naissance.
    .
    Moi pareillement dessour ma robe de chambre, t’sais…
    .
    Je me suis penché sur ses lèvres et je les ai tendrement léchées toutes 4…, au début ça l’a fait rire puis @ la longue, probablement @ cause du rythme et de la pression montante, les syllabes se sont mises @ s’étirer.
    .
    J’ai trouvé un genre de p’tit renflement @ la rencontre de 2 p’tites lèvres: je l’ai sucé comme une paparmane et ça lui a fait prendre comme une consistance un peu plus ferme de même qu’en masse visqueuse.
    .
    La fée Maman a changé de tonalité itou…
    .
    Quand elle s’est mise @ crier, j’ai dit câll-ass, à va réveiller la p’tite, elle, lâ…
    .
    J’ai cessé mon activité.
    .
    La fée Mémé se relève dans le lit, elle m’attire vers elle, fait glisser ma robe de chambre, me donne un p’tit bec rapide sur les lèvres, me place @ sa portée @ son goût, @ genoux devant elle, dans le lit, et elle s’occupe de mon injecteur de gènes paternels qui n’était @ ce moment-lâ qu’@ ± 97% de sa capacité de turgescence maximale.
    .
    En appliquant le principe de la pompe @ vide @ l’aide de sa bouche experte, elle te ramène un max de sang au bout de la mailloche de p’tite chair tendre que je peux avoir en plein au bout de mon injecteur: ça le fait durcir et grossir comme tu l’avais jamais vu p’is y vient presque violet.
    .
    Une fois l’injecteur sous pression maximum, après un dernier p’tit tâtage constatatif autant que sensuellement agréable de la zone pileuse de ta fée Maman qui est maintenant toute gonflée et presque marécageuse, c’est lâ que tu procèdes aux exercices d’injection de tes gènes proprement dits… des exercices bien agréables mais qui ne sont plus de mon âge…, qui ont conduit @ la naissance de mon fils unique et bien aimé…, ‘faudrait pas que j’oublie.
    .
    Je Vous aime; bonne Vie beaux rêves.
    .
    pépère

  72. ti-pit Yourlou 28 octobre 2015 at 22 h 35 min #

    J’aime assez çâ moi lâ… mettre mes souvenirs précieux dans un coffre virtuel par écrit: @ l’abri des ravages séniles @’a marde que peut subir ma vieille mémoire vieillissante.
    .
    Mesure défensive efficace sans vraiment d’incidence budgétaire: excellent.
    .
    @ soir, je vas en partager un autre avec Vous; un beau souvenir précieux; ça va l’amplifier de se faire partager, je vas en jouir 10 fois plus du simple fait de Vous le faire vivre en le revivant par écrit. – P’is y va être protégé de l’oubli.
    .
    Lequel je choisirais bein, donc…,,,…: Le Manitou en AMOUR en la personne que j’ai vue au fond des yeux de la vieille fée pollock édentée @ l’Hôtel-Dieu @ Montréal, 87 ans, toute fripée amoureuse après que je lui aie eu fait arracher ses 2 derniers chicots douloureux qui lui pourrissaient sa vieillesse…, une jeune fille de 87 ans avec des beaux yeux qui m’avait déclaré en me regardant dans le blanc des yeux: – «I wish I was 20 years old to tell you I love you.» …
    .
    J’Y avais répondu: – «I love you too moi’tou.»
    .
    Sa joue ratatinée de vieille mémère fripée était douce douce douce… comme une joue de p’tit bébé.
    .
    J’ai adoré Çâ.

    .

    .
    La fois que c’était Noël, mon cousin Bernie, ma mère vivante, le feu dans le foyer, les enfants petits… l’arbre de Noël, des bons voeux de paix sur la terre…,,, ma p’tite fée Lise qui lâche sa bébelle, qui tire une course @-travers la pièce, qui saute drette sur moi, qui m’étampe un bec, qui me serre fort en me disant: – Pôpa je t’aime…. p’is ma fée dans la trentaine en âge de procréer. – ‘faudrait pas que j’oublie.

    La fière fois que je venais d’injecter mes gènes @ ma fée en la prenant en levrette, comme les chevaux; tel un étalon qui féconde sa jument poulinière…, qu’à s’tait retournée p’is qu’à m’avait dit: – Je pense que je dois en avoir reçu jusque dans le fond de la gorge.
    .
    Moments bénis de ma p’tite vie que je mets @ l’abri de l’outrage de l’oubli.
    .
    J’adore Çâ p’is je Vous aime.

    .
    Bon bein bonsoir lâ: bonne Vie p’is oubliez surtout pas que je Vous aime.
    .
    p…

  73. Georges 29 octobre 2015 at 20 h 34 min #

    La fois pas plus tard que drette @ soir après souper !
    .
    Je sors dehors prendre une «puff» de ma pipe…
    .
    Je m’allume, je m’étouffe solide, je reprends mon souffle pour mieux tousser comme un défoncé.
    .
    Le nez se met @ me couler, je crache de la grosse bave épaisse lâ…: c’est bein que trop vrai.
    .
    Ça a pas duré longtemps, juste le temps de me purger de mon envie de fumer, après, j’ai commencé @ jongler @ mon affaire.
    .
    Mon affaire, c’est ma maison au Canada su’l bord de l’eau…; on coule justement le plancher de cave en béton armé pas plus tard que demain matin…,,, mon affaire c’est tous-Vous-autres parmi Qui on trouve des experts délayeurs de ciment ainsi que des «flat»teurs talentueux que j’aime donc voir @ l’oeuvre…
    .
    Mon Affaire, C’est le Cosmos tout Entier auQuel je connais le bonheur d’appartenir: j’En fais partie p’is j’adore Çâ.
    .
    Je m’adresse @ Lui…
    .
    En jonglant t’sais, dans ma vieille tête qui vaut rien de plus que la vôtre…
    .
    Je me dis…: «Tout d’un coup ??? qu’Y existait un Esprit-Saint pour vrai ‘sti…
    .
    C’pas défendu d’Y parler…
    .
    Esprit-Saint iiinnnt iinnnt iinnt, !!!, es-Tu lâ ?
    .
    Lâ t’écoutes…, des fois qu’Y répondrait t’sais…
    .
    @ soir, je tends l’oreille, le vent s’élève p’is j’entends comme une toune de castagnettes-tam-tam… pour vrai.
    .
    J’ai dit câll-hisse, que c’est çâ ??, un Esprit-Saint qui me répond en musique !
    .
    Je me suis rendu compte, en observant le phénomène, que le Cosmos se sert du fèvier et de ses grandes porte-graines binnes de 12-15 pouces sèches et creuses…, Il joue en se servant du vent qui souffle pour faire s’entrechoquer les binnes et me jouer la réponse que je veux entendre dans un langage @ moi de saisir…
    .
    J’adore Çâ.
    .
    Je rentre dans la maison, je m’approche de mon clavier…, je m’allume une cigarette…: je le sais, que c’est de la marde la dope !, câll-hissez-Vous-en donc !!
    .
    Je commence par regarder sur facebook.com/jardin.des.meres.fees… le Cosmos fait dire par la fée Mannon qu’elle adore me lire…, ça me flatte dans le sens du poil, ça me fait rronrronnerrr p’is j’aime Çâ en nastifi.
    .
    Non seulement je le ressens, je le partage avec tous-Vous-autres pour finir la veillée p’is j’ai l’impression de voir mon bien-être gonfler.
    .
    ‘faudrait pas que j’oublie…
    .
    Je Vous confie mon souvenir. – Des fois que j’oublierais… – Vous me le rappelleriez pas ?
    .
    Bye lâ: bonne Vie beaux rêves.
    .
    Je Vous aime.
    .
    p…

    .

  74. ti-pit Yourlou 30 octobre 2015 at 19 h 28 min #

    Le ciment est délayé, transporté, armé, coulé, barouetté, nivelé, «flat»té, fini…: @ onze heures, tout était fini.
    .
    J’ai dormi de une heure @ 5.
    .
    5 heures.
    .
    Ch’t’en forme…
    .
    J’ai été pendre des nouvelles de ce que le Cosmos que j’adore peut comporter de nouveau depuis ma dernière visite sur le net.
    .
    Y aurait une fée ballerine potentielle russe des ballets Bolchoï…, une jeune BEAUTÉ au début de la vingtaine, qui offrirait des cours de ballet génital plein d’AMOUR.. sur internet… pour arrondir ses fins de mois. – L’ouvrage de ballerinage, surtout quand t’es pas vedette, laisse place @ des grandes périodes de chômage.
    .
    Je Vous montre la photo d’elle que j’ai prise sur internet: je me suis permis de la «crop»per un p’tit brin, pour mettre les glaïeuls et le philodendron en évidence. – Je Vous ai fait un p’tit montage.
    .
    Si Vous retrouvez le lien pour visionner son cours et que Vous le suivez, Vous pourrez profiter de la p’tite démonstration qu’elle fait devant ses élèves internautes avec son partenaire-étalon-technicien-aide-professe-professionnel…elle manque complètement son coup: la semence se perd toute.
    .
    C’est bein sûr: elle n’a pas la formation psycho-pédagogique pour enseigner: Québec lui dénierait le droit d’enseigner dans les écoles du Québec… : moi j’ai le droit, j’ai un diplôme d’Université en enseignement de la Formation personnelle et Sociale qui comporte un volet éducation @ la sexualité assorti d’un permis d’enseigner bon @ vie décerné par le Minus de l’Éducation du Québec. – Pour vrai.
    .
    Dites c’que Vous voudrez: moi je trouve Çâ pas pire.
    .
    Bon bein je Vous redis que je Vous aime p’is que je vas retourner explorer le Cosmos moi lâ.
    .
    Asti, c’est bein vrai, c’est bein d’l’ouvrage de mettre une photo sur mon mur de tipi…; je vas Vous montrer çâ sur facebook éventuellement…; sur une page de scrap-book…: si j’oublie pas…: bye… bonne Vie.
    .
    p…

    .

  75. Georges 1 novembre 2015 at 7 h 21 min #

    Le Cosmos que j’adore, C’est l’Entièreté de tout Ce qui peut exister.
    .
    Vous allez me dire qu’y existe des zasti d’affaires pas belles…
    .
    Je Vous répondrai…: – Bein sûr: «so what» ?.
    .
    Si t’es t’assez tôton pour gaspiller ta p’tite vie @ gosser des affaires pas belles ou bein d’la marde, y a rien en tout(te) pour m’obliger @ en faire autant.
    .
    Du mieux que je le peux, je tente de cultiver des belles affaires…: ça améliore le Cosmos que j’aime p’is mon degré de bien-être s’en trouve amélioré lui’tou.
    .
    Dans le Cosmos que j’adore, Y a tous-Vous-autres que j’aime…: je regarde vos beaux côtés, j’aime Çâ en nastifi p’is je trouve Çâ beau.
    .
    Bonne Vie beaux rêves.
    .
    p…

  76. ti-pit Yourlou 2 novembre 2015 at 5 h 10 min #

    Dans le Cosmos que j’adore. Y a toute la Bonté du Monde…; Y a aussi tout l’AMOUR, toute la BEAUTÉ, tout l’Univers visible et invisible dont le Créateur, ce qu’Il peut ressentir ou penser, Vous-autres, p’is moi. – Le Cosmos est tout Ce qui existe t’sais…
    .
    Y a aussi de la haine, des péchés, des ouragans, des gènes de sénilité précoce, des démons incarnés, du fumier pourri p’is des mines antipersonnel… c’est de la marde… On s’en câll-hisse.
    .
    Une fois les principaux jalons posés, @ la vitesse de la pensée, tu fais le tour de ta propriété: de l’Infini @ l’infini @ l’infini @ l’infini… C’pas pire en tab’arnaque.
    .
    J’adore Çâ.
    .
    C’est bein que trop Grand pour moi tout seul p’is ch’t’assez content que Vous soyez lâ pour Le partager p’is En prendre soin avec moi.
    .
    C’est d’ailleurs lâ une des raisons pourquoi je Vous aime.
    .
    … mais y en a bein plus que çâ. – Des raisons.
    .
    Vous le savez han ?
    .
    Bon bein Tourlou.
    .
    Bon restant de Vie.
    .
    Je Vous aime.
    .
    p…

  77. Georges 2 novembre 2015 at 23 h 33 min #

    La fée Mémé a fait une p’tite montagne de bonnes galettes @’a fleur d’awoine… en plein la recette de ma mère… la recette qui est imprimée sur la boîte de fleur d’awoine en fait(te).
    .
    Des zastifi de bonnes galettes pareil, avec de l’huile de bras aromatisée @ l’AMOUR de fée…; qund tu jongles @ çâ en mastiquant, ça donne aux galettes une saveur sans pareille.
    .
    Je viens d’en manger 7-8, la montagne a pas mal descendu, ‘faut dire que Pat m’avait aidé @ midi, tout le monde trouve çâ excellent, ces galettes-lâ.
    .
    Je suis plein comme un oeuf, mes 3 pilules sont prises, je Vous aime @ l’infini p’is je m’en vas me coucher là-dessus.
    .
    Bonne Vie lâ.
    .
    p…

  78. ti-pit Yourlou 4 novembre 2015 at 1 h 09 min #

    Je regarde la date de publication de mon dernier billet-de-peau-de-tipi…
    .
    Je me dis: j’ai sauté une journée moi lâ…, y s’est-tu passé de quoi d’assez important pour m’empêcher d’écrire @ ma Famille Vous-autres ?
    .
    Je m’en rappelle p’us, câll-hisse, moi, lâ…
    .
    ‘fait que je vas Vous confier par écrit un souvenir mémorable de ma vieille mémoire pour le mettre @ l’abri de l’oubli pendant que j’y pense p’is que Vous puissiez me le rappeler dans le cas où je l’oublierais.
    .
    C’tait en ’69 @’a fin de juin.
    .
    J’avais pas encore 20 ans.
    .
    Je sortais du bois après 2 mois de séjour géo-prospectif monacal sur une île, sur un gros lac au nord de la Saskatchewan, dans les Territoires du Nord-Ouest, en compagnie d’un sauvage cree qui parlait juste cree p’is 4 mots d’anglais: «Let’s go fishing».
    .
    Moi je parle même pas deux mots d’algonquin p’is mon anglais laisse @ désirer, ‘fait que je jette ma pipe, ma hache par terre, youppe, youppe, trâ-lâ-lâ-la…on allaient @’a pêche @ tous les jours… – On a fini par s’apprécier malgré la mauvaise communication en mangeant ensemble plein de bons filets de truite saumonnée câ de longues qui remontaient du fond du lac pour «bid»der sur nos cuillers daredevil rouges et blanches dès qu’y touchaient @ l’eau. – C’est bein que trop vrai.
    .
    Pour vrai: c’tait une belle expérience mais c’tait un sauvage mâle p’is moi, bourré d’hormones de mes 19 ans @ grosses couilles, un sauvage mâle, ça m’intéressait pas bein bein.
    .
    ‘fait que je sortais du bois…, j’ai couché dehors dans la neige @ Elliott Lake; j’ai manqué mon avion, y arrivait juste le lendemain, y avait pas d’hôtel au raz l’aéroport: j’étais un sans-abri.
    .
    Une chance que j’avais mon «sleeping bag» »Artic Woods» 3 étoiles @ plume de canard Eider duveteuse…
    .
    Couche dans la neige @ Elliottt Lake, dans un pas pire lit après un bon «snack» buffet gargantuesque @ l’hotel au raz l’aéroport @ Winnipeg, arrive @ Dorval, sors de l’avion, prends un taxi p’is je m’en vas chez ma mère.
    .
    J’avais 19 ans p’is je sortais du bois.
    .
    J’ai pas niaisé longtemps chez ma mère: mon «chum» Phil se mariait le lendemain, j’ai ramassé mon bébé chien eskimo que la mère de la p’tite sauvagesse m’avait donné p’is ch’t’allé acheter une grosse caisse de bière… dans le but de fêter un genre d’enterrement de vie de garçon pour mon «chum» Phil.
    .
    On s’taient donné rendez-vous chez sa blonde, un logement que la future mariée occupait avec 3 autres filles dont l’une, sans le savoir, était nulle autre que la future fée Mémé. – Pour le moment, elle se faisait appeler Denise.
    .
    J’arrive lâ, je sonne @’a porte, Denise répond: je monte l’escalier avec ma bière d’une main p’is l’p’tit chien de l’autre…
    .
    Les autres sont pas lâ; elle est seule pour me recevoir… à vient juste de casser avec son «chum» précédent p’is un p’tit chien, c’est bein attrayant pour une jeune fée-fille pas de «chum».
    .
    On fait connaissance en se présentant mutuellement, à catine avec le chien, y pisse à terre, on change vite de sujet après qu’elle ait ramassé la pisse p’is le chien passe un bout de temps dans la caisse de bière ou la baignoire… j’me rappelle p’us trop.
    .
    Mon «chum» Phil arrive avant qu’y se passe grand-chose: sa future l’accompagne: c’t’un peu poche pour un enterrement de vie de garçon…, en présence de la mariée t’sais…
    .
    On convient que je vas chauffer le char d’honneur des mariés le lendemain, y est rendu minuit p’is la soirée lève pas fort fort; je décide d’aller me coucher.
    .
    C’est lâ que je réalise que j’ai pas de «date» avec aucune astifi de fille moi, lâ, p’is @ c’t’heure-lâ, c’pas bein bein le temps de commencer @ faire des appels téléphoniques pour me trouver une cavalière pour le lendemain, 8 heures.
    .
    Je crés bein que c’est lâ que j’ai dit @ Mémé: – Tu m’as dit que tu venais de casser avec ton «chum», tu dois être tu-seule: ça te tenterait-tu de m’accompagner ?? – À dit: – Bein sûr.
    .
    C’est dans ces circonstances-lâ que le poisson moi s’est fait harponner. – C’est pour Vous dire comment’s’la fée Mémé est une pas pire pêcheuse…
    .
    C’est juste le lendemain que j’ai commencé @ l’aimer sérieux comme je l’aime. – Je Vous conterai çâ.
    .
    …je Vous finirai çâ un autre soir: pour le moment, ‘faut que je dorme un p’tit brin.
    .
    Bonne Vie beaux rêves, je Vous aime.

  79. Georges 5 novembre 2015 at 3 h 39 min #

    De que c’est que je disais moi lâ …??
    .
    Ah oui !, la fois du p’tit chien…
    .
    C’t’un nasti de bon appât, un bébé chien, pour ramasser plein de poissons-filles, p’is que t’ayes parfois juste @ te pencher le bord de ton canot pour que le poisson saute drette dans ta chaloupe.
    .
    Une fille, c’pas t’@-fait(te) un poisson p’is pendant que tu penses l’avoir au bout de ta ligne, elle, ‘êst sûre de t’avoir harponné.
    .
    Ça va faire 47 ans l’été prochain… qu’on joue @ ce jeu-lâ elle p’is moi… «Let’s go fishing»… j’aime assez Çâ.
    .
    En fait, je l’aime.
    .
    …p’is je Vous aime Vous-autres itou.
    .
    Bon restant de Vie.
    .
    p…

  80. ti-pit Yourlou 5 novembre 2015 at 4 h 26 min #

    Poutine au riz @ la vanille française… une coche au-dessus de la poutine au riz ordinaire… avec un glucophage… un p’tit tour d’Infini… ça Vous tente-tu ?
    .
    Si ça Vous tente pas, arrêtez drette ici(tte) de lire parce que je sens monter çâ p’is c’est çâ qui s’en vient…
    .
    Mes vieux neurones sur-nourris s’emballent, mon esprit tourbillonne, l’un des coeurs du Cosmos bat sur la paroi de mes tempes en hypertension.
    .
    Ça produit des ondes cérébrales un p’tit brin spéciales, dopées au bon glucose, qui partent en voyage comme les autres, pour la balance de l’Éternité…
    .
    Je pense soudain @ Vous, mon esprit se concentre sur Ce que Vous avez de beau, d’aimable…, d’adorable bein souvent.
    .
    J’Vous aime @ l’Infini poutine au riz…
    .
    J’adore Çâ.
    .
    Tourlou.
    .
    Bonne Vie.

  81. ti-pit Yourlou 6 novembre 2015 at 23 h 23 min #

    Un beau souvenir de ma vieille mémoire ou de ce qui en reste… ça Vous tenterait-tu ?
    .
    Je Vous ai parlé de la veille des noces de mon «chum» Phil, l’autre jour; je pourrais Vous parler de la journée même…
    .
    La journée que j’ai bid(dé) sérieux sur la fée Mémé.
    .
    Un samedi matin de la fin de juin ’69: je sais que le jeudi soir qui a suivi était le 4 juillet, c’est facile de déduire les dates… mais dans le fond, on s’en câll-hisse.
    .
    La journée a commencé bein de bonne heure, ‘fallait que j’aille en autobus loin sur la ligne Jean-Talon, jusqu’@ Ville-Mont-rRoyal, prendre le Pontiac Parisienne Paquebot de l’année de Grand Luxe. – Le char d’honneur des mariés avec chauffeur moi.
    .
    Je ramasse le char, reviens vers les taudis relatifs de l’Est prendre les mariés sur la rue Saint-Hubert, au nord de Laurier…, la fée Denise a embarqué elle itou p’is surprise pour moi, elle traînait avec elle la p’tite fée Gina.
    .
    Bein oui: c’est ainsi que je me suis retrouvé avec 2 fées-filles en même temps pour aller aux noces.
    .
    On a roulé en jasant de tout et de rien jusqu’@ Saint-Antoine-Abbé où les époux du jour ont prononcé leurs voeux éternels et perpétuels, pour toujours et @ jamais, jusqu’@ ce que mort s’ensuive, on a re-roulé jusqu’@ la salle du banquet chez Madame Chose de telle place dont ma mémoire mitée oublie des p’tits bout(te)s, on doit avoir mangé de quoi de pas pire mais je me souviens p’us de ce que ça pouvait bein être… les mariés sont partis avec le char p’is je me suis retrouvé @ pied @ Saint-Éloigné avec les 2 fées-filles.
    .
    La fée Gina a dit: – Bon bein, @ c’t’heure, on peut-tu «fly»er l’autobus pour Montréal sur le chemin ou si y faut faire du pouce jusqu’au terminus ?
    .
    Denise a dit: – Je veux appeler mon père pour qu’y vienne me chercher p’is que je passe dimanche au camp avec eux-autres, sur le bord du Lac Saint-François @ Saint-Anicet, on peut se baigner: je peux y demander si je peux vous amener; ça vous tente-tu de venir ?
    .
    La fée Gina a dit qu’elle devait être @ Saint-Longueuil le lendemain matin: je me suis retrouvé devant un choix @ faire…

    Y faisait chaud en nastifi: un autobus pas climatisé en compagnie d’une belle fille avec pour destination balconville caniculaire surchauffé @ Montréal chez ma mère ou la fraîcheur de l’eau du fleuve de mes ancêtres en compagnie d’une autre belle fille… j’ai choisi la villégiature.
    .
    Le lutin Lionel est venu nous chercher.
    .
    Y en a profité pour acheter d’autres hot-dogs pour me soigner.
    .
    Dès qu’on est arrivés @ Saint-Anicet, j’ai eu comme une vision.
    .
    J’ai vu agir la fée Béatrice… avec son «chum» Lionel, avec ses enfants, en mère de famille de t’par-ici(tte) ou bein d’ailleurs, je le sais pas trop, mais j’ai eu le coup de foudre.
    .
    C’tait Çâ que je voulais.
    .
    Une famille.
    .
    Avec une mère-fée du foyer dans ce genre-lâ.
    .
    C’mère-lâ était déjâ prise p’is Jos. Jasmin mon ancêtre m’avait bein dit: – Si tu veux te faire une idée d’une fille, regarde agir sa mère… – La mère était bein attrayante mais pas disponible, c’est lâ que je me suis mis @ regarder Mémé d’un autre oeil.
    .
    Quand le souper a été terminé, les filles ont aidé leur mère @ desservir et je me suis retrouvé seul avec Lionel qui m’a confirmé son haut degré de satisfaction par rapport @ son ménage et encore plus par rapport @ sa bourgeoise.
    .
    Dans la soirée, on est allés se baigner dans l’eau du fleuve de mes ancêtres, la noirceur a fini par tomber, on étaient soustraits aux regards des autres, la fée Mémé s’est comme enfargée dans une coquille d’huître d’eau douce coupante en plein @ ma portée…
    .
    Je l’ai attrappée par la main, pour la retenir…, en virevoltant, son autre main a trouvé ma deuxième, on étaient face-@-face, presque nus, proche proche.
    .
    Est-ce moi qui l’ai attirée vers moi ou elle qui m’a attiré vers elle ???… on s’est collés l’un sur l’autre.
    .
    Est-ce ma bouche qui a trouvé sa bouche ou la sienne qui a trouvé la mienne ? fouille-moi…
    .
    On s’est retrouvés @ faire des échanges de nos restants de dessert, des échanges linguistiques, des échanges salivaires, toutes sortes de beaux échanges… et en échangeant des caresses, j’ai pu constater au toucher qu’elle était bien une mammifère pubère en voie de développement.
    .
    Est-ce son pubis qui s’est mis @ pousser sur le mien ? le mien sur le sien ? fouille-moi encore une fois mais elle a bein dû sentir mon bâton-fort prendre de la consistance p’is à cherchait pas @ se sauver…
    .
    On a joué @ ce jeu-lâ une bonne partie de la nuit…, ne sachant trop lequel des 2 tenait le poisson le + sérieux au bout de sa ligne dans le fleuve de mes ancêtres.
    .
    Depu’s ce moment-lâ que je la vois comme la mère de ma famille p’is que je l’aime sérieux. – Ça fait + que 40 ans de t’çâ p’is + ça va, + je l’aime. – Ch’u chanceux en nastifi han ?
    .
    Si y fallait que j’oublie c’te soirée-lâ, ça serait une grosse perte Vous trouvez pas ?
    .
    Marci de me rafraîchir ma vieille mémoire si jamais j’oublie.
    .
    Vous direz juste: «Let’s go fishing»… même devant les enfants, je devrais allumer.
    .
    Bon bein bye, bon restant de Vie: oubliez pas que je Vous aime.

    .

  82. ti-pit Yourlou 7 novembre 2015 at 20 h 34 min #

    On le sait bein que ça existe, des vieilles (pet)asses grognasses pas belles, pour se câll-hisser de moi p’is cultiver de la marde.
    .
    C’est la dure et pure réalité.
    .
    Mais… si moi de mon côté, je regarde au fond de leurs yeux… que j’y vois la p’tite fille qui se voit elle-même en princesse, en reine… pourquoi pas en fée ?…
    .
    Que j’y vois la jeune fille, mère potentielle, capable de regarder avec les yeux de l’AMOUR astifi…
    .
    On se câll-hisse-tu des apparences, des faux-plis p’is des grognements ?, rien qu’un peu ??, quand on est en présence de la quintessence de ce que l’Humanité peut avoir de beau…
    .
    Je Vous aime.
    .
    J’adore Çâ.
    .
    Bye, bonne Vie beaux rêves.

  83. Georges 7 novembre 2015 at 21 h 06 min #

    Lâ lâ, c’est comme si je venais de faire l’AMOUR @ une grosse brochette de vieilles grognasses membresses de l’Humanité ma Famille.
    .
    Je tente de mon mieux de les aimer pour vrai, j’y parviens pas pire, je trouve çâ plus facile de leur injecter mes ondes cérébrales plutôt que mes gènes, surtout @ mon âge.
    .
    Ça m’a toujours drainé bein de l’énergie, de faire l’AMOUR, j’ai capturé un plat de poutine au riz p’is c’pas dit que je trouverai pas le tour de Vous faire l’AMOUR @ toute la Gang @ l’Infini, avant de me coucher…
    .
    .
    .
    … je regarde au fond des yeux de l’Être Humain sans exception, j’y vois un Enfant du Cosmos Infini… Créature du Créateur Lui-même, une Âme éternelle qui va propager des belles p’tites ondes dont des ondes d’AMOUR dans l’Infini de l’Espace-Temps pour la balance de l’Éternité sans fin.
    .
    C’pas pire han ?
    .
    Bon bein bonne Vie lâ.
    .
    Je Vous aime.
    .
    p…

  84. Georges 9 novembre 2015 at 4 h 38 min #

    J’avais de quoi @ Vous écrire, ça m’empêchait de me rendormir même si ma vessie était confortable, je me suis levé pour Vous l’écrire p’is je m’en rappelle p’us…
    .
    .
    .
    … je suis Vous et Vous êtes moi: On est Lui.
    .
    .
    .
    Je pense que c’est Çâ.
    .
    Je L’adore et p’is je Vous aime.
    .
    Bye lâ, bonne Vie beaux rêves.
    .
    p…

  85. ti-pit Yourlou 9 novembre 2015 at 4 h 52 min #

    Je suis Vous et Vous êtes moi: On est Lui…: je me dis @ Moi-même @ travers Vous qui me lisez…: C’pas pire en nastifi, se faire l’AMOUR @ Soi-même, p’is avoir des bons commentaires de la part de bonnes fées qui font partie de Toi.
    .
    Toi le Cosmos, je parle… j’adore Çâ.
    .
    Bon bein bonne Vie; je retourne me coucher.
    .
    Je Vous aime.
    .
    p…

  86. ti-pit Yourlou 10 novembre 2015 at 1 h 43 min #

    Une fois…, ça fait + que 50 ans de t’çâ, c’est loin d’être jeune, même si moi je l’étais…
    .
    Je devais avoir dans les 9-10-11 ans, je m’étais t’approché en sournois derrière ma mère p’is je commence @ y donner des p’tits becs d’affection dans les p’tits poils follets derrière l’oreille sans qu’elle m’ait vu venir…
    .
    Ma mère venait de voir passer une guêpe que Jean-Marie venait justement de chasser, elle a eu peur en se sentant gosser derrière l’oreille p’is à’l’a câll-hissé une claque de la mort @’a guêpe dans ses p’tits poils follets…
    .
    Avec son ongle du majeur cassé, à m’a labouré le visage en partant du front en passant par le coin de l’oeil, la pommette, le long de la mâchoire, le menton; tout le long du cou pour arrêter juste avant la clavicule, pratiquement su’l’«chest». – Je Vous le dis, c’est bein que trop vrai.
    .
    C’tait profond pas mal sans nécessité d’être recousu, ça a saigné en masse, ça a fait une grosse gale p’is ça a même fait(te) un p’tit brin d’infection assez pour qu’y suinte du pus crémeux d’en-dessour de la gale.
    .
    Enmanché comme çâ, ch’t’allé @’a pêche au poisson rouge au Lac des Castors, sur le «top» de la montagne, en autobus, le dimanche après-midi que j’étais le + purulent.
    .
    Je braconnais: la Ville de Montréal avait fait mettre plein de poissons rouges dont des gros, dans le lac, pour un concours de pêche du Service des Parcs & Loisirs, la deuxième fin de semaine de juillet, on étaient juste au mois de juin mais le démon de la pêche me travaillait trop.
    .
    C’tait pas juste le plaisir de la pêche, y avait aussi des p’tites «shots» d’adrénaline, quand la police municipale montée @ cheval venait patrouiller proche de toi.
    .
    Y avait des pancartes «défense de pêcher» partout autour du lac p’is y avait encore plus de ti-culs pour pêcher que de pancartes pour l’interdire.
    .
    Tu le savais bein, que le maire qui laisserait un juge mettre un enfant en prison pour avoir braconné ses poissons rouges serait assuré de perdre les prochaines élections.
    .
    … mais… de la part de la force con-stabulaire… un con stable expéditif pouvait aussi bein prendre sur lui de se substituer au juge p’is te donner une baffe ou bein un coup de garcette.
    .
    Adrénaline juste @ y penser…
    .
    Je pêchais tranquille, avec ma bobine de fil ciré, @ la recommandation de ma mère qui s’y connaissait mieux que moi en fil-@-coudre, ça se camoufle mieux qu’un grand manche de ligne p’is en même temps, c’est en masse résistant…
    .
    Je venais de poigner un poisson, je l’avais mis avec les 5-6 autres dans ma chaudière @ plancher d’eau camouflée dans un sac-@-poignées en papier, lui-même camouflé dans un buisson de chèvrefeuille qui poussait stratégiquement pas trop loin de ma place de pêche…
    .
    Je jette mon poisson dans ma chaudière, je me prends un p’tit morceau de mie de pain blanc mou après une de mes sandwichs, je remballe le tout, je camoufle mieux mes affaires, je retourne au bord du lac, je m’allume une cigarette, je fais une boulette de pain imbibé de salive et je l’enfile après mon micro-hameçon, je lance le tout @ l’eau, je lève la tête…
    .
    Y avait un con stable sans cheval qui me regardait.
    .
    Je me revire de bord p’is je viens pour prendre mes jambes @ mon cou mais y en avait un deuxième qui me coupait le chemin: j’étais fait(te).
    .
    Y en a un des 2 qui m’a dit: – Viens-t’en avec nous-autres, on va appeler tes parents.
    .
    Y ont pas parlé de ma cheyère: j’en ai pas parlé moi non plus: je les suis; y étaient en auto plutôt qu’@ cheval: un char fait moins de bruit que des sabots: c’pour çâ qu’y m’avaient poigné t’sais…
    .
    Rendus au poste de police de la montagne, leur capitaine commence @ m’interroger…: y dit: – Que c’est çâ, au juste, le bobo que t’as dans la face ?
    .
    J’ai dit: – C’est ma mère avec son ongle cassé en me donnant une claque: elle a pas fait(te) par exiprès.
    .
    Y part p’is y s’en va voir les autres…: en revenant y dit: – Y vont aller te mener chez-vous.
    .
    La direction de la protection de la jeunesse existait pas dans ce temps-lâ, p’is pour moi, y voulaient voir quelle sorte de mère j’avais… qui peut bein maganner son p’tit comme çâ en le battant assez pour le balafrer de même.
    .
    C’t’encore une bonne «ride», du «top» de la montagne jusqu’@ Drolet p’is Jean-Talon: c’était la Fête-Dieu p’is on a été retardés par 4-5 parades de prêtres dans les rues, avec des ostensoirs… c’tait long…
    .
    Arrive chez ma mère, y a juste une des 2 polices qui a débarqué avec moi.
    .
    Un char de police arrêté sur la rue: plein de voisines sortent p’is regardent sans comprendre ce qui se passe.
    .
    Sonne @’a porte, ma mère vient répondre: le con stable dit: – Bonjour madame, on l’a poigné @ pêcher dans le lac des castors, sur la montagne p’is c’est défendu: si vous pouviez l’empêcher d’y retourner, ça serait bein d’adon.
    .
    Moi je dis: – Y voulaient voir quelle sorte de mère que t’es pour m’avoir balafré comme je le suis…
    .
    Ma mère dit: – Bein parlez-moi-en pas: c’t’un accident avec mon ongle cassé, en voulant tuer une bibitte que je pensais que j’avais dans le cou…(elle fait le geste avec sa main vers l’arrière de sa tête et tend son majeur, drette dessour le nez du con stable pour lui montrer la cassure d’ongle de près)…
    .
    Pendant ce temps-lâ, l’autre con stable est dans le char de police p’is les voisines sur leurs balcons: y entendent rien de ce qui se dit mais y voient le geste de ma mère…
    .
    Le con stable sur le balcon s’en rend compte: y vient rouge comme une pivoine, son «gun» reste dans son étui, sa garcette reste pendue @ sa ceinture, ses menottes pareillement, y dit bon bein bonsoir lâ, p’is y s’en va sans demander son reste.
    .
    Moi, j’ai repris l’autobus le soir même pour aller chercher la chaudière @ plancher de ma mère, mes poissons rouges p’is ma boîte @ lunch… pendant le trajet qui est encore assez long, je jonglais @ ma mère p’is je l’aimais.
    .
    Je Vous aime Vous-autres itou.
    .
    Bon bein bonne Vie lâ.
    .
    p…

  87. ti-pit Yourlou 11 novembre 2015 at 5 h 21 min #

    Je vas essayer de quoi…
    .
    Une histoire de chasse-et-pêche que Jos Jasmin doit m’avoir contée peut-être + que cent fois…
    .
    Une histoire que j’ai sûrement contée @ mes enfants plusieurs dizaines de fois.
    .
    L’histoire de la vieille Cocoletore…
    .
    Çâ, c’t’une belle histoire comme je les aime.
    .
    Quand ça fait plusieurs fois que tu la revis en te la contant ou en la relisant, c’est comme si tu l’avais vécue pour vrai p’is je trouve çâ nettement pas pire.
    .
    J’aurais toutefois une p’tite préférence pour la réelle réalité mais pour @ soir, on va se payer une p’tite fantaisie au pays des bernaches du Canada… : sur la planète de la vieille Cocoletore.
    .
    Ça Vous tente-tu ??
    .
    C’est parti.
    .
    Une fois…, c’tait en automne, au mois de novembre, le temps était exceptionnellement doux doux doux…: comme ces jours-ici(tte).
    .
    Les outardes migraient en nous volant au-dessus de la tête p’is y nous criaient en passant comme ça peut être bon, un bon suprême de poitrine d’outarde sauté au beurre avec des p’tits oignons p’is des patates pilées.
    .
    Mon garçon Louis était encore p’tit, ma p’tite Lise itou, Vous étiez pas vieux Vous-autres non plus…, c’t’une histoire pour des p’tits enfants.
    .
    Par une fin d’après-midi, y a justement une grosse «gang» d’outardes qui passent au-dessus de nous-autres, mon p’tit Louis p’is moi, pendant qu’on gossaient lui p’is moi après son bicycle @ pédales.
    .
    Louis me dit Pâpâââ,,, y s’en vont dormir sur l’eau du fleuve dans les battures @ Pointe-au-Tremble ou Repentigny, ces oiseaux-lâ, han ?
    .
    J’ai dit Oui.
    .
    Y dit: – On pourraient aller @’a chasse.
    .
    J’ai dit c’t’une bonne idée, Lise passait @ portée de voix, à dit: je veux y aller moi’tou, Louis dit: je veux amener mes «chums», Lise dit je veux amener mes amies…: c’est comme çâ que Vous êtes tou(te)s venus @’a chasse avec nous-autres.
    .
    Rentre dans la maison, conte çâ @ la fée Mémé: à dit: je vas vous préparer un bon lunch p’is y va falloir que vous vous couchiez de bonne heure pour partir avant le jour: des outardes, c’est matinal.
    .
    Le soir venu, j’ai tout préparé notre butin pour la chasse…: les bottes, les parkas, les grands fusils, les munitions, tout le gréement «all-dressed» t’sais… – P’is on s’est couchés avant l’heure des poules.
    .
    Le lendemain matin, mon cadran sonne, y faisait encore noir, je réveille les enfants…
    .
    Pendant qu’on se greyaient pour la chasse, la fée Mémé nous préparait un vrai déjeûner de chasseurs: de oeufs, des toasts, du bacon, du jambon, des p’tites saucisses, un «side-dish» de bonnes binnes, des cretons, de la tête en fromage, du p’tit lard salé p’is des p’tites patates sautées… – Après s’être bourrés là-dedans, on étaient équipés pour veiller tard malgré le fait(te) qu’y était de bonne heure…
    .
    Dépêchez-vous si vous voulez être @ votre cache avant que le jour se lève: je prends même pas le temps de prendre une «puff» avec mon café: On part.
    .
    Ça prend un nastifi de gros véhicule pour amener l’Humanité @’a chasse avec mes propres enfants: une chance que j’avais mon vieux GMC Rally STX ’86 V8 Diesel Overdrive 3/4 de tonne avec bein des bancs.
    .
    On arrive au bord de l’eau, y faisait encore noir en masse, on devinait la présence des outardes en surface de l’eau du fleuve par les p’tits sons que les oiseaux couinaient en rêvant…; par le temps qu’on sorte les fusils p’is qu’on se cache dans nos bottes de joncs, du côté de Berthier-Verchères, une p’tite lueur pâlotte a annoncé l’arrivée du soleil…
    .
    Louis me dit: (en chuchotant pour pas réveiller les outardes) – Pâpâ, pâpâ, mais que le jour se lève, si on en tire 3-4, les autres vont avoir peur, p’is y vont se sauver…
    .
    J’ai dit t’as raison: 3-4 oiseaux c’pas assez pour nourrir l’Humanité.
    .
    Ch’t’allé voir dans mon «truck», y avait justement une pelote de corde @ «bale»: j’ai dit aux enfants: – On va les poigner vivantes.
    .
    On s’est pris des joncs creux comme des pailles pour respirer, on s’est coupé des longueurs de corde avec nos canifs, on est entrés dans l’eau du fleuve tout doucement sans faire de bruit p’is on a passé dessour les outardes… en respirant… avec nos joncs creux.
    .
    Lâ, on passaient d’une outarde dormante @ l’autre p’is on leur attachaient les pattes par en-dessour…, aattache, p’is attache, p’is attache…; pour pas perdre les bouts des cordes, on les attachaient 6 par 6 après nos ceintures…
    .
    Attache, p’is attache, p’is attache…
    .
    J’en avais plusieurs douzaines d’attachées après moi… – Vous-autres itou.
    .
    Un moment donné, je me suis t’enfargé dans un ange de l’enfer mort chaîné après un bloc de béton qui traînait au fond de l’eau.
    .
    Ça m’a déstabilisé, j’ai donné un coup sec sur les cordes, les outardes au bout des cordes ont eu peur p’is y partent @ voler. – Bein oui.
    .
    Pas juste les miennes, toutes les outardes qui prennent peur p’is qui lèvent en l’air avec des chasseurs attachés après. – Vous-autres. – Vous en rappelez-Vous ?
    .
    Bon bein, en attendant que la mémoire Vous rafraîchisse, je vas me payer un p’tit somme moi lâ.
    .
    Bonne Vie beaux rêves: je Vous aime.

  88. ti-pit Yourlou 13 novembre 2015 at 6 h 57 min #

    Vous êtes capables d’exactions, Vous faites incarner des démons, Vous chiez de la marde qui pue et p’is je Vous aime pareil.
    .
    C’pas votre marde qui m’intéresse…
    .
    Je préfère générer des ondes d’AMOUR, contempler vos beaux côtés, aimer Çâ @ en capoter, de voir que Ça existe pour vrai, que j’En fais partie pareil comme Vous p’is me trouver tellement chanceux de Vous avoir proche lâ…
    .
    Vous aimer.
    .
    J’aime Vous aimer.
    .
    J’adore Çâ.
    .
    Je Vous aime p’is je me sens assez bein dans c’t’état-lâ lâ…
    .
    Bon restant de Vie.

  89. ti-pit Yourlou 16 novembre 2015 at 3 h 38 min #

    Les abeilles se moquent bien des terroristes. – Elles butinent et embellissent notre planète.
    .
    Je craierais pas que les abeilles usent de moqueries même si elles font comme Vous et moi partie du Cosmos vivant.
    .
    Je les ai par contre vues, au nord-ouest du champ du Nord-Ouest, @ plusieurs reprises, c’est un comportement naturel… une colonie en attaquer une autre plus faible, décimer les citoyennes de la ruche faible, tuer la reine et s’approprier leur miel. – Pour vrai.
    .
    Les terroristes dont tout le Monde parle par les temps qui courent sentent la colonie arabo-musulmane attaquée par la colonie juive et ses alliés. – Tous ces gens-lâ sont mes cousins.
    .
    Les jeunes qui se font «blast»er en public offrent leurs jeunes vies pour défendre leur ruche attaquée… – J’aime Çâ en tab’arnaque, je trouve Çâ admirable comme comportement défensif, leurs mères affichent leurs portrait sur le mur de la cuisine et elles en font leur objet de prière en s’adressant @ eux comme @ des martyrs…
    .
    La seule affaire, c’est que je trouve que le comportement défensif de Gandhi est bein plus efficace, quand tu te fais sucer par l’Empire Capitaliste militaro-industriel…: si les musulmans arrêtent de s’haïr entre eux-autres p’is qu’y s’asseoyent tous dans la rue désarmés, le Monde va les regarder d’un oeil bein plus favorable p’is je serais pas surpris de voir tout le Monde survivre et p’is toutes les ruches fusionner.
    .
    Les Êtres Humains peuvent saisir Çâ alors que je pense pas qu’y se trouve bein bein des abeilles dans le Cosmos pour me lire.
    .
    Je Vous aime nettement + que les abeilles et p’is j’irais même jusqu’@ dire que je Vous aime. – Point. – Même et peut-être surtout les terroristes.
    .
    Je Vous souhaite bonne Vie beaux rêves.

  90. ti-pit Yourlou 16 novembre 2015 at 20 h 50 min #

    Je viens d’aller prendre une «puff» de pipe, dans les marches de bois, au bout du «driveway».
    .
    Le nouveau p’tit chat ado m’a suivi comme un chien de poche, en remplacement de ma vieille chatte qui est morte de vieillesse, pas avant d’avoir chié partout dans la salle de bain du bas, dans la dépense et dans la véranda… 3 jours de temps; que la calvaire des fées qui ramassaient aux 3 places en même temps , de moi-même par compassion, qui en ai ramassé un peu… ainsi que de la chatte mourante, son calvaire létal bein entendu… 3 jours de temps que ça a duré… sans parler des foirasses moins intenses aux mêmes places et ailleurs dans les semaines qui ont précédé.
    .
    Le p’tit nouveau chat est bein «cute»; il promet d’être bon chasseur de vermine, intéressé aux Humains et même affectueux… p’is propre t’sais.
    .
    Tout en prenant ma «puff», je jonglais @ mon affaire, qui inclut le Cosmos ainsi que tous-Vous-autres qui êtes deDans.
    .
    DeDans le Cosmos, Vous êtes deDans p’is moi’tou, des p’tites poussières d’une Chose immense, de la Vie éternelle, de Lui.
    .
    Je disais çâ au chat, qui se roulait @ terre entre mes jambes, p’is y écoutait pas fort fort, c’est juste un chat.
    .
    J’Y ai dit: – Minou, je serais pas surpris que l’Humanité se réveille: qu’À S’unifie, sous l’impulsion de poussières du Créateur en personnes.
    .
    Le chat a rien compris.
    .
    Mais Vous-autres qui me lisez, après que j’aie connu le bonheur de Vous l’écrire, y a des grosses chances pour que Vous me saisissiez… que le Créateur, C’est entr’autres Vous-autres… non seulement Vous êtes en mesure de saisir; Vous êtes en mesure d’agir.
    .
    Astifi que je Vous aime.
    .
    Tendrement.
    .
    Avec 3 cafés dans le corps, je deviens plus tendre qu’un «tenderloin».
    .
    bzzz… pour ma p’tite fée-muse Gisèle.
    .
    Bonne Vie.

  91. Georges 18 novembre 2015 at 4 h 22 min #

    Ton esprit virevolte @ la vitesse de la pensée, ton âme tourbillonne entre l’Infini et le Néant, Ça vire en tab’arnaque…
    .
    Vous êtes lâ…: entre l’Infini et le Néant… je Vous vois.
    .
    Je Vous trouve bein @ mon goût.
    .
    Je Vous aime.
    .
    Bonne Vie beaux rêves.

  92. Georges 19 novembre 2015 at 20 h 01 min #

    J’ai rencontré ce soir 3 sardines hybrides… croisement d’un p’tit père sardine qui doit s’être fait manger par une grosse mère de thon et qui serait parvenu de que’q’ manière @ injecter ses gènes de sardine @ la mère thonne avant de se faire digérer tout cru.
    .
    Les sardines de ma rencontre nocturne étaient des grosses câll-ass de sardines baquaisses qui remplissaient une «can» standard @ elles seules 3.
    .
    Des monstres marins: tu manges çâ p’is tu distingues chaque organe au bout de ta fourchette.
    .
    Une grosse viande de dos avec de la peau de poisson, un bout de colonne vertébrale qui «crounch»e, un p’tit coeur, un gros foie, un tapon d’intestin plein…
    .
    Quand je me suis posé la question: Plein de quoi ? au juste ??, j’en étais @ ma dernière bouchée p’is j’ai eu de la misère @ avaler.
    .
    Je me suis rincé le dalot avec une «can» d’huîtres fumées: y a des intestins itou mais je sais que les huîtres mangent juste du plancton.
    .
    Je me suis dit que c’tait pas avec çâ que je toucherais l’infini fort fort: j’ai sorti les biscuits soda p’is le beurre de pinottes.
    .
    Avec 2 grands verres de vrai lait entier pure vache, 1/4 de livre de biscuits soda garnis de beurre de pinottes crémeux épais, c’pas pire.
    .
    Mes vieux neurones diabétiques vibrent d’un infini @ l’autre, Vous Vous situez dans l’entre-deux, je Vous fais un p’tit «smiley» @ chaque passage et il en résulte que je vas aller me recoucher avec un p’tit air béat souriant qui se peinture dans mon vieux visage.
    .
    J’aime assez Çâ, Vous aimer, moi, lâ…
    .
    Infiniment.
    .
    Bonne Vie.
    .
    NNNNNNNNNNti-pit

  93. Georges 19 novembre 2015 at 21 h 46 min #

    Je commence actuellement mon quatrième café de la veillée.
    .
    Je vas avoir la tendresse fondante comme une livre de beurre oubliée au raz le poèle @ bois…
    .
    J’aime bein Çâ, Vous aimer tendrement.
    .
    C’est çâ qui est ma nature, je dirais, la tendresse plus que l’agressivité: j’ai pas de mérite, ch’u fait(te) de même…: je préfère Çâ intrinsèquement.
    .
    Je vois en Vous les poupons que Vous fûtes jadis, avec une p’tite foirasse dans sa couche ici(tte) et lâ…: c’pas grave; tu l’aimes tendrement.
    .
    @ mesure que le bébé vieillit, la marde prend bein des formes de + en + merdiques p’is à pue de + en +…
    .
    C’pas une raison pour pas aimer des Enfants du Bon Dieu… ses + belles créatures créées @ même sa propre Substance câll-ass !
    .
    Ses p’tits organites générateurs d’AMOUR tendre t’sais…
    .
    Asti que j’aime Çâ !
    .
    J’adore Çâ.
    .
    Tendrement.
    .
    P’is je Vous aime @ l’avenant.
    .
    Bonne Vie beaux rêves.
    .
    p…
    .

  94. Georges 20 novembre 2015 at 16 h 17 min #

    Connaissez-Vous çâ ? un I S P ??
    .
    Anciennement, c’tait un p’tit cours plate qui se donnait en secondaire 3 au début des années ’70… Initiation aux Sciences Physiques: j’ai enseigné çâ.
    .
    Aujourd’hui, I S P, c’t’un Internet Service Provider: si Vous me lisez, c’est que Vous en avez un p’is moi’tou.
    .
    Le mien a des zastifi de problèmes: y passe son temps @ perdre sa capacité de rencontrer les normes en vigueur d’encryptage…: tu perds le HTTPS par bout(te)s.
    .
    Incapacité de gérer le compte de banque par internet, incapacité d’utiliser facebook, d’éditer le site Mères-Fées, incapacité de plein d’affaires et incapacité de Vous écrire…
    .
    Ça se rajoute @ mes autres incapacités physiques et mentales comme l’essoufflement rapide @ l’effort ou bein les pertes de mémoire @ court terme.
    .
    Je me sens incapable en tab’arnaque p’is je me réfugie dans notepad++ pour me mettre en votre présence réconfortante p’is Vous écrire.
    .
    Je Vous écris que je Vous aime et p’is je le ressens, c’est nettement mieux çâ que de ressentir de l’impuissance, j’adore Çâ Vous aimer p’is je Vous regarde sous toutes sortes de belles p’tites coutures…
    .
    Vous êtes capables de rire avec moi p’is y se trouve rien @ part qu’un Être Humain comme Vous pour être en mesure d’en faire autant.
    .
    Vous seriez en mesure de brailler avec moi si je me mettais @ verser des larmes amères sur la souffrance qui est parfois le prix @ payer pour jouir du privilège de Vous aimer.
    .
    Vous êtes les seules belles p’tites singularités @ ressentir de l’AMOUR vrai dans tout le Cosmos qui m’environne p’is Vous existez pour vrai: j’adore Çâ p’is je Vous aime.
    .
    Phoque les incapacités, c’est juste de la marde; je trouverai bein le moyen de Vous faire savoir que je Vous aime pareil.
    .
    Si Vous me lisez, c’est que c’est fait(te): bon restant de Vie: je Vous aime.
    .
    p…

  95. ti-pit Yourlou 23 novembre 2015 at 5 h 16 min #

    Si je Vous montre mon Bon Dieu que j’adore, comme un p’tit garçon montre sa quéquette @ la p’tite voisine…
    .
    Que la p’tite voisine trouve Çâ pas pire et qu’elle se mette @ aimer Çâ elle itou.
    .
    Si j’adore mon Bon Dieu comme un fou jusqu’@ l’extase… la voisine pourrait bein en faire autant et même partager avec ses amies.
    .
    Le Cosmos C’est pas rien…: Infini, Éternel, vivant, adorable.
    .
    Je trouve Çâ nettement mieux que la + belle des quéquettes.
    .
    Vous ?
    .
    .
    .
    .
    Bon bein bonne Vie lâ; oubliez pas que je Vous aime.

  96. ti-pit Yourlou 25 novembre 2015 at 23 h 52 min #

    Au matin où ma mère est morte, j’aurais aimé lui tenir la main…
    .
    Je la lui avais tenue toute la nuit précédente et Mémé m’a relevé quand le jour s’est levé.
    .
    J’ai pas eu le temps de me coucher avant que le téléphone sonne; Mémé m’appelait pour m’annoncer la fin.
    .
    Ma mère savait qu’elle était due pour partir faire son grand voyage: elle se faisait une joie de retrouver ses parents bien-aimés au terme de sa p’tite vie, somme toute assez bien remplie.
    .
    Ma mère était une conformiste qui se laissait guider par des docteurs de foi chrétienne: elle s’attendait @ prendre une place de choix en compagnie des siens au spectacle éternel du choeur des anges devant les trônes de Dieu Père-et-Fils accompagnés d’une mère colombe qui s’appelle Saint-Esprit.
    .
    Résurrection de la chair prévue @ l’entracte: juste avant la cène du Jugement Dernier: après, y aura p’us de décès, p’us de naissances non plus: les démons vont rester en enfer où qu’il soit, c’est pas çâ qui est important.
    .
    La Vie Éternelle, ça peut être plate en tab’arnaque quand y te reste juste @ éternellement écouter des zasti de chants grégoriens.
    .
    Ma mère, je la vois bienheureuse, je la vois pas poignée figée comme çâ…
    .
    Ma mère, je la vois toujours en Vie: n’ayant jamais quitté le Cosmos en Vie en éternelle métamorphose.
    .
    Sa voix chante dans ma mémoire, dans le vent qui souffle, dans le tam-tam des binnes de fèvier…
    .
    Je Vous le dis: y a des atomes de ma mère qui se sont intégrés aux binnes de fèvier 2015.
    .
    Y a de la binne en nastifi c’t’année, dans le gros fèvier au raz la véranda p’is statistiquement parlant, y a nettement plus de chances d’avoir deux atomes de ma mère dans le gros tapon de binnes d’un gros arbre que t’as de chances d’avoir un vrai Bon Dieu dans un paradis hypothétique chrétien ou autre avec chants grégoriens @ capella éternellement.
    .
    Y a aussi une probabilité non négligeable pour que vous personnellement…, ayez un p’tit atome de ma vieille mère en vous p’is je l’entend rire, c’t’atome-lâ, comme si c’était ma mère qui me lisait par vos yeux.
    .
    C’est elle ! câll-ass !!
    .
    Salut m’man: non seulement Jos Jasmin p’is ta mère sont ici(tte) avec toi mais moi itou ch’u lâ, dans le même asti de Cosmos adorable que t’as jamais quitté p’is Nous-autres non plus.
    .
    Y a encore de la marde en masse m’man, mais on s’en câll-hisse un p’tit brin, on est en Vie p’is on perd pas notre chance de s’aimer.
    .
    Je Vous aime.
    .
    Bonne Vie lâ.
    .
    p…

  97. ti-pit Yourlou 27 novembre 2015 at 17 h 59 min #

    Dans un Cosmos qui contient tout…
    .
    Ça veut pas dire que tu peux trouver toute chose…: si ton affaire existe pas, t’aurais peut-être avantage ? @ la créer plutôt que de perdre ton précieux temps de restant limité de p’tite vie limitée @ la chercher quand à’l existe même pas ‘sti… – T’sais…
    .
    Dans un Cosmos qui contient tout, je vois l’Humanité exister p’is À’l existe pour vrai câll-ass, veuillez vous considérer vous-même comme une preuve vivante.
    .
    J’ai pas besoin de Vous créer, le Créateur l’a fait(te) pour moi, j’ai juste @ admirer, aimer, jouir astifi… j’adore Çâ p’is je Vous aime.
    .
    Bon restant de Vie lâ.
    .
    p…

  98. Georges 28 novembre 2015 at 2 h 04 min #

    Une nuit de novembre que décembre approchait…
    .
    C’tait la fin du mois t’sais.
    .
    Le frette s’en venait sérieux, l’hiver canayen arrivait imminament, pas t’@ l’heure, t’u’-suite, rien que de l’écrire, ça me fait frissonner.
    .
    C’pas un bon «feeling», de frissonner comme çâ, je classe çâ avec la marde p’is je passe @ Vous-autres.
    .
    Ah ! OUI !!!
    .
    Chaleur Humaine.
    .
    Je Vous aime en nastifi.
    .
    Bonne Vie beaux rêves.
    .
    p…

  99. ti-pit Yourlou 28 novembre 2015 at 21 h 40 min #

    Je viens de me bourrer avec de la tarte @ tout rouge rouge: création de la fée Mémé en date de pas plus tard que drette aujourd’hui.
    .
    Une première @ vie autant pour moi que pour Mémé: il aura fallu qu’elle vive jusqu’@ l’âge vénérable de 67 ans révolus plus un jour pour créer c’te tarte-lâ avec de la compote de pomme rouge-vif-magique en provenance des pommetiers colonnaires Maypole qui furent plantés l’été passé dans le verger de permaculture pas loin des ruches de mon «chum» Todor par les élèves du Centre de Formation horticole de Laval.
    .
    Tarte @ tout qui contient…: c’te compote-magique-rouge-lâ, des fraises, des mûres, des framboises, des bleuets, tou’es zasti de bons p’tits fruits qui pouvaient y tomber dessour le tour-de-main d’AMOUR… c’est bon… avec de la crème @ 35% en accompagnement lâ lâ…
    .
    C’est divin.
    .
    Ça me donne de quoi carburer en envisageant l’infini diabétique, mes pilules sont prises p’is je Vous aime infiniment tarte @ tout.
    .
    C’est dans ces conditions-lâ que je vas me coucher tout en adorant Çâ: bonne Vie.
    .
    p…

  100. Georges 29 novembre 2015 at 20 h 38 min #

    Un soir comme @ soir, si je me laissais aller…, c’t’au Cosmos en Personne que j’écrirais…: @ Lui.
    .
    Le Seul Qui-de-Droit raisonnable.
    .
    Le Seul Bon Dieu possible: le Créateur, Lui.
    .
    J’Y dirais que je L’adore: …p’is je ferais tout(te) en mon pouvoir pour ressentir mon état adoratif du mieux possible…, me vautrer dans c’t’état-lâ, jouir de t’Çâ en L’adorant.
    .
    Lui.
    .
    Le Seul Qui-de-Droit.
    .
    Le voir Se matérialiser drette au raz moi sur ma planète en Se condensant pour S’organiser et S’incarner en belles p’tites créatures, Vous-autres, @ même Sa Substance vivante…: capables d’AMOUR et ne s’en privant pas.
    .
    J’adore Çâ.
    .
    Je trouve Çâ de toute BEAUTÉ.
    .
    P’is je Vous aime.
    .
    Bonne Vie beaux rêves.
    .
    p…

  101. Georges 30 novembre 2015 at 22 h 34 min #

    Je serais pas surpris de partir ces jours-ci(tte)…
    .
    Oui oui oui, partir pour le grand voyage vers l’Inconnu mortuaire, mourir, crever, trépasser t’sais…
    .
    Je sens une p’tite attaque de vieillesse accompagnée de bobos graves ici(tte) et lâ…
    .
    J’agonise astifi.
    .
    Je m’apprête @ me dissoudre dans la Métamorphose de la Vie Éternelle.
    .
    Qu’est-ce qu’une seule heure ? au regard de vingt ans… quand tu regardes Çâ dans la perspective de l’Éternité t’sais…
    .
    C’est pourtant ma «bracket» de probabilités les plus probables avec grand déphasage vers l’ensemble des p’tites valeurs: le court terme: ça sera pas long.
    .
    Çâ c’est pour mon restant de p’tite vie mais mon restant de Vie parmi Vous-autres est nettement + étendu…
    .
    C’est une ultra-haute probabilité pour que mes atomes constituants soient vite réutilisés par la Vie sur ma planète, Ça va durer le temps que va durer le système solaire, p’is la Vie de l’Humanité accompagnée de ses bestiaux et de ses plantes…, en + de mes atomes…, va bein être obligée de migrer que’q part ailleurs si À veut survivre @ l’explosion du Soleil qui est au programme @ long terme.
    .
    Mais…,,, ch’pas sûr sûr que ça soit çâ qui soit prioritaire…
    .
    Ma priorité numéro un c’est de Vous aimer en adorant le Cosmos de Vous avoir créés, d’avoir fait de Vous ses générateurs d’AMOUR exclusifs, générateurs de tendresse, de loyauté, de générosité… Instruments de Création privilégiés du Créateur, @ même son Énergie qui se condense en Matière dans l’Espace-Temps éternel ainsi qu’illimité ainsi créé.
    .
    Asti ! que C’est BEAU !!!
    .
    J’adore Çâ p’is je Vous aime.
    .
    Bonne Vie lâ.

  102. Georges 2 décembre 2015 at 6 h 36 min #

    Tu te lèves de bonne heure pour regarder le soleil se lever….
    .
    Tu vois par-delâ les galaxies, le pseudo-vide inter-galactique, pourtant rempli de belles p’tites ondes.
    .
    Tu te dis que t’appartiens @ çâ ou plutôt @ Çâ…, C’est Grandiose, immense, incommensurable, infini, illimité p’is c’est BEAU en nastifi.
    .
    Non seulement C’est capable d’AMOUR vrai mais Ça le fait câll-ass !, par tous-Vous-autres, son Chef-d’oeuvre, ses + belles p’tites créatures, qui Lui poussent @ même sa marde… crisse ! que C’est BEAU !!!
    .
    Je Vous aime-tu ! rien qu’un peu !!
    .
    Je Vous ai déjâ dit, que j’adore Çâ, han ?
    .
    Bon bein bonne Vie lâ.
    .
    p…

  103. ti-pit Yourlou 2 décembre 2015 at 7 h 32 min #

    Un coup que le jour est levé, tu vois pas le soleil: y a de la brume mur-@-mur, intensité 5/10, tu distingues les labours sur une dizaine d’arpents avant que ta vue frappe le mur diffus de la brume…
    .
    C’pas çâ qui va empêcher un esprit Humain de voir la réalité de votre présence, de la ressentir, malgré la brume, Vous êtes dans mon environnement rapproché par rapport aux étoiles que je sais qu’Y sont lâ… même si mes yeux les voient pas.
    .
    Je Vous aime tendrement 3 cafés.
    .
    Bye, bonne Vie.
    .
    p…

  104. Georges 3 décembre 2015 at 22 h 40 min #

    D’une publication quotidienne, mon taux de publication facebook est tombé @ une par 2-3 jours: je me sens un p’tit brin diminué.
    .
    C’pas bein bein positif, l’asti de vieillesse maladive agonisante qui te diminue: c’est juste de la marde p’is je m’en câll-hisse.
    .
    D’autre part, y se passe pas une journée sans que je pense @ Vous, @ l’AMOUR, au Cosmos, @ la BEAUTÉ du Monde.
    .
    Je Vous aime tendrement.
    .
    Bonne Vie beaux rêves.
    .
    p,,,

  105. ti-pit Yourlou 5 décembre 2015 at 21 h 03 min #

    Quelle importance ?, de vivre une heure ou bien vingt ans, un millénaire ou un instant…, de mon vivant, j’aurai connu le privilège…
    .
    De voir la Vie vivre sa Vie, de la sentir aimer pour vrai autour de moi au fond des yeux de créatures…
    .
    La Substance même du Bon Dieu s’est condensée pour Vous créer, vivre par Vous des belles choses et des belles affaires…
    .
    Vous êtes tou(te)s capables d’aimer et ce fut pour moi un plaisir de le ressentir, d’en jouir en masse, de le constater et d’aimer Çâ.
    .
    Dans une poussière d’éternité dont la durée m’importe peu je finirai comme nos ancêtres par me dissoudre…
    .
    Dans le Grand Cosmos infini, la Substance qui m’a construit retournera dans le long terme vers les étoiles.
    .
    La métamorphose de la Vie recyclera mes matériaux pour en faire bein manque ce qu’il Lui plaira…
    .
    Je Lui laisse le soin de choisir, après tout je Lui appartiens, j’ai confiance en Elle ou Lui et je L’adore.
    .
    Je Vous aime.
    .
    Bonne Vie.
    .
    p…
    .
    Je regarde aller mes p’tites ondes cérébrales qui vont voyager éternellement dans l’Espace-Temps infini que le Créateur crée en vivant sa Vie…: je craierais bein que je peux Vous écrire que je Vous aime infiniment.

  106. ti-pit Yourlou 6 décembre 2015 at 20 h 48 min #

    C’est le présent qui est déterminant: le passé est immuable et le futur n’est qu’hypothétique.
    .
    C’est le choix de Chacune et de Chacun de choisir Ce, parmi Ce qui existe, qui pourrait bein meubler l’instant présent.de ta p’tite vie.
    .
    Je Vous choisis p’is je Vous l’écris: je Vous vois comme la seule parcelle de mon Créateur en mesure de me lire.
    .
    Non seulement Çâ mais Vous êtes capables d’aimer pour vrai: je trouve Çâ de toute BEAUTÉ, j’aime Ça en tabac «slack», je Vous aime et p’is j’adore Çâ.
    .
    Je trouve Çâ nettement mieux, comme meuble de p’tite vie, que le désossage de poule refroidie ou bein le passage de moppe.
    .
    Bonne Vie beaux rêves.
    .
    p…

  107. Georges 7 décembre 2015 at 16 h 51 min #

    Si tu choisis de cultiver de la marde comme bein du monde autour de moi semblent faire…, sois pas surpris de voir ce que tu vas récolter.
    .
    Ça semble évident, dit comme çâ, mais ‘faudrait craire que ce qui semble évident pour l’un l’est pas nécessairement pour l’autre.
    .
    Ça fait depu’s la nuit des temps que l’Humanité est dans ‘a marde et p’is ça va prendre un nasti de bon cultivateur pour Vous montrer @ cultiver les bonnes affaires.
    .
    Mais que Ça soye fait(te), Ça va aller nettement mieux.
    .
    En attendant, moi je Vous aime.
    .
    Bon restant de Vie lâ.
    .
    p…

  108. Georges 9 décembre 2015 at 0 h 52 min #

    Sur la seule image que le gârs montre de lui-même pour le Monde sur facebook, y regarde pas le kodak, y regarde ailleurs, on dirait que son regard fuit le tien pour pas que tu voies son âme au fond de ses yeux.
    .
    Il affiche un p’tit air constipé p’is tu te dis qu’y doit afficher ce sourire-lâ quand ses p’tits efforts connaissent un succès bienfaisant p’is que le fécalome est en train de passer…, graissé par un doigt charitable…, en forçant un minimum…
    .
    Je l’aime pareil c’gârs-lâ: d’une part, c’t’un être Humain p’is je le sais, que je vas voir des merveilles mais que je puisse y regarder le milieu du blanc des yeux…,,, p’is d’autre part, y a déclaré publiquement pas plus tard qu’aujourd’hui qu’il aime le jardin des Mères-Fées qui est en bonne partie mon oeuvre t’sais…
    .
    En fait(te), je Vous aime tou(tte)s pour plein de bonnes raisons.
    .
    Bon bein bonne Vie p’is oubliez pas que je Vous aime.
    .
    p…

  109. Georges 11 décembre 2015 at 1 h 13 min #

    Je jonglais @ mon affaire, au Cosmos, @ Vous-autres, @ la Vie, @ ma p’tite vie…
    .
    Le Cosmos lâ…, bein pour moi, Y est gêné.
    .
    C’est Lui qui est le Créateur supposément Tout-Puissant, Y a créé des zasti de démons, de la souffrance, du malheur…, plein de marde…
    .
    Moi j’Y dirais sois pas gêné mon Pit, vois çâ comme le prix @ payer pour créer Çâ:, Toi, le Bon Dieu vivant… le Seul @ exister pour vrai… Celui que j’adore adorer.
    .
    T’as créé l’Univers, ma p’tite planète, les atomes, l’Humanité ma Famille, l’air que je respire, l’eau dont 70% de mon vieux «body» est fabriqué… + un peu de marde…
    .
    Tu génères tout Ce qui existe dont de l’AMOUR vrai p’is ne serait-ce que juste pour Çâ, je T’adore @ 4 pattes sans carpette.
    .
    Y fait Çâ juste par Vous-autres p’is c’est en grosse partie pour Çâ que je Vous aime tant.
    .
    Bon restant de Vie.
    .

  110. Georges 11 décembre 2015 at 2 h 52 min #

    J’aime t’embrasser, parce que t’as la peau douce, douce…
    .
    C’T’une vieille chanson de la chansonnette française qui traîne dans ma vieille mémoire, Yves Montand dans le temps je craieras… ça joue p’us, les enfants du jour connaissent pas ça.
    .
    Moi je connais l’air p’is j’aurais envie de turluter dessus.
    .
    J’aime Vous aimer, parce que Vous êtes aimables, mables…
    .
    Ça rime @ rien fort fort c’t’affaire-lâ, han ?, ça vaut pas de la marde, marde…
    .
    Ça fait rien: on se câll-hisse de la marde p’is je Vous aime pareil.
    .
    Bonne Vie lâ; je Vous fais un beau «smiley» :) p’is je Vous souhaite des bein beaux rêves.
    .
    p…

  111. ti-pit Yourlou 13 décembre 2015 at 3 h 04 min #

    Une nuit du mois de décembre, que l’endormitoire m’avait quitté…
    .
    Je m’endormais p’us p’is j’étais porté @ jongler @ tous-Vous-autres.
    .
    La fée Yolande m’avait fait dire, par le «cartoon» de Charlie Brown, que le temps des fêtes venait d’arriver.
    .
    J’ai été parler de t’çâ au gâteau aux fruits du temps des Fêtes du club price…, j’en ai mangé deux gros morceaux, j’ai rajouté 6 chocolats aux cerises dans du jus exquis liquide…, c’tait bon, avec du bon lait…,,, ça m’a inondé les p’tits neurones de bon glucose diabétique et festif…, p’is je pourrais bein Vous conter ce qui m’est arrivé…
    .
    J’avais poigné le fixe, je contemplais l’Infini, p’is tout d’un coup, de que c’est que je ressens-tu pas ??: le train d’ondes cérébrales du p’tit bébé Jésus-Christ…
    .
    Bein oui, ces ondes-lâ sont en voyage @ ± 2015 années-lumière d’ici(tte), y remplissent l’Infini de l’Espace-Temps pour la balance de l’Éternité, je les ai rejointes en voyageant moi-même @ la vitesse de l’esprit Humain qui carbure au concentré de glucose festif diabétique…
    .
    Du temps de son enfance, le p’tit Jésus était bein + intéressé par les mamelles de sa mère que par les croisades de contre les pseudo-infidèles, les «preachers» télévisés qui font du gros «cash» en se réclamant de lui ou bein César et les romains.
    .
    J’ai aussi jasé avec ses ondes cérébrales du temps de sa moyenne enfance p’is y le savait bein, en regardant par-ici(tte) qui est le présent actuel du futur de son passé, que le père nowel est juste une invention de coca-cola.
    .
    On jasaient des multinationales et p’is des paradis fiscaux, le p’tit Jésus p’is moi, quand voilâ-tu pas que le train d’ondes du grand-père ADAM en personne vient me frétiller dans le cerveau tout en s’insérant dans la conversation…. – Je Vous le dis.
    .
    Y dit qu’y trouve les arbres de n’wel pas pires, que c’t’un bein beau développement de l’Humanité sa descendance, l’électricité; qu’y est bein fier aussi de voir l’invention des anesthésiques parce que sa dent pourrie l’a tellement fait souffrir.
    .
    Le p’tit Jésus a chié dans sa couche, le grand-père m’a laissé me débrouiller; vu que c’taient juste des ondes, le nettoyage a été facile, j’y ai dit joilleu nowel p’is ch’u venu Vous conter çâ.
    .
    Vous avez justement un atome du p’tit Jésus vous-même ? – Ça se peut en nastifi; y sont tou(tte)s lâ, vivants parmi Nous-autres.
    .
    Joyeux temps des Fêtes et p’is bonne Vie lâ: oubliez surtout pas que je Vous aime.

  112. ti-pit Yourlou 15 décembre 2015 at 0 h 25 min #

    C’est le temps des Fêtes, la fée Mémé étrennait une nouvelle recette de tourtière.
    .
    Sa croûte de tarte légendaire avec du cochon haché aromatisé d’épices aussi nouvelles que secrètes, qu’agréables @ mon vieux goût…,,, c’est une astifi de bonne recette.
    .
    J’ai mangé 1/3 de tourtière de 9 pouces de diamètre ça d’épaisse + 3 grosses tranches de gâteau aux fruits festifs du club price + un gros plat de crème en glace + du lait…
    .
    Je poursuis actuellement en compagnie du gros pot de «cashews» du club price + une «can» d’huitres fumées qui doivent venir de la même place…
    .
    Du club price.
    .
    Je commence @ être pas mal bourré…
    .
    P’is je Vous aime infiniment.
    .
    Ça va bein dormir.
    .
    Bonne Vie lâ.
    .

  113. Georges 17 décembre 2015 at 19 h 41 min #

    Voici venu le moment que je préfère de ma journée…
    .
    Je fais le vide dans mes préoccupations immédiates, j’offre le consentement de ma vieille âme au Cosmos infini qui la possède déjâ…
    .
    Je jongle au Cosmos vivant, @ Ce qu’Il contient de +++ beau, je tombe invariablement sur Vous p’is j’adore Çâ.
    .
    Je Vous aime.
    .
    Bonne Vie lâ.

  114. ti-pit Yourlou 20 décembre 2015 at 3 h 12 min #

    Le solstice d’hiver est @ nos portes, le temps des fêtes va bientôt battre son plein, j’ai jonglé @ un p’tit cadeau d’occasion, pour ma Mère…
    .
    Ce que j’écris lâ s’adresse @ Elle et p’is @ toutes les Mères qui L’incarnent et p’is qui sont en mesure de me comprendre…: bon solstice d’hiver ou d’été 2015, selon votre hémisphère de résidence sur ma planète.
    .
    Celle que j’ai autrefois appelée Maman est morte au matin de Pâques en 2007, elle est aujourd’hui en métamorphose, ses atomes recyclés font partie de certaines / certains d’entre Vous…: – Joyeux solstice m’man.
    .
    J’ai demandé @ mon Père le Cosmos vivant Éternel, la permission de décréter un p’tit décret…: Y m’a pas répondu mais Qui ne dit mot consent t’sais…
    .
    Il me fait donc plaisir d’offrir @ ma Mère la Nature un p’tit décret qui, je l’espère, enmieutera la balance de sa Vie éternelle conjointe avec Celle du Cosmos qui est en fait(te) la même astifi de belle Affaire adorable, Créatrice et vivante pour la balance de l’Éternité sans fin ni limite.
    .
    Très Chère Mère Nature, je Vous adore comme un vrai un fou et je décrète fériés en votre honneur, tous les jours, longs ou courts, de la balance de l’Éternité présente ainsi qu’@ venir.
    .
    Je sais pas trop si vos autres Enfants vont respecter mon décret mais pour ma part, j’ai bein l’intention de faire de mon reste de p’tite vie un genre de fête de gros «party» de Famille en l’honneur de la Mère Nature ma Mère.
    .
    P’is Vous-autres, bein, je Vous aime.
    .
    Bon restant de Vie.
    .
    p…

  115. Georges 21 décembre 2015 at 5 h 17 min #

    Pour mon Père l’Éternel, le Bon Dieu en Personne, le Cosmos ± Tout-Puissant…
    .
    J’écris «±» devant Tout-Puissant parce qu’On le voit bein, qu’Y a créé plein d’astifi de démons p’is qu’Y est pas capable, pas + que rien de les maintenir en enfer p’is de les empêcher de Le p’is Nous gosser. – Moi je trouve que d’accepter la Nature réelle des Choses Le rend d’autant + adorable qu’Il en est améliorable… vulnérable… vivant pour vrai.
    .
    Au Cosmos adorable, le Créateur Suprême, Dieu-le Père ± Tout-Puissant, je voudrais offrir en guise de p’tit cadeau du temps des Fêtes, pour Celui qui a tout, qui est Tout, Lui offrir un p’tit bouquet formé de mon consentement, de mon adoration ainsi que de mon AMOUR, le tout accompagné d’une image de ma Mère la Nature.
    .
    P’is Vous-autres, Vous le savez déjâ, que je Vous aime han ?
    .
    Bein je Vous le redis: «I love You.».
    .
    Bonne Vie beaux rêves.
    .

  116. ti-pit Yourlou 21 décembre 2015 at 23 h 06 min #

    Allez-Vous me craire ? si je Vous dis que je Vous préfère aux étoiles…
    .
    Quand je fais un infarctus, qui C’est qui me sort du trou par miracle ?…: une équipe de monde en provenance de Vous-autres: pas les étoiles.
    .
    Quand j’ai eu faim en fin d’après-midi, qui C’est qui m’a nourri ?…: Ben qui est allé @’a chasse p’is Mémé qui a apprêté son chevreuil. – En provenance de Vous-autres. – Ben et p’is Mémé. – Le chevreuil. – Les patates.
    .
    Si j’existe aujourd’hui pour jouir de votre compagnie pendant le temps des Fêtes, je dois ma vie et ma substance au Cosmos Créateur qui a créé tout Ce qui existe dont les étoiles desquelles je tire mes constituants..
    .
    Je dois ma survie @ des individus en provenance de tous-Vous-autres. – Je la dois même aux excellents aliments que j’ai mangés.
    .
    Parmi tout Ce que je viens de nommer, j’ai des nettes préférences.
    .
    J’adore le Cosmos p’is je Vous aime sans bon sens.
    .
    Bon restant de Vie.
    .
    p…

  117. ti-pit Yourlou 22 décembre 2015 at 0 h 10 min #

    Quand mon esprit se détachera du motton d’atomes qu’il habite, mon train d’ondes cérébrales sera en chemin vers l’Infini.
    .
    Je ne sais pas pour sûr ce que deviendra ma conscience… mais hors du Cosmos il n’y a nulle part où aller… et j’ai confiance en Lui.
    .
    @ quoi bon s’obstiner ?…, croire en des affaires impossibles…, le peu que j’En connais est assez merveilleux pour que je L’adore et que j’aie confiance en Lui
    .
    @ quoi bon s’inquiéter ?… au temps présent actuel j’existe: Vous êtes autour de moi, je Vous aime p’is j’adore Çâ.
    .
    J’me trouve chanceux en nastifi que Ça existe !.
    .
    Bonne Vie lâ.
    .
    p…

  118. ti-pit Yourlou 23 décembre 2015 at 7 h 49 min #

    J’ai vécu…
    .
    Au cours de ma p’tite vie qui s’achève, j’ai parfois vécu des situations un p’tit brin embarrassantes…
    .
    Comme la fois qu’on étaient dans la salle des profs, en public pour ainsi dire, qu’on parlaient de nos voyages dans les Îles…, p’is que la fée prof de secondaire 2 nous avait déclaré de but en blanc: – Lors de mon dernier voyage dans les Îles, j’en ai profité pour me payer une grosse énorme queue noire p’is je peux vous dire que j’en ai eu pour mon argent.
    .
    On s’est regardés le prof d’écologie p’is moi… – C’est bein que trop vrai !
    .
    Ce gârs-lâ est un p’tit blanc de t’par-ici(tte), qui a pas de gènes négroïdes pas plus que rien, pour y faire pousser des grosses lèvres charnues, un nez épaté, ou une saucisse-baloney.
    .
    On étaient gênés lui p’is moi…
    C’tait embarrassant…
    .
    Tu te fermes les yeux p’is t’imagines la p’tite mini fée-professe en vacances… avec un pan-de-mur G. O. toasté over-size…
    .
    Il lui donne un bec charnu sensationel et elle lui déballe le «kit» génital afro-antillais XXXL sur la plage déserte… – Elle le pompe @ vide de la bouche pour le mettre en train jusqu’@ parfaite turgescence tout en s’émerveillant avec un p’tit brin d’inquiétude devant les dimensions surprenantes que peut prendre la chose…
    .
    De ses grosses lèvres, il lui applique un massage mouillé de salive sur les 4 lèvres centrales…, s’aide de sa langue…, poursuit en faisant un effet de ventouse sur le p’tit piton qu’elle a @ la rencontre des 2 p’tites… – lèvres…
    .
    Une fois qu’elle a émis un gémissement enthousiaste d’approbation, c’est lâ qu’il en profite pour lui introduire son injecteur géant @ la place prévue par la Mère Nature…: elle recommence @ geindre en se lamentant de plaisir…
    .
    Il va et vient en elle de + en + rapidement et elle se cambre, le gros organe la remplit et l’étire délectablement…, il s’étend sur le dos et elle fait un ti-galop en chevauchant une selle imaginaire… avec un gros pommeau masseur d’en-dedans qui fait donc du bien… elle se masse elle-même le p’tit piton avec la main salivée…, elle capote en criant de + belle…
    .
    Il la revire de nouveau de bord, @ genoux sur un matelas pneumatique par en-arrière, un p’tit coup rapide de l’énorme injecteur @ la bonne place, un peu de salive de la main sur le trou-de-balle et «zling», il lui enfile la grosse chose brune dans le troufignard. – Elle en vient les yeux ronds en disant tout-@-coup: – Oupsss…,,, «shit» !
    .
    Il reste lâ, ne bougeant que de façon minime, lui induisant par sa présence une grosse envie de déféquer. – Elle fait des p’tits efforts et serre son sphincter anal sur le gros membre viril… – Elle trouve çâ en masse excitant.
    .
    Il recommence son va-et-vient… lentement d’abord, augmentant tranquillement la cadence… – Elle continue @ contracter/décontracter ses sphincters…
    .
    Elle lui procure une sensation de puissant massage de queue. – Il lui procure une sensation de défécation qui fait donc du bien @ répétition.
    .
    Il se retire d’elle en catastrophe et répand sa semence en grognant sur les p’tits poils dorés de la peau claire de ses fesses adorables qui miroitent au soleil couchant tropical. – Elle en a eu pour son argent.
    .
    Tu t’ouvres les yeux p’is c’t’embarrassant… – Le prof de math sec V est planté dans le cadre de porte p’is c’est justement un fils d’Afrique brun foncé… de quoi se faire appeler grosse-bite-qui-pue par mes ancêtres sauvages…
    .
    Bon bein bonne Vie lâ, p’is oubliez pas que je Vous aime: je Vous fais un «smiley» du temps-des-Fêtes: :) , je rigole un p’tit brin en me relisant, p’is je retourne me coucher.
    .
    p…

  119. ti-pit Yourlou 25 décembre 2015 at 1 h 07 min #

    Je fus victime ces jours derniers de ce que je vois comme un genre de trahison, une destruction d’une partie de mon oeuvre illustrée par du monde que j’aime et en qui j’avais placé ma confiance… j’me su’fait(te) censurer une publication facebook.
    .
    C’est vrai que la fée Mémé m’avait manifesté un manque d’intérêt manifeste que j’ai noté par rapport au brassage de «shit» et autres affaires en rapport avec la crotte.
    .
    Mais à m’avait pas dit tu vas m’ôter çâ de d’lâ p’is pas t’@ l’heure, tu-suite… p’is j’en avais conclu qu’elle avait fini par voir la BEAUTÉ de la chose.
    .
    Une belle jeune fée de la race Humaine qui partage du plaisir avec un bel athlète de la race Humaine sur une plage de sable blanc au soleil couchant p’is la p’tite fée est extra-contente ! – À’l l’a dit p’is c’est pas une péripatéticienne lâ, c’une maîtresse d’école professionnelle diplômée d’université et brevetée comme moi @ vie par le minus de l’Éducation de la Province de Québec au Canada.
    .
    La BEAUTÉ est au fond de l’oeil qui regarde p’is moi, je trouve Çâ beau.
    .
    Surtout aves les p’tits poils dorés qui frémissent sous la brise de mer tropicale pendant que le soleil couchant les fait briller comme des trésors dorés… p’is le gros lutin foncé presque noir pour faire contraste t’sais… – C’est les fées-muses Yolande et p’is Nicole qui m’avaient inspiré une image de ma cousine Louise sur une plage de t’par-ici(tte) quand j’avais 17 ans… drette la veille si je me trompe pas…
    .
    Je me plains.
    .
    Je Vous aime pareil.
    .
    Ayoye !
    .
    Bon restant de Vie.
    .
    p…

  120. ti-pit Yourlou 26 décembre 2015 at 1 h 05 min #

    Pour moi, une oeuvre censurée ou bein pas d’oeuvre p’en tout(te)…, je trouve que la censure émascule trop…: phoque, j’arrête.
    .
    Adieu sur facebook/meres-fees: je vas me trouver une autre place…
    .
    Y a toujours bein des maudites z’émites.
    .
    Je Vous aime pareil.
    .
    Bonne Vie.
    .
    p…

  121. Georges 26 décembre 2015 at 2 h 45 min #

    C’est sur une note adorative que je désire finir ma journée…, ma p’tite vie…, ma p’tite portion de son Existence…
    .
    J’ai pas plein contrôle sur ce que je vis mais je le prends avant d’aller me coucher, je regarde la BEAUTÉ du Monde autour de moi, je Vous vois générer de l’AMOUR, j’adore Çâ, p’is ça me met dans d’excellentes dispositions.
    .
    Je Vous aime.
    .
    Bonne Vie beaux rêves.
    .
    NNNNNNNNNNNti-pit

  122. ti-pit Yourlou 28 décembre 2015 at 1 h 16 min #

    Je suis sous l’influence d’un tapon de carrés @ l’érable merveilleux @ l’AMOUR de fée du temps des Fêtes, recette légendaire de la fée Mémé et geste inspiré par le dernier commentaire de la fée Gisèle, sa cousine la soeur du lutin Marc… — Ma cousine par alliance.
    .
    J’ai aussi passé au travers de la cafetière.
    .
    Mon taux de sucre diabétique doit bein friser des sommets avoisinant l’infini p’is ma tendresse @ votre égard va probablement déborder de que’q’manière avant que je conclue…
    .
    Je vas m’inspirer des ??? de la fée Andrée p’is je vas soumettre au Cosmos qui m’environne un p’tit exposé de ma vision de la situation.
    .
    Quand j’ai dit @ Mémé que je m’en venais Vous écrire, à m’a dit qu’à trouve que la hargne c’est de la marde p’is ‘êst sereinement allée regarder une vue du temps des fêtes. – J’y ai dit que non seulement, j’étais t’en parfait accord avec elle, mais j’y avais même pensé tout seul.
    .
    Ça fait déjâ un bon p’tit bout(te) que je connais le plaisir d’écrire @ ma Famille l’Humanité des p’tites publications illustrées sur facebook/jardin.des.meres.fees en m’inspirant @ la fois de mon vécu, des commentaires que des fées-muses émettent, de mes choix d’auteur… pour tenter de cultiver AMOUR et BEAUTÉ… – Je souhaiterais que le Cosmos en contienne un max p’is je consacre une bonne partie de mon restant de p’tite vie @ tenter de faire grossir le total.
    .
    Le 24 décembre dernier, ma publication facebookienne, comme toujours sous l’éclairage des phares de ma p’tite vie que sont AMOUR et BEAUTÉ, contenait des éléments en rapport avec des pratiques sodomites… – La fée Mémé m’a laissé savoir qu’à trouvait çâ «so-so» sans me servir de mise-en-demeure d’ôter çâ de d’lâ au + crisse, j’en ai pris bonne note, mon fils unique et bien-aimé a pris connaissance de l’opinion de sa mère, il a «coax»é sa p’tite soeur qui a des droits d’administratrice sur facebook/jardin.des.meres.fees pour faire plaisir @ Môman dans le temps des fêtes et ZAP !!, à m’a censuré sans m’en parler. – «Delete» p’is pas de revenez-y.
    .
    J’me su’plaint, j’ai dit ayoye !, j’ai jonglé @ Çâ, je trouve que sans c’partie-lâ, mon oeuvre littéro-illustrée est comme émasculée, asexuée, qu’à manque de couleur, de truculence, de vécu, de BEAUTÉ originale, je trouve çâ souffrant, je souffre p’is ma p’tite fée m’en a même pas parlé.
    .
    Si Vous tenez @ vous faire une idée, le texte original est encore sous forme de billet-de-mur-de-tipi en date du 23 décembre 2015 sur le site web du Jardin des Mères-Fées qui fut jadis mon cadeau de fête.
    .
    Je Vous aime tendrement comme un vieux fou; même et peut-être surtout ma p’tite Catherine, mais ça m’empêche pas d’y redire ayoye !
    .
    Mon garçon bien-aimé itou: ayoye !, je serais disposé @ négocier.
    .
    Bon bein bonne Vie lâ: je Vous aime @ l’Infini tendrement au sucre du pays p’is j’adore Çâ.
    .
    p…

  123. Georges 1 janvier 2016 at 19 h 24 min #

    Par un beau soir de jour-de-l’an, j’avais ma journée dans le corps, j’ai été prendre une douche p’is ch’u venu Vous écrire…
    .
    J’ai créé un «stand» de scie @ ruban recyclé avec un vieux «stand» «canadian tire» «scrap» tout rouillé avec les pattes tordues: ‘va falloir que je le peinture aluminium.
    .
    J’ai détordu les pattes en fer-angle 2 pouces mince dans mon étau de 5 pouces…, quand des mâchoires de 5 pouces en acier te mordent d’aplomb p’is qu’y te swincent les ouies tordues avec mon poids sur la vis-qui-serre, t’as d’affaire @ détordre…

    J’me su’aidé avec des «vise-grip» p’is le gros «wescot» @ molette de 20 pouces que j’avais acheté aux puces @ Saint-Eustache…: eille, çâ lâ, y a un manche çâ de gros çâ de long qui finit effilé-arrondi p’is si tu veux «pry»er sérieux, tu peux y enfiler une «sleeve» de tuyau de 4 @ 8 ou même 16 pieds: ça «pry»e en tab’arnaque.
    .
    J’ai aussi créé une «bracket» «custom» pour raccorder la boîte-@-malle au panneau d’identification du Jardin des Mères-Fées qui deviendra désormais la base en porte-@-faux de la boîte-@-malle. – J’ai récupéré une longueur de ± 10 pieds de 2 x 6 traité coupé en sifflet… – Faites-moi penser de Vous montrer une photo mais que ça soye fini; ça devrait faire une pas pire job.
    .
    P’is lâ, bein, je Vous crée un p’tit compte-rendu de mes créations, je trouve çâ pas pire, j’en profite pour Vous écrire que je Vous aime, je le ressens…, p’is j’adore Çâ.
    .
    Bonne Vie lâ.

  124. Georges 2 janvier 2016 at 23 h 11 min #

    J’ai pris deux clous, une ficelle et un crayon:… sur une planchette, j’ai tracé une ellipse @ 2 centres…, j’ai découpé la planchette avec ma «jigsaw» bosh qui va numéro un…, j’ai sablé le bord de mon ellipse pour enlever les marques de scie…
    .
    Y va me rester @ moulurer au «router» si c’est çâ qu’on veut faire, sabler la surface apparente de la planchette p’is les arêtes des moulures, si ça l’a été mouluré bein sûr…; teindre p’is visser les chiffres en «brass» brillant ou brossé avec des visses en «brass» qu’il faudra que j’achète.
    .
    Ça fait partie du processus de création de ma base-support-annonce-identification de boîte-@-malle p’is ça meuble une partie significative de mes journées.
    .
    Rendus au soir, je Vous conte çâ p’is ça s’additionne au Reste de tout Ce qui existe p’is le Cosmos vivant vit un instant présent du moment de Sa p’tite Vie Éternelle qui existe pour vrai.
    .
    Il occupe l’Infini de l’espace-temps qu’il engendre Lui-même, du seul fait de Son existence, de Rien-du-tout, Il crée l’Infini Lui.
    .
    Avant même que le Big fasse bang, la possibilité que Ça existe existait, la probabilité que Ça Se fasse existait…, depuis des temps immémoriaux illimités conjugués @ des puissances infinies…
    .
    C’est loin en tab’arnaque, l’aube du temps de l’Éternité sans début…
    .
    Au commencement était le Verbe…: je craierais que le livre a raison…, y a de la vérité dans la bible…, voyant le Verbe comme de Quoi qui existait bein avant le «big bang», qui était Verbe, Ondes, Probabilité… rien en tout(te), «Whatever».
    .
    Au moment présent de ce moment-lâ de Sa Vie Éternelle, le Cosmos Créateur a fait un p’tit pet de travers,.. p’is ça a donné en ± 15-16 mille millions d’années, Ce qu’On peut voir dans le ciel et tout autour de Nous.
    .
    Des galaxies aux claviers d’ordinateur en passant par des assemblages de sa Substance vivante tels que moi, Vous, les chats et les graines de pissenlits.
    .
    En plein centre de sa Vie Éternelle qui a l’Éternité /2 pour passé immuable et l’éternité /2 pour futur hypothétique, le Cosmos vivant vit entr’autres par Nous, ses créatures, un peu de marde p’is des bein belles affaires. – Au présent, drette aujourd’hui.
    .
    Il Se voit générer de l’AMOUR vrai par Vous-autres, Il adore Çâ, je le sais, j’En fais partie… Vous-autres itou… ressentez-Vous ?
    .
    Moi, en TK, je Vous aime p’is j’adore Çâ.
    .
    Bye, bonne Vie beaux rêves.
    .
    p…

  125. ti-pit Yourlou 7 janvier 2016 at 20 h 41 min #

    Tabac «slack», je me rends compte que ça fait ++ jours que je Vous ai pas écrit de billet-de-tipi-virtuel moi lâ…
    .
    Le tipi illustré facebook me siphonne y faut dire…
    .
    P’is le courrier, p’is le plaisir de courtiser ma blonde, p’is la construction dans mon domicile fixe, p’is le plaisir de Vous lire…
    .
    J’aime assez çâ, moi, lâ…, être un vieillard en devenir retraité condamné @ une vie de loisirs liberté 55 relativement confortable jusqu’@ ce que mort s’ensuive.
    .
    Je peux Vous aimer tant que je veux p’is regardez moi, pauvre tôton: ça faisait ++ jours que je Vous l’avais pas écrit ici(tte)…
    .
    Bein lâ, je Vous l’écris: je Vous aime.
    .
    Je le ressens…
    .
    Ch’t’assez bein lâ…
    .
    J’adore Çâ.
    .
    Bonne Vie beaux rêves.

  126. Georges 9 janvier 2016 at 23 h 44 min #

    Ça va être du copiage-collage sur mur de tipi virtuel pour commencer…
    .
    .
    .
    Si jamais tu finissais par adopter mon point de vue, tu te dirais que toute chose, personne ou quoi que ce soit qui existe est la bonne affaire parce que Ça appartient au Seul Cosmos @ exister p’is que justement, C’est ton Cosmos @ toi.
    .
    .
    .
    P’is pour finir, je vas Vous redire que je Vous aime.
    .
    Bonne Vie lâ.
    .
    p…

  127. ti-pit Yourlou 10 janvier 2016 at 23 h 38 min #

    La vitesse de la pensée, c’est vite en tab’arnaque…: je me suis vu, boucher la prise d’égout du lave-vaisselle, comme un chat se voit poigner un oiseau…, une fraction infime de poussière de seconde, tu vois le déroulement de la série d’actions qui viennent…: c’est pas traduit en mots…: Ça ressemble @ une séquence d’images…: c’est de la pensée vivante @ l’état pur.
    .
    Tu vois le Y noir d’un pouce et demie en ABS…, avec le bouchon troué un pouce et demie «insert» mâle collé muni d’un trou central d’un demi pouce fileté 1/2 NPT femelle…
    .
    C’est çâ le trou @ boucher en attendant d’avoir un lave-vaisselle.
    .
    Si t’avais un bouchon en acier 1/2 NPT mâle, tu y visserais dans le trou p’is le tour serait joué.
    .
    Mais t’en as pas. – de bouchon d’acier fileté mâle.
    .
    Par contre, t’as ta «fitting» pour raccorder ton lave-vaisselle…
    .
    Tu vois ta fitting en nylon blanc, 1/2 «insert» cannelé qui appelle un tuyau flexible d’égout de lave-vaisselle muni d’un collier de serrage @ un bout p’is 1/2 NPT mâle @ l’autre…: justement de quoi boucher le trou…
    .
    Tu vois la p’tite longueur de tuyau de carlon que par des circonstances favorables, la p’tite longueur traîne depuis des mois au fond de la valise de ton vieux Subaru.
    .
    Tu vois de la belle broche @ foin, que t’avais apportée dans ton domicile fixe pour supporter temporairement des fils électriques qui pendaient du plafond…
    .
    Tu te vois, visser ta «fitting» de nylon dans le trou pour le boucher partiellement, enfiler ta p’tite longueur de tuyau de carlon sur le bout cannelé nu de ta «fitting» de nylon, plier le tuyau pour boucher le tout p’is tortiller de la broche sur le tuyau replié sur lui-même pour pas que ça se déplie ni que ça se débouche…
    .
    Fraction de poussière de temps pour voir tout çâ en pensée, une bonne vingtaine de minutes pour Vous l’écrire…, mettrons 5-10 minutes pour le réaliser…, quelques secondes pour le lire…: dites-vous que c’est vous qui allez boucher le trou drette demain p’is regardez-Vous faire en pensée…
    .
    C’est nettement + vite que la vitesse de la lumière han ?
    .
    Bein, c’est Çâ, la pensée Humaine: les chats peuvent faire de quoi d’approchant mais quand vient le temps de générer de l’AMOUR vrai, y sont nettement pas dedans.
    .
    L’AMOUR qu’un Être Humain peut déployer, avec une vitesse, une intensité, une puissance insoupçonnable…, Vous êtes les seules Créatures de la Création @ faire Çâ, j’adore Çâ p’is je Vous aime.
    .
    Bonne Vie beaux rêves.
    .
    p…

  128. Georges 13 janvier 2016 at 0 h 04 min #

    Les doubles arcs-en-ciel sur Terre, c’est rarissime mais pas autant que les fées dans le Cosmos…
    .
    Dans le Cosmos tout Entier, On peut trouver plein de galaxies p’is de p’tites planètes avec de l’eau, une atmosphère gazeuse, de la lumière et p’is des arcs-en-ciel…, mais… j’en connais juste une, une planète que j’habite, où trouver des fées comme Vous.
    .
    Des fées d’âme Humaine, je trouve Çâ joli, oui, mais j’irais jusqu’@ écrire que je trouve Çâ de toute BEAUTÉ p’is que j’adore Ça.
    .
    P’is je Vous aime en tab’arnaque, p’is je craierais bein que Vous le savez.
    .
    Si Vous le saviez pas, je Vous le redis: je Vous aime… je Vous aime en nastifi !
    .
    P’is je le ressens…,,, p’is ch’t’assez bein lâ… !, !, !!,,,
    .
    Bonne Vie beaux rêves.
    .
    p…

  129. ti-pit Yourlou 14 janvier 2016 at 2 h 47 min #

    Contempler la BEAUTÉ du Seul Cosmos qui existe…
    .
    @ la vitesse de ma vieille pensée, En faire le tour en m’émerveillant sans parvenir @ tout cerner tellement y a de belles affaires… le Verbe, p’is Tout(te)…
    .
    Toujours revenir @ l’essentiel, au joyau de la Chose, @ Ce que je trouve le + beau de Tout(te):… l’Humanité; Vous. en train de générer de l’AMOUR vrai.
    .
    Çâ madame, si C’tait moi le Créateur, c’t’oeuvre-lâ serait ma fierté sans pareille…: l’Être Humain; nettement mieux qu’un Univers sans Vie: une partie de Moi capable d’aimer pour vrai qui se condense en toutes sortes de belles affaires dont des fées…, qui crée de l’AMOUR de toute BEAUTÉ en passant par Elles, pour Me rendre béat comme un BON Dieu, pendant que je vis ma Vie éternelle dans le Seul paradis qui existe. – Bein sûr, y a des sodomites, des coprophages, des coprophiles, des coprolithes et p’is de la marde…: y a même des démons, «so what ?».
    .
    Moi, pauvre vieux fou qui Vous écris, je ne suis pas le Créateur mais j’En suis une p’tite poussière, les Fées itou, je trouve Çâ adorable et p’is j’adore Çâ.
    .
    C’pas juste poétique: c’est l’astifi de belle réalité @ la fois toute simple et adorable.
    .
    Bon bein je Vous aime: bonne Vie lâ.
    .
    p…

  130. ti-pit Yourlou 17 janvier 2016 at 22 h 20 min #

    4 grosses bouboules fourrées «Lindor», 2 encore + grosses bouboules fourrées «Lady Godiva», 8-10 «Crème de Pirouline + en masse de lait entier frais.
    .
    + mes 3 pilules du soir…
    .
    Si on touche pas l’infini diabétique au chocolat avec çâ, on devraient le frôler de t’proche en tab’arnaque @ soir, pour moi, lâ, lâ…
    .
    C’est bein bon, @ soir, du chocolat, mais c’tait hier, la vraie journée festive et mémorable qui mérite un compte-rendu… – Pour mon plaisir et p’is peut-être ? le vôtre…, de le relire, de le revoir, p’is de le revivre t’sais….
    .
    J’étais sur le point de partir d’ici(tte) pour aller gosser ma tuyauterie dans mon sous-sol dans mon domicile fixe dans mes loisirs perpétuels dans la ville voisine de l’Épiphanie quand je me suis rendu compte que j’étais sur le point d’oublier pendu dans leur bas de bylon au-dessus du poèle-@-bois qui chauffait comme un démon, @ cause du frette de canard… – j’oubliais mon «bunch» d’herbages de t’par-ici(tte) que j’avais ainsi fait déshydrater en le soumettant au courant de convection sec-chaud qui monte du poèle quand y chauffe.
    .
    Ôte ma bougrine p’is dépend le bas de nylon, sors le mortier p’is pile les herbages secs…
    .
    Je trouvais la texture pilée bein avenante; tu sentais la bonne résine végétale aromatique se gazéifier p’is venir te chatouiller les capteurs dans le nez, tout en pilant, j’ai pas pu résister @ l’appel de mon sens olfactif…
    .,
    J’ai sorti le gros sac de tabac jaune de t’par-ici(tte), que m’avait donné Jean-Pierre, mon ami et voisin, sa culture ou la culture d’un de ses amis… j’ai oublié.
    .
    J’ai sorti mon restant de tabac turc, que j’ai cultivé moi-même drette ici(tte)… ma récolte avait été bonne, ça fait ++ années p’is y m’en reste encore… – Je me su’fait(te) un «mix».
    .
    J’ai sorti ma nouvelle pipe de blé d’inde qui a fait de la moitié du tour du monde après avoir été achetée dans un magasin chinois drette en Chine, dans la cuisine de la fée Mémé, sur internet – Pour ainsi dire dans ma cour… – aliexpress.com
    .
    Je me suis payé une couple de «puffs»…, aromatisées avec une pincée des herbages de mes ancêtres frais récoltés de c’t’année…
    .
    La fée Mémé était partie @ son «zumba», p’tite tournée de magasinage par-après le «zumba»… j’ai décidé d’aller magasiner moi’tou, j’ai dit phoque les tuyaux, je me paye des loisirs de magasinage `chambre d’eaux et d’aisances aujourd’hui…
    .
    Ch’t’allé visiter un magasin de plomberie virtuel en Chine réelle sur Internet.
    .
    J’ai eu un «deal» écoeurrant seconde main @ l’Assomption sur un «kit» bain tourbillon, lavabos de porcelaine et douche moulée crème…, le tout avec des robinets plaqués or…; j’ai magasiné des accessoires dorés. – Barres @ serviettes, porte-savon, brosse @ bécosse, distributeur de papier-cul…
    .
    Un moment donné, j’ai poigné un nasti de bon «deal» pour un distributeur de papier-cul en brass massif plaqué doré avec transport inclut de Chine @ juste 23 piasses canayennes et des poussières. – Y avait même des bons commentaires d’un américain + plein d’autres clients du Monde entier p’is le distributeur était original en tab’arnaque.
    .
    C’tait un genre de mamelon doré qui sort du mur, duquel mamelon sort non pas une tétine mais une main dorée avec le pouce en l’air qui tient par le cou une luette qui laisse pendre une langue dorée énorme prète @ te licher le cul.
    .
    La plupart des gens que je connais sont pas prêts @ se laisser licher le cul par une langue prête @ licher n’importe quel cul je dirais…: de lâ l’intérêt général pour le papier-cul qui se cache derrière la langue dorée du distributeur de papier-cul… la langue dorée qui frotte dessus le papier-cul… ça l’empêche de tomber @-terre p’is ça «flash»e en nastifi; de l’or t’sais…
    .
    J’ai pesé sur le piton approprié pour en mettre un exemplaire @ 23$ dans mon panier virtuel, j’ai continué de magasiner, j’ai vu plein de belles affaires dorées, j’ai mangé des p’tites sandwichs au frigidaire au foie gras qui me font penser aux lendemains de «party» de jour-de-l’an de mon enfance, foie de cochon réfrigéré de la veille et AMOUR de fée; la fée Mémé est arrivée, elle a mangé un restant de spagatte, j’y ai montré des belles affaires que j’avais mis dans mon panier virtuel…
    .
    Elle a fortement réagi négativement quand je lui ai parlé de l’objet prêt @ lécher des culs mais elle a convenu avec moi que le distributeur de papier-cul plaqué doré avec bonnes références @ 23$ incluant le transport était un nasti de bon «deal»…
    .
    Pèse sur le piton «buy»… – J’ai reçu le message qu’y en avait p’us…: tout vendu… – Astifi !!
    .
    J’aurai quand même connu des pas pires moments…: @ examiner la chose, @ la décrire @ Mémé, @ la voir réagir, @ discuter, @ l’entendre me dire de l’acheter pareil, @ Vous conter çâ… la description, les négociations, la déception pas grave,…
    .
    Bon bein je craierais bein que je Vous aime infiniment au chocolat moi lâ…
    .
    Bonne Vie.
    .
    p…
    .

    .
    ,
    .

  131. Georges 20 janvier 2016 at 21 h 00 min #

    Allo fée Audrey,
    .
    Je pense @ vous @ chaque soir en brassant le courrier: je me dis que je vas commencer par vous préparer vos graines demain matin.
    .
    J’ai mes zasti de gènes d’alzheimer qui me travaillent la mémoire @ court terme: la mienne commence @ ressembler @ un fromage suisse @ gros trous p’is rendu au lendemain matin, je pars gosser ma tuyauterie p’is je vous oublie.
    .
    C’est bein que trop vrai.
    .
    Avec le vieillissement de votre commande, celle-ci acquiert un genre de caractère d’urgence d’une part…, p’is d’autre part, votre commande s’adresse de + en + @ ma mémoire @ moyen terme qui elle, est nettement moins affectée par mon début de sénilité.
    .
    En +, la fée Mémé m’a dit qu’à me ferait penser, demain matin.
    .
    P’is le fait de vous avoir écrit, ça devrait pas nuire pour me susciter des souvenirs.
    .
    Quand c’est ? que vous figuriez de semer ??
    .
    Bon bein bye, bonne Vie, je prends assez plaisir @ vous écrire pour vous écrire que j’aime Çâ en nastifi p’is que c’est peut-être assez pour que je vous écrive que je vous aime.
    .
    p…

  132. Georges 22 janvier 2016 at 1 h 31 min #

    Je regardais au fond des yeux de la photo publique de la fée Micheline… sur facebook…
    .
    Elle a une p’tite fille au fond des yeux p’is moi, bein, je peux bein laisser le p’tit gârs qui fait partie de moi s’exprimer…
    .
    Allo, c’est un bon jour aujourd’hui; je reste pas loin, une maison avec des hydrangées «Pee-Gee» de toute BEAUTÉ semblables @ celles-lâ, j’aurais envie de jouer avec toi, on pourraient jouer @’a Mère: ça te tenterait-tu ?
    .
    NNNNNti-pit
    .
    Bon restant de Vie, je Vous aime.

  133. ti-pit Yourlou 24 janvier 2016 at 4 h 56 min #

    Y a des soirs, comme @ soir, où c’est que je sens ma fin proche…
    .
    Avec l’Éternité en perspective, c’est bein évident que dix ans ou bein 10 heures, poussière d’Éternité pour poussière d’Éternité, dans 1000 ans d’ici(tte), le Monde verront pas gros de différence…
    .
    Mais…, au regard de l’Éternité, 1000 ans d’ici(tte), c’est drette aujourd’hui câll-ass.
    .
    Salut, je Vous aime.
    .
    Dans mille ans d’ici(tte), mes atomes constituants actuels auront eu le temps de comme s’homogénéiser dans la biosphère terrestre assez pour que je Vous garantisse que selon toute probabilité, 10 puissance 27 et + atomes qui forment mon vieux «body» actuellement… sur le nombre d’atomes que comptera la biosphère au moment de votre p’tite vie…::: Vous êtes constitué(e) de moi dans la proportion x/y où x vaut le chiffre @ grande puissance p’is y le total des atomes de la biosphère. – C’est bein que trop vrai !
    .
    Vous êtes moi p’is je Vous aime.
    .
    Mon futur dépend de mes actions présentes du temps que j’ai mon libre arbitre…: si On est dans mille ans, c’est rendu Vous-autres han ?.
    .
    Oui, je Vous vois p’is je Vous aime en nasti !!
    .
    J’adore le Cosmos de Vous avoir créés, je vois toute la BEAUTÉ que votre existence peut engendrer, je poigne le fixe sur votre capacité d’aimer tellement je trouve Çâ beau… je Vous aime.
    .
    Bon bein bonne Vie lâ.
    .
    p…

  134. Georges 27 janvier 2016 at 2 h 23 min #

    Tu regardes @ gauche…, tu regardes @ droite…::: quoi que ce soit que ton regard rencontre, Ça appartient au Cosmos.
    .
    Il est Tout.
    .
    Y a bein de la marde @ bein des places mais Y a de l’AMOUR pour vrai, Y a des geais bleus, des étoiles filantes, des galaxies, des êtres Humains, mâles et femelles, des âmes de femelles, des Fées pour vrai…
    .
    J’adore Çâ.
    .
    C’est Vous qui créez la variété d’AMOUR que je trouve la + féérique…: l’AMOUR vrai. – Asti ! que j’aime Ça !!
    .
    Je Vous aime.
    .
    Bonne Vie beaux rêves.
    .

  135. Georges 27 janvier 2016 at 2 h 54 min #

    Tu regardes au fond des yeux d’une fée telle que celle de l’image lâ…
    .
    Tu vois le Bon Dieu créer de l’AMOUR, tu vois l’Infinie BEAUTÉ de la Création, tu vois une astifi de pas pire particule du Cosmos qui t’entoure…
    .
    J’adore Çâ p’is je l’aime.
    .
    Je Vous aime Vous-autres itou.
    .
    Bonne Vie.
    .
    p…

  136. Georges 30 janvier 2016 at 0 h 19 min #

    Je jongle @ tous-Vous-autres, je jongle au Cosmos Infini, je jongle @ mon Affaire…
    .
    C’est MON Affaire en nastifi câll-ass, j’En fais partie !
    .
    Je fais partie de l’Humanité-tous-Vous-autres parmi Tout Ce qui existe t’sais…
    .
    P’is ch’u deDans, Vous-autres itou, C’est Nos Affaires.
    .
    J’aime assez Ça, partager Çâ avec Vous-autres, moi, lâ…
    .
    Nettement mieux avec Vous-autres que tout seul comme un dinde t’sais…
    .
    Je Vous aime p’is j’adore Çâ.
    .
    Bon restant de Vie lâ.

  137. ti-pit Yourlou 30 janvier 2016 at 23 h 59 min #

    Si tu veux t’adresser au Genre Humain, le mieux, c’est de Leur écrire.
    .
    Les paroles s’envolent et les écrits restent: c’est + facile, pour les Humains ta Famille, de lire tes pensées écrites que de courir au lieu de voler.
    .
    @ la vitesse de ta pensée, tu fais le tour de tou(te)s-Eux-autres, l’Humanité…,,, tu regardes au fond du regard de chaque individu.
    .
    Tu Lui fais un sourire… :) … ou 2 ou 3… :) :) :) , tu Lui montres une BEAUTÉ de la Nature…
    .
    Bein sûr…wooow… – Mais je pourrais-tu dire ?, que si c’tait moi le Créateur…,,, je te change n’importe quand 1000 fleurs de même de contre la création d’un seul être Humain dans ton genre.
    .
    Je Vous aime.
    .
    Bonne Vie.

  138. Georges 31 janvier 2016 at 22 h 10 min #

    Juste 3 p’tites galettes @ la fleur d’avoine @ texture de béton: c’pas avec çâ qu’on va tâter l’infini fort fort @ soir.
    .
    Y sont tellement dures que le dentier te retrousse sans fracturer ta galette quand t’essayes de mordre dedans.
    .
    La fée Mémé a eu beau mettre plein d’AMOUR dans sa recette, le nouveau poèle électrique qui était fonctionnel @ 100% d’après l’annonce sur kijiji chauffait pas assez de ± 50-60 degrés Fahrenheit p’is ma pauvre vieille fée-«cook»esse a compensé de 80-90 en se trompant… les galettes sont trop cuites avec le fond carbonisé, t’es t’obligé de leur gratter le cul noir avec un couteau extra-coupant, de les casser par morceaux avec un couteau p’is un maillet pour fesser dessus… et non pas les dents; pour les rendre comestibles: Mémé s’est faite fourrer d’aplomb par la madame italienne qui y a vendu le poèle.
    .
    Moi, les menteries p’is les arnaques, les pratiques douteuses p’is la malhonnêteté, je vois çâ comme de la marde que je refuse de cultiver p’is je m’en câll-hisse.
    .
    Je songe aux mères italiennes de mes p’tits «chums» italiens de mon enfance dans la ruelle de la rue Drolet en ’57-’58, ’59…, des mères qui faisaient de la pizza «plain» aux tomates… chaude et sublime, dans des fourneaux qu’elles maîtrisaient… c’tait bon en nastifi, chaud sans être brûlant, avec du café extra-sucré plein de bonne crème.
    .
    J’aime les mères italiennes p’is je Vous aime Vous-autres itou; peut-être pour d’autres bonnes raisons ??
    .
    Bonne Vie beaux rêves.
    .
    .
    .
    Je trouvais çâ de valeur, de pas toucher l’Infini, avant de me recoucher, moi, lâ…
    .
    Je me suis fait réchauffer un café que j’ai triplement sucré et rempli de crème… p’is j’ai capturé un sandwich au foie gras festif sur pain mou blanc mayonnaisé réfrigéré avec touche d’AMOUR de fée dans le frigidaire.
    .
    Lâ…, lâ…, je vois aller mes ondes cérébrales… je vois même aller mon pur esprit, mes principes, mes idées, mes sentiments, qui une fois traduits en mots écrits autant qu’en ondes cérébrales partent en voyage…
    .
    Je Vous aime pour la balance de l’Éternité.
    .
    C’t’Infini, Çâ.
    .
    Bonne Vie.
    .
    p… – ti-pit, NNNNNNNNNNNNNN tendrement

  139. Georges 4 février 2016 at 5 h 47 min #

    Le vieillissement, je craierais bein que je commence @ développer une certaine expertise là-dedans moi lâ…
    .
    Les Fleurs se fanent, ratatinent, se dessèchent et brunissent en vieillissant p’is rien qu’@ voir on voit bein que les Fées font pareil.

    Sauf que… les Fées ont une âme de p’tite fille au fond des yeux, une âme d’amante au fond du tréfond du regard, une âme de mère pas mal intrinsèquement imbriquée dans la rétine fée-minine…,,, leur capacité @ générer de l’AMOUR vrai leur est @ la fois exclusive parmi toutes les Créatures de la Création et inaltérable par n’importe quel câll-hisse de vieillissement. – Je Les aime.
    .
    Bonne Vie beaux rêves

  140. ti-pit Yourlou 6 février 2016 at 3 h 54 min #

    J’ai rêvé que je revenais @ trente ans, j’avais la vigueur de mes trente ans, je revenais de travailler, la fée Mémé qui avait trente ans elle itou…
    .
    Elle était revenue de bonne heure de travailler, elle avait pris une douche, avait enfilé ses sous-vêtements et elle s’était étendue sur le lit pour laisser évacuer la stimme qui montait de son corps presque bouillant après la douche ultra-chaude.
    .
    Elle se savait en période d’ovulation, elle voulait une famille, elle suivait la recette ancestrale depuis presque dix ans p’is ça poignait pas…: à partait pas pour la famille.
    .
    Étendue comme çâ, en voie de rafraîchissement générateur de bien-être, à s’t’endormie.
    .
    J’arrive de travailler p’is à dort.
    .
    J’ai pris une rose dans le bouquet que j’y avais cueilli…
    .
    Lâ lâ, je voudrais pas me tromper en Vous contant çâ p’is je crés bein que je vas aller re-rêver mon rêve avant de la réveiller.
    .
    Oubliez pas que je Vous aime et p’is bonne Vie lâ.
    .
    p…

  141. Georges 6 février 2016 at 4 h 16 min #

    J’aime assez çâ, rêver ce rêve-lâ, moi lâ…
    .
    J’arrive de travailler, la fée Mémé de trente ans gît endormie sur le lit conjugal en état d’ovulation m’a-t-elle confirmé ce matin.
    .
    Je me sens comme une p’tite responsabilité moi, lâ…
    .
    Je veux une famille moi’tou: on est faits pour s’entendre, elle p’is moi.
    .
    En seulement, j’ai mon devoir @ faire p’is si je le fais pas, c’est juste moi qui aura été trop tôton pour profiter du plaisir qu’un lutin peut tirer du fait d’injecter ses gènes @ une fée aimable, désirable et potentiellement féconde dans le genre de ma fée.
    .
    J’ai pris une rose dans le bouquet que j’y avais offert, le matin…
    .
    Lâ lâ, je voudrais pas me tromper en Vous contant çâ p’is je crés bein que je vas aller re-rêver mon rêve avant de la réveiller.
    .
    Je Vous ai dit han ? de pas oublier que je Vous aime…
    .
    Bon restant de Vie.
    .
    p…

  142. Georges 6 février 2016 at 5 h 14 min #

    Je me tanne pas… de rêver p’is de re-rêver mon rêve…
    .
    P’is tout d’un coup: PAF !, le rêve change p’is je me mets @ rêver @ tous-Vous-autres.
    .
    Je rêve du jour de la proclamation de la Civilisation planétaire et familiale…, je rêve de voir des milliers de millions de générateurs d’AMOUR se déchaîner autour de moi…, je rêve de voir le Cosmos exprimer sa volonté démocratique…: je rêve de participer @ une consultation sans représentation de l’Humanité.
    .
    Je fais des zastifi de beaux rêves han ?
    .
    P’is je Vous aime en tab’arnaque, oubliez jamais çâ.
    .
    Bonne Vie beaux rêves.
    .
    p…

  143. ti-pit Yourlou 7 février 2016 at 21 h 19 min #

    Je viens de voir le show de la mi-temps du super-bowl 50th.
    .
    C’tait nettement pas pire: les chanteurs / chanteuse avaient un nastifi de bon «beat», la foule suivait avec les bras p’is moi je gigotais du bassin en écoutant.
    .
    Si y fallait que dans un show du même genre, avec un auditoire comparable, qui se compte en milliers de millions de téléspectateurs…, y se trouve un candidat ou une candidate messie pour prendre le «lead»… offrir au Monde de faire partie du show pour vrai… le candidat messie donne le signal… y pousse un cri modulé porteur de tous les sentiments de l’Humanité… p’is y se regarde dans le miroir en se faisant son + beau sourire…, y regarde le Monde autour de lui, le beat est bon, p’is y recommence en invitant le Monde @ en faire autant…, le Monde le font avec Lui…, Ça fait une astifi de symphonie…, avec un beat pas pire…,,,…, le messie potentiel redonne le signal en souriant…, le Monde sortent de leurs maisons en criant sur ma planète… p’is y te sourient… y a plein de télévisions pour te retransmettre çâ sur ta planète… tu peux uploader ton selfie… toi qui souris au Monde…, le Monde qui te sourient, qui Se sourient, y a rien comme un sourire dans le miroir pour te faire te regarder sous ton meilleur jour p’is bien commencer ta journée, p’is peut-être ton restant de Vie ?
    .
    Je Vous aime.
    .
    Bonne Vie.

  144. ti-pit Yourlou 10 février 2016 at 0 h 32 min #

    RÊVONS !!!!
    .
    Je voudrais vous offrir la + belle des fleurs…, BEAUTÉ incomparable, chef-d’oeuvre du Créateur.
    .
    Pour la fée Micheline, pour la fée Mémé, pour ma mère en métamorphose, pour ma belle-mère dans le même état… pour mes fées-filles p’is pour toutes les fées, actuelles, du passé ou de l’avenir de l’Humanité ma Famille.
    .
    La fleur que je Vous offre est une rareté dans l’Entièreté du Cosmos.
    .
    Parmi des nombres qui frôlent l’Infini d’atomes et de particules de toutes sortes…, de chiures de mouches élémentaires en passant par plein de tas de fumier, de démons p’is jusqu’aux «big fatty black holes» t’sais… la Fleur des Fleurs ne fleurit @ ma connaissance que sur une seule p’tite planète et la BEAUTÉ qu’Elle génère est incomparable.
    .
    Je ne vois rien de mieux autour de moi…, j’ai beau regarder, scruter, @ la vitesse de ma pensée, faire le tour de tout Ce qui existe…, c’est l’âme d’une femelle Humaine… la + belle Fleur d’entre les Fleurs.
    .
    Je Vous regarde et je Vous aime: je Vous écris ce que je vois.
    .
    Usez de mes yeux comme d’un miroir et admirez votre BEAUTÉ.
    .
    Votre sourire est un délice, vos seins sont chauds, réconfortants, Vous êtes capables de tendresse p’is le Créateur est fier de Vous-autres en nastifi !
    .
    Je Vous aime.
    .
    P’is j’haïs pas çâ, rêver réveillé.
    .
    Joyeuse St-Valentin-des-fleuristes-au-chocolat p’is bonne Vie.

  145. ti-pit Yourlou 14 février 2016 at 4 h 35 min #

    Rêvons han ?
    .
    T’es sur une île perdue sur une mer sphérique et planétaire en compagnie de plusieurs milliards de tes cousins.
    .
    Le yâb’ est pris sur d’autres îles, tu peux pas te sauver, changer de planète, y sont dangereux, t’es poigné lâ.
    .
    Tu te dis que Ça serait mieux de cultiver de l’AMOUR au lieu de se faire peur p’is c’est çâ que tu fais en suggérant au Monde d’en faire autant.
    .
    Tu regardes le Cosmos tout autour de toi… Y En font tou(te)s partie au même titre que toi: C’est les +++ belles Créatures qui font la fierté de nul autre que le Père Créateur.
    .
    La Mère Nature ??
    .
    Pourquoi pas ?
    .
    Vous êtes les Enfants de t’Çâ, mes frères et soeurs que j’aime, j’adore Çâ de Vous contenir p’is c’est là-dessus que je retourne me coucher.
    .
    Bonne Vie lâ.

  146. Georges 15 février 2016 at 20 h 38 min #

    L’Espace-Temps contiendrait le vide @ l’Infini tant que t’en veux mais j’y tiens pas particulièrement moi lâ…
    .
    Si les poules de luxe avaient des dents pointues extra-coupantes comparables @ celles des piranhas, les pipes seraient moins populaires mais je m’en câll-hisse un p’tit brin: c’est pas le cas.
    .
    Les Femmes de ma Famille ont des âmes de fées, des âmes capables d’aimer pour vrai, Ça existe pour vrai, parmi tout Ce qui existe, l’Humanité….; Çâ, j’aime Çâ.
    .
    En fait(te), je Vous aime.
    .
    Y a pas un nasti de pirahna capable de me lire.
    .
    Bonne Vie lâ.

  147. ti-pit Yourlou 16 février 2016 at 23 h 30 min #

    RÊVONS !!!!
    .
    Si non seulement tu cultives de l’AMOUR… mais que tu fais part du plaisir que tu y prends @ ta cousine…, je serais pas surpris de voir Çâ devenir comme une mode…
    .
    P’is je serais pas surpris non plus de voir l’AMOUR planétaire fleurir sérieux.
    .
    Moi j’adore Çâ p’is je Vous aime.
    .
    Bonne Vie beaux rêves.

  148. Georges 17 février 2016 at 0 h 06 min #

    Les circonstances m’ont mis en présence d’un restant de cassot de poutine au riz vanille française avec bein du vécu mais c’aurait été de valeur de le jeter: y en restait ± 3/4 du plat.
    .
    Y avait une phase liquide témoin-e de l’âge avancé de la chose qui surnageait par-dessus le reste mais un coup brassée la totalité de la masse, ça te faisait une vieille poutine aussi pimpante qu’au jour de sa naissance.
    .
    J’en ai resserré ± 1/3 de cassot après m’être délecté: je sais pas au juste combien j’en ai mangé mais je ressens que c’t’assez pour m’induire dans les neurones une bonne p’tite vague d’AMOUR infini diabétique.
    .
    En ajoutant l’effet inducteur de tendresse de 4 cafés dans ma veillée, j’ai un nasti de bon «feeling»…: je Vous aime d’une infinie tendresse cafetière pour la balance de l’Éternité infinie poutine au riz p’is c’est là-dessus que je vas aller me coucher.
    .
    Bonne Vie.
    .
    p…

  149. ti-pit Yourlou 18 février 2016 at 1 h 12 min #

    RÊVONS !!!!
    .
    Tu pêches dans tes loisirs en pleine mer du domaine du possible…: le courant de la Vie est fort p’is ton canot virtuel et ancestral est ancré au fond de la réalité.
    .
    Jour après jour, tu lances des lignes avec des p’tits morceaux de ton âme en guise d’appât… dans l’océan du net t’sais… pour ta Famille…
    .
    Tu choisis des beaux morceaux, tu pêches pas avec ta marde…: ‘me semble que Ça va de Soi mais y faut craire qu’y se trouve du monde pour pas saisir Çâ.
    .
    Tu pêches le gros trophée, le Gros Banc tout Entier de la Famille Humaine…: la +++ belle Création du Père Éternel Créateur tout vivant qui Se serait accouplé dans un but créatif autant que récréatif avec la Mère Nature Éternelle et vivante pour faire «Big Bang». – Son alter-ego fée-minin – Peut-être… Possible… Peu probable… – Bein difficile @ dire… – Fouille-moi dans le fond.
    .
    Votre existence m’importe + que votre origine: Vous existez pour vrai, Vous êtes les Seules sources d’AMOUR vrai, réalité réelle, vérifiable et vérifiée @ 100 %; j’aime Çâ en tab’arnaque p’is je Vous aime en nastifi.
    .
    Bonne Vie beaux rêves.

  150. ti-pit Yourlou 20 février 2016 at 23 h 29 min #

    Non seulement je trouve que le Cosmos adorable qui m’environne contient plein de belles affaires pas pires mais parmi ces Belles Affaires-lâ… je préfère les Fées p’is je Les aime.
    .
    – :)
    .
    Comprenez-Vous ??
    .
    Je Vous aime Vous-autres itou.
    .
    Bonne Vie.

  151. ti-pit Yourlou 22 février 2016 at 1 h 47 min #

    Ma fée qui me dit qu’elle aime de quoi…
    .
    C’t’assez pour m’encourager @ poursuivre dans la même veine…,,, @ vouloir pousser + loin l’expérience… pour la faire ronronner tellement qu’à va aimer Çâ…
    .
    T’es nettement mieux avec une fée qui ronronne qu’avec une fée qui chicane.
    .
    Même si ça chicane parfois un p’tit brin… une fée qui prend la peine de te dire qu’elle aime de quoi, pour moi, Ça mérite en masse de Se faire poursuivre…
    .
    Je Vous aime.
    .
    Bonne Vie beaux rêves.

  152. Georges 22 février 2016 at 2 h 27 min #

    Un beau lambeau de ma vieille mémoire qui se détériore, c’est une partie de pêche en compagnie de la fée Mémé au cours de laquelle j’ai connu le plaisir de lui injecter mes gènes dans un but procréatif autant que récréatif.
    .
    @ bein y penser, y en a même eu plusieurs…,,, accouplements @ mon goût t’sais.
    .
    À ronronnait par moments…
    .
    C’tait bein plaisant…,,, des moments de pur bonheur.
    .
    Je Vous ai dit Çâ han ?, que je l’aime, c’te fée-lâ…
    .
    P’is que je Vous aime Vous-autres itou t’sais…
    .
    Je crés bein que je préfère les Fées.
    .
    Bonne Vie lâ.
    .
    p…

  153. ti-pit Yourlou 27 février 2016 at 21 h 15 min #

    La Vie han ?
    .
    Tu peux La regarder vivre tout autour de toi…, tu peux La ressentir vivre tout en-dedans de toi…, tu vis une p’tite poussière d’une Vie Éternelle et immense… – Je trouve Ça beau en nastifi….; faire partie d’Elle et/ou de Lui t’sais…
    .
    Surtout quand tu sais que tes ondes cérébrales d’appréciation vont voyager dans l’Espace-Temps Infini pour la balance de l’Éternité sans fin t’sais… sans limite aucune…
    .
    Je trouve Çâ nettement pas pire: j’irais jusqu’@ Vous écrire que j’adore Çâ…. p’is que je Vous aime en tab’arnaque. – Je me verrais pas, vivre sans Vous, éternellement tout seul comme un dinde, moi, lâ…
    .
    Bonne Vie beaux rêves.

  154. Georges 28 février 2016 at 2 h 16 min #

    RÊVONS !!!!’sti. – Han ?? – :)
    .
    Rêver réveillé, c’t’une des façons de rêver que je préfère…
    .
    En pleine nuit, @ la lumière blême mais suffisante de la lampe @ l’huile, au raz le poèle @ bois qui rayonne dans l’infra-rouge…: comme Victor Hugo @ la chandelle sur un papier vierge… j’écris @ l’Humanité… toujours panne électrique.
    .
    Je Vous ressens…
    .
    Proche proche.
    .
    @ l’échelle de l’Espace-Temps Infini sans fin, On est sur une p’tite poussière de planète de rien dans le Seul astifi de Grand Cosmos Infini t’sais…
    .
    On est proche proche.
    .
    J’aime assez Çâ, Vous savoir lâ…
    .
    Assez pour Vous écrire que j’adore Çâ, Vous écrire que je Vous aime, p’is connaître le plaisir de le ressentir en Vous ressentant proche proche…
    .
    Comme lâ lâ…,,, je Vous aime…
    .
    Bon bein bonne Vie beaux rêves.

  155. ti-pit Yourlou 28 février 2016 at 2 h 29 min #

    J’aime assez Çâ, Vous ressentir…
    .’
    Au coeur de l’Infini du Cosmos Éternel et vivant, je constate la présence d’une p’tite planète d’où proviennent des trains d’ondes cérébrales nettement pas pires…
    .
    Des trains d’ondes cérébrales générées par des p’tites vies d’êtres Humains, de l’AMOUR vrai pour vrai, Éternel… j’adore Çâ.
    .
    C’est vrai aussi que C’est plein de marde, sur c’planète-lâ: je la vois mais je m’en câll-hisse: je refuse de cultiver çâ.
    .
    Je Vous regarde… p’is je Vous aime.
    .
    Bye, bon restant de Vie.
    .
    p…

  156. ti-pit Yourlou 1 mars 2016 at 1 h 45 min #

    T’es rendu vieux, maganné et obèse, la tonte du gazon te sollicite, tu rêves de prés de fleurs sauvages sans entretien avec des p’tites éclaircies + rases ici(tte) et lâ… pour faire des déjeûners-sur-l’herbe qui serait autre chose que du gazon…
    .
    De quoi faire tripper des fées poétesses dont les yeux savent voir la BEAUTÉ des Choses…
    .
    T’achètes de la graine de trèfle blanc @ la co-op, du mil + haut itou…, tu te trouves de la semence de lupins sur internet, des gaillardes, des delphiniums, des coréopsis…
    .
    L’autre option, c’est de faire appel @ une fée horticultrice qui connaît çâ mieux que toi…: les p’tites fées ici(tte) offrent ce service-lâ p’is y chargent vraiment pas trop cher.
    .
    Conception, planification, réalisation… au choix.
    .
    J’aime Çâ, des p’tites fées horticultrices pas trop chèrantes…
    .
    P’is je Vous aime Vous-autres itou, bein sûr.
    .
    Bonne Vie lâ.
    .
    p…

  157. ti-pit Yourlou 2 mars 2016 at 6 h 06 min #

    Tu te lèves en pleine nuit(te) pour éplucher le courrier, lire ce que t’écrivent les fées, les lutins, et autres esprits en provenance de l’entre-oreille d’êtres Humains de ta Parenté autour de toi.
    .
    Le fait de vivre une deuxième journée par jour, ça comme multiplie mon restant de p’tite vie limité par 2…: je trouve Çâ pas pire.
    .
    Ça se termine pas mal toujours pareil: j’ai bu mon café, pris une «puff» de ma pipe, je me su’s mis en votre Présence, p’is je Vous aime.
    .
    P’is c’est là-dessus que je retourne me coucher.
    .
    Bonne Vie beaux rêves.

  158. Georges 2 mars 2016 at 6 h 42 min #

    C’pas défendu, d’offrir ton p’tit coeur @ ton Bon’Yeu.
    .
    Y a bein des mères, sur c’planète-lâ, qui montrent Çâ @ leurs petiots p’is si pour votre malheur, vous voyez Çâ comme juste de la marde, je peux-tu vous dire ? que je trouve çâ dommage un p’tit brin…
    .
    C’pas votre opinion qui va empêcher Ce qui existe d’exister.
    .
    Moi ma mère, à me faisait m’offrir moi-même en pâture au Saint-Esprit pour qu’Y me possède…
    .
    T’es nettement mieux d’être possédé par l’Esprit-Saint su’l tard de ta p’tite vie que d’être possédé par le démon du midi quand l’heure du souper est passée. – :)
    .
    Sérieusement, … … … : je le sais pas pour sûr, si Y a un Bon’Yeu qui existe, mais je trouve que le Cosmos Éternel et vivant dont je constate la Présence autour de moi, Ça Y ressemble en nastifi p’is je trouve Çâ adorable.
    .
    P’is c’pas nécessaire de t’offrir: veux, veux pas, t’En fais partie.
    .
    Vous-autres itou p’is je Vous aime.
    .
    p…
    .
    Bon restant de Vie.

  159. ti-pit Yourlou 3 mars 2016 at 1 h 56 min #

    RÊVONS !!!!
    .
    Tu pêches dans tes loisirs perpétuels en pleine mer du domaine du possible: le courant de la Vie est fort, la houle des circonstances est parfois houleuse en tab’arnaque, p’is ton canot virtuel est ancré de façon précaire et temporaire au fond fascinant de la réalité véridique et absolue.
    .
    Tu regardes le passé p’is tu te dis que c’passé-lâ est immuable. – Pas changeable, fixé pour toujours mais inaccessible: ce qui est fait est fait p’is l’avenir comporte une infinité de possibilités.
    .
    Jour après jour, tu lances des lignes écrites avec des p’tits morceaux de ton âme vivante en guise d’appât… dans l’océan subtil et fluide qui est constitué par Tout-Ce-qui-existe autour de toi…
    .
    Tu choisis des beaux morceaux pour appâter ton gibier…“, tu formules tes p’tits ménés de p’tite vie avec AMOUR avant de les ficeler au goût du Rêve réalisable que tu pêches en rêve réveillé…: ‘me semble que Ça va de Soi mais y faut craire qu’y se trouve du monde pour pas saisir Çâ.
    .
    Tu pêches le Record du Monde, le Genre Humain au Grand Complet…: la +++ belle Création du Créateur qui S’t’accouplé avec la Mère Nature. – Peut-être… – @ même le Cosmos Éternel…, le Créateur Étalon p’is la Mère Nature poulinière… Ça pourrait faire une bein belle Seule vraie Trinité vivante @ exister pour vrai t’sais… – :)
    .
    Rendu lâ, c’t’une question de foi p’is si je Vous disais que je ressens mon AMOUR + attrayant que ma foi… ça Vous dérangerait-tu bein gros ??
    .
    L’essentiel, c’est que je Vous aime. – Pour moi, toujours, c’est comme Çâ que ch’u bein, que je jouis de ma p’tite vie comme un vieil amant de la Vie que je rêverais d’être, que je suis en rêve réveillé, que je suis !! astifi… t’sais… :)
    .
    Bon bein bonne Vie lâ: je Vous aime comme un vrai fou qui s’endort.
    .
    p…

  160. ti-pit Yourlou 4 mars 2016 at 20 h 53 min #

    Rêvons han…
    .
    Dans un Cosmos de rêve, au moment de les coucher, les mères diraient @ leurs enfants…:
    .
    Dors en paix, mon ou ma petiot(e) que j’aime…: y a pas d’autre astifi de Cosmos @ exister que Celui qui existe pour vrai.
    .
    Prenons le temps de Le regarder p’is vois comme C’est beau…
    .
    T’En fais patie, veut – veux-pas, moi’tou, absolument Tout Ce qui existe autour de toi p’is moi… Ça En fait partie pareillement. – Toute la BEAUTÉ du Monde itou…
    .
    Y a des particules du Câ Cosmique qui sont capables de générer de l’AMOUR vrai, ça s’adonne qu’on en est toi p’is moi, je t’aime comme une mère qui est folle de son p’tit…
    .
    Si jamais tu murmurais môman pendant mon sommeil, je dors juste d’un oeil pour mieux veiller sur toi p’is tu me verrais ressourdre vite fait(te) @ la rescousse.
    .
    Si jamais les circonstances s’inversaient p’is que tu m’entendais murmurer ton nom une ± bonne nuit de ma p’tite vie, je trouverais çâ bein d’adon, si tu ressentais de quoi de comparable pour moi.
    .
    T’es dans le creux de la main du Seul Bon’Yeu qui existe, tu fais partie de Lui, adore-Lé avec moi p’is je te souhaite des bein beaux rêves.
    .
    .
    .
    C’est juste un rêve…, les mères disent pas çâ…
    .
    Y devraient ! câll-ass !!
    .
    Bon restant de Vie.

  161. ti-pit Yourlou 6 mars 2016 at 2 h 36 min #

    Un bon soir comme @ soir, dans le Cosmos que j’habite… y se trouvera une poignée d’atomes pour s’envoyer des électrons…
    .
    .
    .
    La modulation des taux d’envois de particules chargées va créer des ondes tellement pas pires… que presque tous les êtres Humains vont Se sentir attirés.
    .
    .
    .
    Par la simple Vérité peut-être…
    .
    Habillée d’AMOUR vrai, Ça peut être «swell» en tab’arnaque…
    .
    La Vérité vraie, c’est que je Vous aime comme un vieux fou.
    .
    J’adore Çâ.
    .
    Bonne Vie beaux rêves.

  162. ti-pit Yourlou 7 mars 2016 at 0 h 50 min #

    Avec 4 cafés, je sens monter comme une «puff» de tendresse…, je regarde l’Humanité comme je regarde un enfant.
    .
    Un Enfant dont le «body» compte 7000 millions de belles p’tites cellules… Vous êtes des cellules-particules de c’t’Enfant-lâ p’is moi’tou.
    .
    Avec l’Éternité pour perspective, l’Humanité est née hier et Elle vivra peut-être éternellement. – ???
    .
    Vous avez moins de trente ans en moyenne, vous pourriez être mes nièces et mes neveux p’is dans le fond, c’est bein que trop vrai que Vous l’êtes.
    .
    Je Vous aime tendrement.
    .
    Bonne Vie.

  163. Georges 8 mars 2016 at 3 h 32 min #

    L’Humanité autour de moi est une Famille dont il n’existe qu’un Seul exemplaire dans Ce que je peux voir du Cosmos Infini tout Entier…
    .
    P’is le Cosmos en Lui-même est Unique… cherches-en pas d’autre, t’en trouveras pas, y en a pas.
    .
    P’is Ça contient tous-Vous-autres, ma Famille…: des zasti de belles p’tites particules capables d’AMOUR vrai.
    .
    J’adore Çâ, je Vous aime p’is je retourne me coucher.
    .
    Bonne vie beaux rêves.

  164. ti-pit Yourlou 8 mars 2016 at 4 h 13 min #

    Plutôt que de me coucher, je rêve avec mon clavier, je Vous ressens autour de moi, je me sens moins seul, sur ma p’tite planète,,,
    .
    Assis dans la chaise de ma belle-mère, je lance un appel @-travers l’Infini… @-travers le Vide rempli de trous noirs, de particules, de galaxies et p’is d’étoiles…::: Y a-tu quelqu’Un ???
    .
    P’is lâ je le sais, que la réponse va venir de Vous-autres, en passant par des fées-muses, membresses de ma Famille tous-Vous-autres. – Des lutins itou mais je Vous ai déjâ exposée ma p’tite préférence pour les fées han ?
    .
    P’is je Vous ai dit que je Vous aime mais ça fait rien: je Vous le redis.
    .
    Je Vous aime.
    .
    Bon restant de Vie.
    .

  165. ti-pit Yourlou 9 mars 2016 at 1 h 28 min #

    Le passé lointain remonte @ la nuit des temps, quand le temps n’existait même pas, avant même le «big bang» créateur énergique qui créa un motton en masse massif d’Énergie condensée sauvage qui revola en p’tits mottons fins fins fins… grains de poussière sub-atomiques eux-mêmes modulateurs d’énergie ± créatrice…
    .
    Le passé + récent est l’Histoire de Ce qui est arrivé @ Ça, au cours de Sa Vie éternelle t’sais… mais le passé étant passé, tu peux pas vraiment agir dessus.
    .
    Le présent par contre…
    .
    Le présent est meublé de plein d’affaires vivantes, formant Ce qui est en Vie… et Vous En faites partie.
    .
    Vous En faites partie au méme titre que les microbes mais Vous êtes nettement mieux: Vous générez de l’AMOUR.
    .
    J’agis sur le présent en marquant ma préférence…:: je Vous préfère aux microbes, je Vous préfère aux astres, je Vous préfère @ pas mal toutes les créatures de la Création.
    .
    J’aurais même une préférence pour les fées.
    .
    J’adore Ça p’is je Vous aime.
    .
    Bonne Vie.
    .
    p…

  166. ti-pit Yourlou 12 mars 2016 at 20 h 37 min #

    C’est la fée Mémé qui avait perdu son chat…
    .
    Elle l’a câll-hissé dehors p’is à le retrouvait pas
    .
    Elle avait beau l’câller, y voulait pas se montrer…: ça te l’a déprimée, ‘êtait su’l’point d’brailler.
    .
    .
    .
    La p’tite fée Lisa, alors qu’elle a vu çâ…, est partie dans la nuit @ la recherche du chat.
    .
    Elle est allée demander @ la fée ‘tite Anik si à voudrait pas y aider @ le «spot»ter, p’tit criss’…
    .
    .
    .
    La fée ‘tite Anik qui avait de la visite, a tout laissé en plan pour retrouver le chat.
    .
    Elle te l’a retrouvé, p’is elle l’a rapporté, c’est elle qui est la patronne des bestiaux éclopés.
    .
    Sur l’air du trâ-lâ-lâ-lâ, sur l’air du trâ-lâ-lâ-lâ, sur l’air, du trâ-des-riz-des-rats, trâ-lâ-lâ.
    .
    .
    .
    Excusez-lâ…, je Vous aime et p’is je les aime.
    .
    Bonne Vie beaux rêves.

  167. Georges 13 mars 2016 at 21 h 14 min #

    T’alimentes tes p’tits neurones avec du bon glucose en provenance de ce que tu manges.
    .
    Le glucose passe dans ton sang par la paroi intestinale, de lâ dans ta lymphe interstitielle au niveau des tissus intermédiaires et finalement dans le liquide céphalo-rachidien dans lequel les neurones se baignent @ qui mieux-mieux.
    .
    Les neurones brûlent du glucose du liquide céphalo-rachidien en s’échangeant des charges électriques en provenance du glucose qui brûle…
    .
    Les ondes que ça génère sont vos pensées, vos sentiments, vos sensations, vos états d’âme…
    .
    Les animaux ont de quoi d’approchant quoique très limité, les plantes ont même pas de neurones p’is les cailloux, on n’en parle pas.
    .
    P’is quand t’es diabétique, des fois, tes p’tits neurones voient passer du liquide céphalo-rachidien riche en nasti… – Comme lâ, lâ…
    .
    Ça m’induit un genre de sensation d’Infini, de toucher l’Infini, de Le frôler tout doucement, tendrement, juste pour dire… tout en Lui injectant mes p’tites ondes…
    .
    Du bout des doigts…
    .
    Je Vous aime @ l’Infini….
    .
    Bonne Vie.
    .

  168. ti-pit Yourlou 14 mars 2016 at 23 h 57 min #

    L’artiste crée son oeuvre pour son propre plaisir en premier lieu.
    .
    Si t’aimes pas çâ, comment’s tu penses que le Monde autour de toi vont trouver Çâ ???
    .
    Le Créateur n’a créé qu’une Seule Création: Celle qui existe.
    .
    Y en n’a pas d’autre @ exister.
    .
    Je le sais pas pour sûr, si Y aime Çâ ou pas, mais moi ici(tte), j’adore Çâ.
    .
    J’adore le fait que le Créateur ait créé Ce qui existe…,qu’Il Le crée en continu @ chaque seconde, sans arrêt, pour que Ça puisse exister.
    .
    C’est fait @ même sa Substance propre… c’est bein sûr, qu’y existe en masse de marde, mais Ça existe…, de que c’est que tu voudrais qu’Y fasse ?
    .
    La minimiser, au moins câll-ass, t’sais…
    .
    Ça fait rien: je L’adore pareil et p’is surtout, je Vous aime.
    .
    Bonne Vie beaux rêves.

  169. ti-pit Yourlou 16 mars 2016 at 0 h 32 min #

    Les doigts me sentent les orteils: c’t’@ cause du fromage que j’ai capturé en patrouillant le frigidaire.
    .
    Une galette mince emballée dans du saran transparent: sans étiquette aucune, l’inconnu total, carré pâle avec une couche nettement plus foncée en pourtour, l’air un peu rance avec le bord en voie de dessèchement qui cherche @ rouler en racornissant…: un fromage avec en masse de vécu…: je me su’dit que ça pouvait être bein bon.
    .
    Comme de fait(te), en savourant la première bouchée, mon arrière-langue et mes fosses nasales furent envahies par une sensation de saveur/odeur d’entre-orteils délicieuse…
    .
    Ma vieille mémoire en voie de perdition vit tout-@-coup ressurgir le souvenir de l’entre-orteils de la fée Mémé @ trente ans…
    .
    Souvenirs précieux et merveilleux de plaisirs sensuels de ma lointaine jeunesse…
    .
    J’aime la fée Mémé, j’aime le fromage vieilli @ saveur pédestre, je Vous aime comme un vieux fou p’is je Vous souhaite bonne Vie.

  170. Georges 18 mars 2016 at 1 h 45 min #

    Logged in as Georges Log out?
    .
    J’m’a t’en faire, moi, des histoires de log out: …: j’me loggerai out quand mon heure sera venue, en attendant, je suis Georges, pépère pour les intimes, Monsieur Jasmin pour certains…, Prof Yourlou… je suis ti-pit, geo., pôpa, minou, chéri asti; c’pas rien…
    .
    Je suis en vie, je suis loggé in dans la Vie, je Vous fais des signaux de boucane de tipi virtuel, je jongle @ tous-Vous-autres p’is c’est + fort que moi: je Vous aime.
    .
    J’adore Çâ.
    .
    Bonne Vie beaux rêves.
    .
    :p…

  171. Georges 19 mars 2016 at 21 h 45 min #

    RÊVONS !!!!
    .
    Je vas rêver réveillé que je me promène dans le jardin des Mères-Fées avec la fée Micheline…, venez-vous de Granby ou bein de l’Abitibi, vous, lâ ??
    .
    Vous pourriez aussi bein venir de Singapour…: quand je Vous regarde en rêve, je m’intéresse + @ votre âme qu’@ la place d’où Vous venez.
    .
    Tenez-moi la main pour sauter la p’tite ravine: y a plu fort ces derniers jours, p’is les cailloux du chemin sont parfois instables après avoir été charriés par le torrent qui descendait du côteau: vous pourriez vous revirer un pied.
    .
    Comme çâ, vous trouvez çâ pas pire, des saules pleureurs…
    .
    Ceux au bord du chemin ont été plantés après le feu de ’89 dans les années ’90 – Les boutures d’origine étaient + p’tites que des manches @ balai.. – On en a coupé une couple p’is certains anneaux de croissance annuelle avaient + que 3/4 de pouce.
    .
    «Yes» madame, y sont gros et beaux en tab’arnaque: les premiers @ bourgeonner en p’tit vert tendre au printemps p’is les derniers @ se déshabiller @ l’automne: la grâce élégante qui pend de façon négligente pour faire une ombre rafraîchissante au gré du bon p’tit vent d’été: si je les ai plantés, c’est que j’aime çâ moi’tou t’sais…
    .
    Bon bein lâ, vous allez m’excuser mais l’endormitoire est après me saisir: je vas aller rêver @ Vous endormi p’is je Vous reviens.
    .
    Bonne Vie, oubliez pas que je Vous aime.
    .

  172. ti-pit Yourlou 22 mars 2016 at 1 h 55 min #

    Lâ lâ, je me peux p’us de fatigue, je vas juste Vous redire que je Vous aime, Vous souhaiter bonne Vie p’is aller me coucher.
    .
    Bye.

  173. ti-pit Yourlou 23 mars 2016 at 1 h 30 min #

    Après avoir dormi de 4 @ minuit, ingurgité 3 cafés réchauffés au micro-ondes, vues les arrivées du jour en provenance de la Chine,,, j’ai pris connaissance des idées du jour des fées-et-lutins qui écrivent des affaires… – p’is me v’lâ en votre Présence.
    .
    Asti !!!, que j’aime Çâ !!
    .
    J’adore Çâ que le Cosmos Infini autour de moi Vous contienne, qu’Il soit fait avec Vous, entr’autres, c’est sûr, Il Vous crée en existant et c’est en existant qu’Il Vous crée…
    .
    Avec de l’AMOUR vrai que l’Humanité ma Famille est seule @ générer dans le Cosmos tout Entier.
    .
    Pour vrai.
    .
    J’adore Çâ.
    .
    P’is je Vous aime.
    .
    P’is bonne Vie.

  174. Georges 23 mars 2016 at 1 h 57 min #

    La lune avait d’l’air d’être pleine mais je voyais un p’tit brin embrouillé: j’étais pas sûr sûr…
    .
    Je m’en câll-hissais un p’tit brin; c’tait juste un prétexte pour jouir du plaisir de Vous écrire.
    .
    Le plaisir de Vous regarder, de regarder le Cosmos, de Vous aimer, d’adorer le Cosmos de Vous créer ainsi que moi-même t’sais…..
    .
    J’adore çâ.
    .
    Bye: bonne Vie beaux rêves.
    .
    Je Vous aime.

  175. popa 23 avril 2016 at 0 h 01 min #

    Quand les malheurs se mettent @ se comporter comme des raisins p’is qu’y se présentent en grappes…
    .
    La mort, le feu, p’is les serrements de prostate; tout çâ la même journée, p’is la paperasse pour les gouvernements rapaces dans les jours qui suivent…
    .
    Tu vois çâ comme de la marde, c’en est effectivement, tu tentes de t’en câll-hisser du mieux que tu le peux p’is tu te réfugies en présence de ta Famille l’Humanité pour Leur écrire…
    .
    Pour Vous écrire que je Vous aime, pour le ressentir du mieux que je le peux en fixant mon regard sur Ce que Vous avez d’aimable…
    .
    Je Vous aime en nasti, je me sens nettement mieux, j’adore Çâ p’is c’est là-dessus que je vas me coucher: bon restant de Vie.

  176. ti-pit Yourlou 27 avril 2016 at 1 h 13 min #

    Je sais pas trop @ quel âge j’ai été propre mais j’étais trop jeune pour en avoir le moindre souvenir.
    .
    Alzheimer a rien @ voir là-dedans: j’étais tout p’tit.
    .
    J’ai par contre des souvenirs très vivaces de mes cousins François et Bernard Jasmin criant triomphalement : -«J’AI FAIT(TE) UN BEAU CACA !!!».
    .
    Le p’tit a chié dans la bolle plutôt que dans sa couche; un adulte se précipite pour le torcher en criant des félicitations: -«BRAVO !, çâ c’t’un bon garçon qui est propre, ma tante est contente, laisse-moi t’embrasser.».
    .
    Ma belle-soeur qui est morte la semaine passée portait une couche durant les dernières semaines de sa p’tite vie p’is j’ai parfois des traces de «brake» dans le fond de mes sous-vêtements.
    .
    Je me câll-hisse tant que je le peux autant de votre marde que de la mienne, je Vous aime de tout mon vieux coeur p’is je Vous souhaite bonne Vie beaux rêves.
    .
    p…
    .

  177. Georges 27 avril 2016 at 23 h 15 min #

    Si la p’tite fée Ann, ma nièce-par-alliance…, si à m’avait demandé @ moi, plutôt qu’@ la fée Mémé, de prononcer un témoignage funèbre lors des funérailles de la fée Marcelle, sa mère, ma belle-soeur, samedi prochain, @ Valleyfield…
    .
    C’est bein normal, qu’à demande @ Mémé, la soeur propre de la fée défunte, tout le Monde peut pas s’exprimer, ça finirait p’us…
    .
    C’hu juste un beau-frère, t’sais…
    .
    … mais y a rien pour m’empêcher d’écrire @ Ceux-lâ qui veulent bein lire.
    .
    Je me pointerais au micro, en présence des cendres de la fée morte, dans l’église…
    .
    Je saluerais la foule des fidèles amateurs de tarte au pacanes ici rassemblés pour pleurer leur perte en présence des cendres de Marcelle… une membresse du club des Fées-Mères «cook»esses de première classe.
    .
    Grosse perte.
    .
    Je dirais @ Marcelle…,,,… ch’te vois en métamorphose drette ici(tte) autour de moi ma BEAUTÉ… c’pas pire han ?
    .
    Tes atomes constituants se sont fait(te)s libérer par ta mort, y t’ont cramée p’is le recyclage accéléré a mis + que 100 livres d’eau accompagnées d’une trentaine-quarantaine de livres de carbone sous forme de vapeur et de CO2 dans l’atmosphère de ma planète.
    .
    Dans l’air que je respire…
    .
    T’es t’en ma présence pas juste sous forme de cendres au calcium et phosphore, t’es sous forme gazeuse diluée han ?
    .
    J’aime assez Çâ, ressentir ta présence en respirant profondément…hhhhhhhh ! … Ahhh!
    .
    C’pas pire han ?… hhhhh… veux-tu valser une p’tite valsette ?? toum-tou-toum, toum-toum… What the World needs now, is LOVE, sweet LOVE…
    .
    Pas besoin de croire que t’es lâ, han ?, Marcelle…: je me contente de savoir que c’est bein que trop vrai.
    .
    Bonne Vie, je Vous aime.

  178. ti-pit Yourlou 4 mai 2016 at 2 h 36 min #

    Bon bein… la Vie continue malgré le décès de ma belle-soeur.
    .
    Je vois son agonie comme un modèle: j’ai connu le privilège de lui montrer mes sentiments sur son lit de mort, elle m’a gratifié de son légendaire beau sourire, elle a fait de quoi de comparable avec pas mal tous ses proches: j’ai une photo de famille avec plein de proches autour du lit de mort et la morte toute souriante, contente d’être encore en p’tite vie pour jouir du «party».
    .
    Je l’aime.
    .
    Ses restes-et-constituants gazeux font maintenant partie de l’air que la planète respire et ce n’est qu’une question de temps pour que l’un quelconque des atomes de ma belle-soeur passe par vous… oui !, Vous !, pour vrai astifi: j’adore Çâ.
    .
    Je Vous aime.
    .
    Bon restant de Vie.

  179. Georges 10 mai 2016 at 22 h 20 min #

    Ne pas avoir d’affaires @ faire…
    .
    Me contenter de L’adorer.
    .
    Être en Son sein et n’exister que par le fait de Son existence…
    .
    Servir Ses fins, Le contempler et puis L’aimer…
    .
    Quoi que Ça puisse me deemander.
    .
    J’adore Çâ p’is je Vous aime.
    .
    Bonne Vie beaux rêves.

  180. Georges 10 mai 2016 at 22 h 39 min #

    De la crème-en-glace «parlour» au chocolat généreusement nappée de «quick» liquide.
    .
    Je Vous recommande çâ, c’est numéro un.
    .
    Je viens d’en manger 2 gros plats, j’ai le glucose chocolaté diabétique dans le tapis, je Vous aime @ l’Infini sucré p’is ch’u bein en nastifi.
    .
    Je vas me coucher là-dessus: bon restant de Vie.

  181. ti-pit Yourlou 12 mai 2016 at 22 h 41 min #

    Un mur de tipi, c’est l’endroit par excellence pour aimer ta Famille…; Les regarder, Les apprécier, remarcier le Cosmos de Les avoir créés, de Les faire vivre en Leur prêtant la Vie.
    .
    Pas juste un mur de tipi: un mur facebook ça fait pareil; un mur de chambre, un mur d’écran ± cathodique, un bout de papier au forçail…
    .
    Je Vous regarde en Vous écrivant…, je Vous aime comme un vieux fou…, j’me sens bein en nastifi…, p’is j’adore Çâ.
    .
    Bonne Vie lâ.

  182. ti-pit Yourlou 15 mai 2016 at 4 h 42 min #

    OYEZ !!! OYEZ !!!, petits et vieux, mes damoiselles et puis mes dames…
    .
    Et tous-Vous-autres, ma Famille…: l’Humanité au GRAND Complet…
    .
    Bein oui, câll-ass, non seulement c’est comme Câ que je Vous vois mais C’est bein manque Ce que Vous êtes pour vrai.
    .
    Les Seules particules du Cosmos vivant @ générer de l’AMOUR vrai t’sais…
    .
    J’adore Çâ, que Vous existiez, je Vous regarde tendrement p’is mon vieux coeur se gonfle…
    .
    Je Vous aime.
    .
    Bonne Vie beaux rêves.

  183. Georges 18 mai 2016 at 22 h 33 min #

    Je connais le bonheur d’exister.
    .
    Vous-autres itou , han ?
    .
    Le fait de voir Çâ comme un bonheur, une malédiction, un plaisir, une souffrance, «whatever»…,,, je dirais que c’est personnel @ chacune et chacun.
    .
    Ça dépend de ce que tu vis.
    .
    Moi je dirais que ça dépend de Ce que tu choisis de vivre: ma recommandation serait de te câll-hisser de la marde tout en cultivant AMOUR et BEAUTÉ.
    .
    C’t’en plein ce que je fais p’is c’est Ce qui me permet d’affirmer que je connais le bonheur d’exister.
    .
    J’adore Câ p’is je Vous aime.
    .
    Bonne Vie lâ.

  184. ti-pit Yourlou 25 mai 2016 at 1 h 33 min #

    Le Cosmos que j’habite est fait de joie et de cailloux…
    .
    De fleurs et puis d’étoiles…
    .
    De crimes sordides et puis d’AMOUR.
    .
    Il est fait de Vous.
    .
    Entr’autres.
    .
    En fait(te, Il est fait de Tout.
    .
    Il est Tout.
    .
    Je L’adore; Il est le Seul, Il contient de l’AMOUR et Il existe pour vrai.
    .
    Il Vous crée et je Vous aime.
    .
    Bonne Vie beaux rêves.

  185. Georges 29 mai 2016 at 21 h 58 min #

    allo mon pit,

    P’is ??, le jour de gloire est-tu arrivé pour vrai ?
    .
    Combien de parsounes ?, au juste ??, @ Cap-Chat, qui se sont fait organiser une séance d’honoration publique en public par la municipalité…
    .
    Je pourrais-tu rajouter ma p’tite voix au concert des louanges ?
    .
    T’es mon chum que j’aime p’is ch’t’admire.
    .
    Bon restant de Vie.
    .
    NNNNNNNNNNNNNNNNti-pit

  186. ti-pit Yourlou 31 mai 2016 at 4 h 09 min #

    J’aime assez Çâ, faire partie du Seul Cosmos qui existe, moi, lâ…
    .
    Je vois bein que j’ai une chance d’agir desSus, si je crée de l’AMOUR, ça s’en va drette deDans, Vous êtes aussi capables que moi d’en faire autant p’is si On se met Ensemble le moindrement pour En créer, de l’AMOUR, bein, ‘me semble que c’est bein évident qu’Y va y en avoir +.
    .
    Je penserais pas qu’Y puisse En avoir trop…
    .
    P’is moi, bein, de voir le Cosmoos vivre des frissons d’AMOUR tout en En vivant avec Lui t’sais…
    .
    Je Vous regarde, l’Humanité ma Famille, je Vous trouve bein @ mon goût, j’adore le Cosmos de Vous créer…, de Vous faire exister; p’is je Vous aime.
    .
    En nastifi @ part de t’Çâ.
    .
    Bon restant de Vie.

  187. ti-pit Yourlou 3 juin 2016 at 5 h 04 min #

    On est en juin, le solstice d’été s’en vient, on vit actuellement les jours les + longs de l’année p’is je me suis levé bein avant le jour…
    .
    J’ai commencé la journée en prenant connaissance de ce que les fées avaient dit dans le courrier électronique, j’me su’payé une p’tite «puff» de pipe, une couple de cigarettes p’is je Vous écris…
    .
    Le ciel pâlit, le soleil va se lever, les oiseaux chanteurs commencent @ chanter pour m’accompagner dans mon p’tit chant d’AMOUR.
    .
    Saviez-Vous Çâ ??, que je Vous aime…
    .
    Bein je Vous le dis !!
    .
    Je Vous aime . :)
    .
    Bon restant de Vie.

  188. Georges 4 juin 2016 at 5 h 43 min #

    Les roses sont constituées d’atomes de carbone, hydrogène, oxygène, azote…, qui assemblés sous forme de roses, dégagent du parfum ainsi que de la réelle BEAUTÉ.
    .
    Les fées sont constituée des mêmes zastifi d’atomes…, dégagent de quoi de bein comparable, p’is en prime, ce sont des créatures capables d’aimer pour vrai.
    .
    Je préfère les fées p’is je Vous aime.
    .
    Bye lâ; bonne Vie.

  189. Georges 6 juin 2016 at 22 h 39 min #

    Le mois de Juin, c’est aussi le mois des roses, ici(tte), au Canada.
    .
    Les rosiers créent odeurs subtiles et BEAUTÉ des images, les fées en font pas mal autant et t’offrent en prime leur capacité @ générer de l’AMOUR vrai..
    .
    C’est une des raisons de ma préférence pour les fées.
    .
    Par contre, l’escompte progressif s’applique aux rosiers et pas aux fées.
    .
    Bonne Vie lâ; je Vous aime. :)

  190. popa 8 juin 2016 at 5 h 40 min #

    On est en juin p’is @ l’occasion du solstice d’été qui s’en vient, je voudrais faire une p’tite offrande d’appréciation adorative au Cosmos Éternel.
    .
    Je T’offre mon fils unique et bien-aimé, je T’offre des roses, son sourire p’is le mien, :) , c’est fait de Ta Substance, j’aime Çâ en masse et p’is je T’adore.
    .
    Vous-autres itou: je Vous aime.
    .
    Bon solstice d’été p’is bon restant de Vie.

  191. Georges 17 juin 2016 at 23 h 26 min #

    Quand tu te recules un p’tit brin…, p’is que ton regard porte sur la BEAUTÉ du Monde…
    .
    Même si tu vois que le Monde est plein de marde, c’est pas çâ qui t’intéresse…
    .
    T’écoutes Stephen Hawking conclure son programme de TV en disant que l’Univers a pas d’l’air d’avoir eu de Créateur… qu’y a très probablement pas de Bon Dieu qui existe…
    .
    Tu voudrais bein y soumettre ton point de vue…
    .
    Le point de vue d’un vieux fou prof de sciences… Amoureux de la Vie, de l’AMOUR et p’is de la BEAUTÉ… Adorateur du Cosmos vivant et éternel, actuel et présent qui existait bien avant l’existence du temps, de l’espace, de l’idée d’un Bon Dieu ainsi que des bing boum bangs quelconques…
    .
    Il est Tout Ce qui existe: Ça existe, le Cosmos, C’est vivant, t’En fais partie, comme une de Ses p’tites cellules… paralysée, limitée mais vivante et capable d’aimer.
    .
    C’est ce que le Bon Dieu vit aujourd’hui…: avant, Il a vécu d’autres choses… – Qui es-tu ? pour Lui nier le droit de Se créer Lui-même, de créer de la marde et des démons, de Se réduire @ rien dans son éternelle métamorphose vivante… ???
    .
    Je Le vois aujourd’hui vivre dans l’Humanité ma Famille…, toi entr’autres…, en + des galaxies et des Fleurs…, des profs de sciences et des Fées.
    .
    Tout Çâ fait des ondes éternelles… je t’aime, j’aime les Fleurs, les galaxies, les électrons et les fées. – En fait(te), j’adore Çâ.
    .
    Je dirais que c’est Lui: y se trouve du monde pour L’appeler Allah.
    .
    Bonne Vie beaux rêves.

  192. Georges 18 juin 2016 at 22 h 46 min #

    Seigneur, je ne suis pas digne de Te recevoir mas T’as même pas une seule parole @ dire p’is je fais partie de Toi.
    .
    J’adore Çâ.
    .
    P’is je Vous aime.
    .
    Bonne Vie.

  193. popa 1 juillet 2016 at 18 h 43 min #

    Je regarde ma mère la Vie… – Y se trouve du monde pour L’appeler la Mère Nature… – Y se trouve du monde pour appeler Çâ le Père Bon Dieu… – Je regarde le Cosmos éternel et vivant… – Créateur de Toutes Choses… – Asti que j’aime Çâ !
    .
    C’est Lui qui Vous a mis dans mon environnement en Vous créant, en Vous prêtant la Vie… – Sa Vie !, qu’Il vit @ travers Vous-autres… – P’is Tout le Reste… – J’aime assez Çâ, ressentir de l’AMOUR vrai @ votre égard sans même avoir besoin de me forcer ! – J’adore Çâ, cultiver Çâ. – P’is je Vous aime.
    .
    Bon restant de Vie.

  194. ti-pit Yourlou 3 juillet 2016 at 18 h 10 min #

    Y a mon clavier sur mes ganoux…
    .
    Y a le frigidaire un peu plus loin, y a la maison qui englobe tout çâ dont moi, y a tous-Vous-autres, ma Famille l’Humanité, sur une p’tite planète, contenue dans le système solaire dans la Voie Lactée remplie de milliards d’étoiles… Y a l’Infini, qui contient des milliards de milliards de galaxies: C’est Grand en nastifi !
    .
    Ce que j’aime le plus, de Tout Çâ, je craierais bein que Ça serait Vous-autres.
    .
    Capables d’aimer.
    .
    Bonne Vie lâ.

  195. Georges 4 juillet 2016 at 8 h 04 min #

    Ça fait 47 ans aujourd’hui.
    .
    On s’est achetés 2 oreillers, une paire de draps et une couverte.
    .
    On s’est installés dans un 2 1/2 meublé qu’on voyaient comme un nid d’AMOUR et on a fait ce qu’il faut pour se faire une p’tite famille.
    .
    Le temps des fleurs s’est envolé, l’été de nos vies est arrivé et tu m’a donné les + beaux fruits de tes chaudes entrailles.
    .
    L’automne s’annonce un peu frisquet, l’hiver sera dur c’est certain: comme j’aimerais retrouver la flamme de notre jeunesse.
    .
    Je ne suis plus l’homme que j’ai été, toi aussi t’as évolué et je nous vois gelés comme des crottes mais qu’y fasse frette.
    .
    Dans mon vieux coeur, je t’aime toujours, c’est @ toi que je parle d’AMOUR pour te dire que malgré la Foule, la vieillesse ou l’hiver, tu es la seule.
    .
    Je t’aime.
    .
    .
    .
    Je Vous aime Vous-autres itou mais pas t’@ fait(te) pareil.
    .
    Bon restant de Vie.

Laisser un commentaire

Connect with Facebook

*